Conseils pour rendre une chambre accessible et sécurisée

Les personnes âgées ou en situation de handicap ont des besoins de sécurité accrus, par exemple pour se déplacer ou éviter les pertes d’équilibre. Pour faciliter l’accès de la chambre ainsi que leur circulation dans cet espace, des aménagements sont à prévoir. Comment organiser cette pièce, disposer le mobilier ou les équipements ? Voici nos conseils pour garantir accessibilité et circulation dans une la chambre. 

Rendre une chambre accessible et sécurisée
chambre accessible et securisee

Permettre une libre circulation

La chambre doit être conçue pour faciliter l’accès à tous les éléments qui la composent. Pour ce faire, la première précaution à prendre est de réduire l’encombrement de la pièce en limitant le mobilier au strict nécessaire et donc éliminer tous les obstacles potentiels au sol. Ensuite, les meubles – lit, table de nuit et rangements – doivent être disposés de telle sorte qu’il sera facile de circuler entre eux. Pour une disposition optimale, envisagez tous les cas de figure : la personne qui occupera la chambre se déplacera debout ou en fauteuil roulant, avec ou sans canne… Pensez aussi à dégager l’espace devant les fenêtres et les portes et à laisser suffisamment de place de chaque côté du lit.

Lors de la conception du réseau électrique, prévoyez de nombreuses prises de courant pour pouvoir brancher tous les équipements nécessaires : lampes, télévision, lit électrique, etc. Faites installer une prise électrique à la même hauteur que l’interrupteur : cela vous évitera d’avoir à vous baisser pour brancher un appareil électrique. En disposant d’un nombre suffisant de branchements, vous éviterez aussi d’encombrer le sol avec des multiprises et des rallonges, autant de dangers potentiels pour l’occupant de la chambre.

Les conseils de l'expert L'Ergonome

Pour limiter les risques de chutes, choisissez un revêtement de sol non glissant, en carrelage ou en fibres naturelles, et supprimez les tapis.

L'Ergonome

Prévoir les bonnes mesures

De l’entrée dans la chambre jusqu’au couchage, aucun obstacle ne doit gêner le passage. Organisez les éléments du mobilier selon des lignes droites et ménagez des espaces suffisants pour faciliter la circulation. Pour un fauteuil roulant, prévoyez un espace libre de 1,20 m minimum de chaque côté du lit et de 90 cm au pied du lit, ainsi qu’une zone de giration d’un diamètre de 1,50 m.

Pour la porte d’entrée, une largeur de 90 cm est idéale et l’angle d’ouverture doit être au minimum de 90°. Si la surface de la chambre empêche un tel débattement et que le couloir est assez large, vous pouvez inverser le sens d’ouverture de la porte pour rendre la chambre plus accessible. Dans le cas contraire, tournez-vous vers l’installation d’une porte coulissante. Enfin, dans tous les cas, choisissez des poignées simples à actionner, si possible avec une béquille longue, et placez-les à bonne hauteur.

Equiper une chambre pour les personnes en perte de motricité

De l’ameublement aux équipements pensés pour améliorer les conditions de vie, organisez la chambre afin qu’elle soit la plus agréable possible.

chambre accessible et sécurisée

Adapter le lit

Dans certains cas, changer de lit n’est pas nécessaire, quelques améliorations suffisent. Ajustez la hauteur du lit en fonction de la taille de son occupant, afin qu’il puisse s’asseoir et se coucher facilement. En général, une hauteur de 50 à 60 cm garantit un confort optimal. Si le lit est trop bas, surélevez-le en ajoutant des cales sous les pieds. Pour les personnes en fauteuil roulant, la hauteur du lit doit correspondre à celle du fauteuil, afin de simplifier le transfert de l’un à l’autre. Sur le côté du lit, installez une barre de redressement : elle permettra de se coucher et de se lever en toute sécurité, et elle empêchera d’éventuelles chutes du lit la nuit.

Si vous préférez changer de lit, optez pour un modèle à commande électrique. Très simple d’utilisation, il s’adapte à tous les besoins : dossier redressable pour plus de confort de lecture, matelas qui monte et descend à la demande. Mais renseignez-vous auparavant, car la location de ce type de matériel est parfois un bon compromis pour les situations temporaires.

Choisir la table de chevet

La table de chevet joue un rôle essentiel dans le confort d’une chambre. Elle met à portée de main tous les objets dont l’occupant du lit peut avoir besoin : lunettes, loupes, téléphone ou téléalarme, urinal ou bassin, verre d'eau, réveil, livre, etc. Pour les personnes s’aidant d’une canne de marche, pensez à réserver une place pour que celle-ci puisse être posée et récupérée facilement.

 

Pour un aménagement adapté, un coach travaux vous conseille.

Je trouvemon coach travaux

Pensez l'éclairage

Dans le cas d’une chambre destinée à une personne à mobilité réduite, il est préférable d’installer un va-et-vient : un interrupteur proche de la porte et le second à côté du lit. Si vous faites refaire le réseau électrique de la chambre, modifiez-le pour rendre possible la mise en place de ce système. Sinon, vous pouvez opter pour des interrupteurs sans fil. Ils communiquent entre eux et avec l’éclairage par un système radio. Cette solution vous fera bénéficier d’un système de va-et-vient sans avoir à réaliser de gros travaux.

Pour plus de sérénité, tournez-vous vers des modèles d’interrupteurs visibles dans le noir (boîtier fluorescent, LED de sécurité) et installez une veilleuse pour faciliter les déplacements de nuit. Un détecteur de mouvement apportera un confort et une sécurité supplémentaires. Placé à côté du lit, il peut déclencher la veilleuse dès que l’occupant du lit pose un pied au sol. Vous pouvez aussi décider que le détecteur allume le plafonnier ou une bande de LED positionnée au niveau des plinthes et traçant un chemin lumineux jusqu’à la porte. Ce dernier type d’éclairage constitue une bonne solution dans une chambre accueillant une personne déficiente visuelle. L’installation d’un sol composé de motifs de guide contrastés constitue une autre option pour faciliter les déplacements diurnes des malvoyants. Vous pouvez jouer aussi avec des plinthes de parquet ou carrelage plus contrastées que le sol.

chambre accessible et sécurisée
chambre accessible et sécurisée

Une salle de bains adaptée

Si la chambre dispose d’une salle de bains, cette dernière doit être tout autant sécurisée que la chambre. Elle devra disposer d’un revêtement de sol antidérapant, y compris dans la douche. Cette dernière sera de préférence « à l’italienne » ou, si cela est impossible, constituée d’un receveur extra-plat avec pompe d’évacuation des eaux. Mais, dans tous les cas, elle devra disposer d’un siège avec pieds, plus stable que les strapontins simples, et d’espaces de rangements accessibles en position debout, mais surtout en position assise. Une barre de maintien et une robinetterie facile à manipuler compléteront l’aménagement de la douche. Quant au lavabo, son utilisation en position assise doit être rendue possible, notamment pour une personne en fauteuil roulant, mais aussi pour toute personne qui souhaiterait prendre son temps pour la toilette. Pour le passage des jambes sous le lavabo, prévoyez de l’espace libre sur une hauteur de 70 cm ou optez pour des meubles lavabo-coiffeuse adaptés.

Sécuriser les ouvertures

Afin d’offrir à l’occupant de la chambre une bonne vue sur l’extérieur, faites agrandir la fenêtre en réduisant la hauteur de l’allège (muret présent sous la fenêtre). En plaçant les fenêtres à 60 cm du sol, vous donnerez de la perspective aux personnes en fauteuil roulant ou alitées. Le système d’ouverture et de fermeture doit également être adapté : optez pour une poignée facile à manipuler et positionnée à moins de 130 cm de hauteur, pour qu’elle soit à portée de main. Pensez à la doter d’un système de sécurité pour les enfants qui pourraient l’atteindre. La hauteur du garde-corps de la fenêtre constitue un autre point d’attention. Plus elle est basse, plus elle devient dangereuse. Augmentez la hauteur du garde-corps pour qu’il puisse empêcher une éventuelle chute. Enfin, pour davantage de confort et de facilité d’usage, équipez les fenêtres de volets roulants électriques, commandés soit par un interrupteur soit par une télécommande placée sur la table de chevet.

Vous avez un projet chambre ?

  • Obtenez gratuitement
    4 devis

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons les artisans qualifiés pour réussir vos travaux.

    Je trouve
    mon artisan
  • Des idées
    pour concevoir
    vos projets

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons le décorateur d'intérieur ou l'architecte pour imaginer votre projet.

    Je trouve
    mon architecte
  • Bénéficiez d'un
    accompagnement de A à Z

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons un Coach Travaux pour vous guider tout au long de votre projet.

    Je trouve
    mon coach travaux