Aménager votre chambre : les bonnes questions à se poser avant de se lancer

Simple espace de couchage ou véritable pièce à vivre, toutes les chambres ne se ressemblent pas et n’ont pas la même finalité. Il est donc important de définir clairement vos besoins avant de vous lancer dans les travaux.

L'aménagement d'une chambre

La pièce la plus personnelle de la maison

Si l’on partage les espaces dits « de jour » comme le salon ou la cuisine, rien de plus intime qu’une chambre. Certes on y dort, mais on peut aimer également y passer du temps pour se préparer, lire, téléphoner, travailler, être au calme... C’est un espace privé que chacun s’approprie et personnalise en fonction de ses goûts et de ses besoins. L’aménagement d’une chambre dépend donc de celui, de celle ou de ceux qu’elle accueille.  

Aménager une chambre pour qui et comment ?

C’est la première question à se poser. S’agit-il d’une chambre d’enfant, d’ado, destinée à un adulte, un senior ? Est-elle prévue pour une ou deux personnes ? Sera-t-elle occupée au quotidien ou de manière occasionnelle ? Dans ce dernier cas, elle peut même avoir une double vocation, être à la fois une chambre d’amis et un salon TV, ou un bureau, par exemple. Dans tous les cas, interrogez-vous sur vos besoins.

Aménagement d'une chambre
Aménagement d'une chambre

Quel espace couchage ?

Pour le couchage, un enfant se satisfait d’un lit simple mais apprécie de pouvoir inviter un copain à dormir de temps en temps. Les lits tiroir (avec un second matelas) ou les lits empilables (qui se dédoublent) sont une bonne option et ne sont pas plus encombrants au quotidien qu’un lit standard. Un adolescent, lui, préfèrera un lit plus grand pour ne pas se sentir à l’étroit, mais aura également besoin de plus d’espace pour travailler. Un lit mezzanine est alors souvent la configuration idéale. Il libère de la place au sol pour le bureau, des rangements, voire une chauffeuse ou un petit canapé, utiles lorsqu’il reçoit des copains. Pour un senior, il faut prévoir des couloirs de circulation larges (au minimum 80 cm) et sans obstacle, des barres d’appui, une literie haute (à 45 cm du sol pour le matelas) et, si possible, un coin douche-sanitaires. Autant dire que la surface de la chambre doit être importante.

Aménagement d'une chambre

Besoin de conseils d'aménagement? Laissez-vous tenter par l'expertise d'un architecte d'intérieur.

Je trouve mon architecte

 

La chambre, une pièce polyvalente

Vous envisagez d’aménager un dressing ? Plusieurs solutions existent : du placard linéaire sur mesure à un espace spécifiquement agencé, en passant par des solutions originales comme une tête de lit doublée de placards. Vous rêvez d’un espace de travail ? À défaut d’un véritable bureau avec rangements, profitez d’une niche pour y installer un plan menuisé surmonté de quelques étagères ou caissons. Encombrement minimal garanti. Vous préférez un coin lecture ? Réservez un emplacement pour un fauteuil confortable, qui pourra également satisfaire une envie de sieste au calme. Vous souhaitez disposer d’une salle de bains attenante à votre chambre ? Réfléchissez à la solution la plus adaptée à vos envies et à vos besoins : ouverte pour gagner du volume et circuler facilement, ou clairement séparée pour respecter l’intimité de chacun. Tout s’envisage. Même un espace fitness pour faire de l’exercice (pensez alors à prendre les dimensions de vos appareils et tapis d’exercices), à condition de le prévoir avant vos travaux.

Aménagement d'une chambre
Aménagement d'une chambre

Prévoir des aménagements évolutifs

Toutes ces questions vous amèneront à déterminer l’espace que vous souhaitez et pouvez consacrer à votre chambre. S’il s’agit d’une pièce souvent polyvalente, elle est aussi celle qui est la plus susceptible d’évoluer. De fait, anticipez les changements : un enfant qui grandit (et change de mobilier), un senior de moins en moins alerte, l’arrivée d’un petit dernier ou, même, la location ou la revente de votre bien si vous êtes propriétaire. Demandez conseil à votre architecte. Il est le mieux placé pour prévoir des aménagements évolutifs.

Je trouve mon architecte

Quelle surface pour une chambre ?

Légalement, pour qu’une pièce puisse avoir l’appellation de chambre, la surface minimale doit être de 9 m² et la hauteur sous plafond d’au moins 2,20 m. Pas toujours évident dans les grandes agglomérations où les mètres carrés sont précieux. Cependant, grâce à nos solutions d’aménagement, vous pourrez constater que, dans une petite surface de 7 m², on peut combiner un espace couchage avec des rangements astucieux pour les vêtements. Dans les habitations récentes, la superficie des chambres varie souvent entre 9 m² et 12 m², ce qui laisse la possibilité d’aménager un coin bureau et un dressing linéaire ou une petite salle d’eau ouverte dans la pièce, derrière une tête de lit, par exemple. Aménagée intelligemment, une même chambre peut être partagée par deux enfants si chacun dispose d’un espace clairement délimité et équivalent, avec un espace nuit (lit en mezzanine) et jour (jeux, devoirs). Enfin, si vous n’êtes pas contraint par la surface au sol, la chambre peut être traitée en suite parentale multifonction, avec une salle de bains et un dressing à part entière. Comptez entre 20 m² et 30 m² pour une suite confortable. Réunir deux chambres (ou pièces) de petite surface pour n’en former qu’une, spacieuse, peut aussi s’avérer un bon choix. N’hésitez pas à demander conseil à un architecte ou à un architecte d’intérieur pour optimiser et réorganiser l’espace, car la viabilité de ce type de projet dépend aussi de certaines contraintes techniques. Il saura vous dire si telle ou telle cloison peut être abattue sans risque et comment raccorder votre nouvelle salle de bains.

Aménagement d'une chambre
Aménagement d'une chambre
Aménagement d'une chambre

Vous avez un projet chambre ?

  • Je trouve
    mon artisan
  • Je trouve
    mon architecte
  • Je trouve
    mon coach travaux