Comment bien isoler du froid votre chambre ?

La chambre doit être un cocon, dans lequel on se sent à l'abri des agressions extérieures et, surtout, du froid l’hiver et du chaud l’été. Pour garder un maximum de chaleur ou, au contraire, de la fraîcheur aux heures les plus chaudes, les performances en termes d'isolation thermique des murs et du sol, ainsi que la qualité des fenêtres, sont des paramètres essentiels à prendre en compte. A la clé ? Une température agréable, des économies d’énergie importantes et une facture de chauffage allégée !

Comment bien isoler sa chambre

Les solutions d'isolation thermique pour les murs

Un taux de 25 % de déperditions thermiques par les murs extérieurs est constaté lorsque l'isolation est déficiente. Avant d’entreprendre des travaux d’isolation sur les murs d’une chambre, il faut déterminer quelles sont les parois froides, c'est-à-dire celles qui sont en contact direct avec l'extérieur. Ce sont elles qui devront être isolées en priorité. 

Le choix du matériau isolant doit se faire non seulement en respectant la réglementation thermique en vigueur, dont les seuils dépendent de chaque région depuis 2017, mais aussi, de manière plus pratique, en considérant l'espace disponible. Si la résistance thermique (R) indiquée sur l’isolant doit être la plus élevée possible, il faut être conscient qu’un doublage isolant trop épais constitue une perte de surface habitable, surtout dans les petites chambres. Le lambda de l’isolant peut également être un critère de choix important. Plus celui-ci est faible, meilleure est la performance de l’isolant.

Pour trouver le meilleur compromis performance/épaisseur, demandez conseil à votre artisan.
Si le mur à isoler est irrégulier, il est conseillé de le doubler avec une contre-cloison constituée d’une ossature métallique, d’un panneau en laine de verre semi-rigide (le GR 32 d’Isover est une très bonne solution) et d’un parement en plaques de plâtre. Une solution qui permet d’encastrer d’éventuels circuits électriques pour alimenter prises et interrupteurs. 

Dans le cadre d’un mur régulier, vous pouvez recourir à des doublages à coller qui sont faciles et rapides à mettre en œuvre. Au niveau des performances, ils sont très proches des doublages sur ossature métallique. Ils sont constitués d’une plaque de plâtre collée sur un isolant en polystyrène expansé (PSE) 100 % recyclable (faire lien vers Doublissimo performance de Placo).

 

Besoin de conseils? Un artisan vous aidera à faire le bon choix.

Je trouve mon artisan

Les conseils de l'expert L'Artisan

Profitez du doublage des murs pour ajouter prises et interrupteurs selon vos besoins.

L'Artisan

Les solutions d'isolation thermique pour le sol

Si le sol de votre chambre est directement posé sur une dalle en béton en rez-de-chaussée du logement, vous gagnerez à le faire isoler pour éviter les déperditions énergétiques et gagner en confort. Là encore, il faut penser à l’épaisseur de l’isolant, à celle du revêtement de sol choisi (parquet, carrelage…) et à leur impact éventuel sur la hauteur sous plafond.

Pour les planchers bas maçonnés, il existe différents types de mises en œuvre, selon le matériau et le chantier. 

Dans le neuf, il est facile d’anticiper l’intégration d’un isolant dans une dalle sans réduire la hauteur sous plafond. Pour ce faire, à la construction, une réservation doit être prévue pour permettre la pose de plaques de polystyrène extrudé (XPS) directement sur le plancher maçonné. Ainsi disposé, l’isolant est ensuite recouvert d’une chape sur laquelle le revêtement final (carrelage, parquet…) prend place. 

En rénovation, l’isolation peut aussi être réalisée à l’aide d’une chape sèche, à base de plaques de plâtre à haute densité posées sur un lit d’égalisation en granules. Certains artisans optent pour des granules en béton cellulaire qui assurent non seulement l’égalisation, mais aussi l’isolation thermique. Si votre dalle de plancher est accessible par le dessous (vide sanitaire, sous-sol…), vous pouvez faire réaliser une isolation sous dalle. Vous aurez alors le choix entre les panneaux XPS et les panneaux en laine de roche, que votre artisan fixera mécaniquement sous la dalle.

 

Vous avez un doute? Un artisan vous aidera à faire le bon choix.

Je trouve mon artisan

Pour les planchers intermédiaires, si la technique de chape n’est pas envisageable, vous avez toujours la possibilité de faire appel à des complexes d’isolation, comme Isosol d’Isover. Celui-ci se compose d’une bande résiliente, mise en œuvre sur le pourtour de la pièce, et de dalles en particules posées directement sur le plancher en bois. Les panneaux sont ensuite recouverts d’une laine de verre à haute résistance mécanique. Si ce complexe se destine à l’isolation acoustique des planchers bois intermédiaires, il permet aussi de traiter les déperditions thermiques en une seule opération, la laine de verre étant un isolant à la fois thermique et acoustique.

Dans le cas où les solives sont accessibles, votre artisan placera une épaisseur de laine de verre équivalente aux solives, sur lesquelles il fixera les plaques de plâtre qui formeront le nouveau plafond. En revanche, si vous n’avez pas de solives apparentes ou si votre plancher intermédiaire est maçonné, la solution la plus simple consistera à faire réaliser un faux plafond. Ce dernier se compose d’une ossature métallique (fixée mécaniquement à la maçonnerie), de laine de verre et de plaques de plâtre. Attention : avant de vous orienter vers cette solution, vérifiez que la hauteur finale de votre pièce restera confortable à l’usage une fois les travaux réalisés.

Les conseils de l'expert L'Artisan

L’isolation d’un plancher par le dessus nécessite de couper le bas des portes (étalonnage) afin de bénéficier d’une parfaite ventilation dans la maison.

L'Artisan

Choisir la bonne fenêtre

Pour être bien isolée, votre chambre doit être équipée d’une fenêtre répondant aux critères imposés par la réglementation thermique en vigueur. Bâti, double ou triple vitrage… pour faire le bon choix parmi la multitude de produits disponibles, ne perdez pas votre temps à comparer les différents chiffres annoncés par les fabricants. Demandez directement l’avis d’un professionnel pour trouver la meilleure solution. Côté matériaux, sachez que :
• le PVC possède un excellent rapport performances/prix et est recyclable à 99 % ; de plus, son entretien est des plus limités ;
• le bois, chaleureux, isolant et résistant aux chocs nécessite un entretien régulier ; 
l’aluminium allie esthétisme, facilité d'entretien et large choix de finitions.
Pour qu’une fenêtre soit thermiquement efficace, il est important qu’elle respecte les performances définies par les réglementations thermiques, dans le neuf et en rénovation 

Vous avez un projet chambre ?

  • Je trouve
    mon artisan
  • Je trouve
    mon architecte
  • Je trouve
    mon coach travaux