Aménagez un espace douche Dans votre chambre

Luxe ultime, bénéficier d’un espace douche ou bain dans sa chambre est à la portée de tous. Cependant, il est important de définir correctement ses besoins avant de se lancer. Conseils et explications pour éviter les pièges et respecter son budget.

douche dans la chambre

Un choix orienté selon les besoins et l’espace disponible

Voici les règles de base et les équipements possibles, selon vos besoins et la surface dédiée.

 

Vous désirez une pièce d’eau uniquement pour désengorger la salle de bains familiale ?

Même avec 3 m2 disponibles, vous pouvez vous lancer. Cette surface permet d’installer une cabine de douche ou même une douche à l’italienne avec un receveur de 80 x 120 cm maximum. Une vasque simple trouvera aussi sa place et un sèche-serviettes compact pourra même se faufiler. Il existe des modèles très petits, de seulement 40 cm de largeur. Si vous n’avez pas la place pour un sèche-serviettes, aussi petit soit-il, vous pouvez opter pour un chauffage électrique intégré sous le carrelage mural. Ce système fonctionne sur le même principe qu’un chauffage par le sol, mais appliqué au mur ! Les cloisons doivent être conçues avec des matériaux hydrofuges. Que ce soit en plaques ou en carreaux de plâtre, ils ont une résistance optimale à l’humidité et supporteront parfaitement le carrelage mural. Pour une bonne ventilation de la pièce, absolument nécessaire, installez un extracteur d’air, intermittent ou permanent, à détection d’humidité. Pour plus d’espace tout en conservant de l’intimité, pensez aux blocs-portes coulissants, soit en applique, soit à galandage. Vous fluidifierez ainsi la circulation entre les deux espaces chambre et douche sans perdre de surface. Il existe des versions avec porte coulissante en verre, ce qui permet de laisser filtrer la lumière.

espace douche dans chambre
espace douche dans chambre

Vous rêvez d’une vraie seconde salle de bains ?

Pour créer un vrai espace bain ou douche, il vous faudra au minimum 5 m2. Dans cette surface, vous pouvez faire entrer une baignoire dans la chambre, en plus de la douche. Les matériaux à utiliser seront bien évidemment toujours hydrofuges. Point de vigilance : qui dit pièce plus grande (et souvent carrelée), dit aussi plus de résonance et de bruits. Pour une isolation phonique optimale, tout en garantissant l’étanchéité de la salle de bains, optez pour un doublage phonique sur ossature métallique avec parement en plaque de plâtre phonique. Autre point d’attention : avant d’installer une baignoire, faites toujours vérifier la résistance mécanique du sol de la pièce, en d’autres termes, le poids qu’il peut supporter. Aujourd’hui, les baignoires sont majoritairement en acrylique, donc légères, mais soyez vigilant avant de craquer sur une baignoire en fonte à pattes de lion, dont le poids est très important.
 

Prévoyez un plan avec double vasque, pratique et utile pour une utilisation à 2 ou plus, sans être gênés. L’installation électrique doit impérativement être confiée à un professionnel. Les normes en matière de sécurité sont très strictes : retenez déjà qu’il est interdit d’installer des prises murales à proximité immédiate des points d’eau. Désormais, un grand nombre de meubles de salle de bains possèdent des prises intégrées, dissimulées dans les tiroirs ou dans l’armoire de toilette. Tous les circuits électriques doivent être protégés par un disjoncteur spécifique. Pour le choix du sèche-serviettes, calculez sa puissance en sachant qu’il vous faudra 130 W/m3.
 

Enfin, l’éclairage de cette pièce est également à prendre en compte. Illuminez le pourtour du miroir et encastrez un luminaire basse tension dans le plafond. Faites installer un variateur. Vous aurez ainsi une lumière franche en cas de besoin ou plus tamisée pour profiter en toute quiétude d’un bain et d’un moment de détente. Le positionnement idéal de cet interrupteur se trouve à l’entrée de la pièce, autant par sécurité que par confort.

espace douche dans chambre

Vous voulez une salle de bains digne d’un spa ?

Si vous disposez de plus de 10 m2, la baignoire îlot entre dans le champ des possibles. Point de mire de la salle de bains, elle affiche immédiatement une ambiance luxueuse. Si vous choisissez cette alternative, il va falloir passer la plomberie et les raccordements par le sol au lieu des murs. En phase de construction, le sol sera creusé en conséquence. En revanche, en rénovation, vous devrez prévoir un espace de 10 cm d’épaisseur minimum sur toute la surface du sol. Pour accrocher meubles suspendus et miroirs, pensez aux plaques de plâtre qui combinent résistance à l’humidité et résistance aux charges lourdes. Dans la douche, vous pouvez faire installer une colonne hydromassante, qui offre différents types de jets, massages, luminothérapie et même microdiffusion d’huiles essentielles !

Pour un bon écoulement des eaux usées de la douche et de la baignoire, prévoyez une pente minimum de 2cm/m pour le tuyau d’évacuation.

Le budget

  • On estime que le coût total d’un projet d’aménagement de salle de bains varie entre 6 000 et 15 000 €, selon la dimension de la pièce et le niveau de gamme des équipements et des options choisies.
  • Le prix de revient n’est pas forcément proportionnel à la surface. En effet, les sanitaires et les sèche-serviettes sont souvent plus chers en format mini qu’en taille standard. De plus, il y a un certain nombre d’équipements indispensables, quelle que soit la taille de la pièce.
  • De manière générale et avec des équipements de milieu de gamme, pour une petite salle de bains (moins de 4 m2), comptez entre 6 000 et 8 000 € ; pour une salle de bains de taille moyenne (entre 4 et 8 m2), de 8 000 à 12 000 € ; pour une grande salle de bains (plus de 8 m2), au moins 12 000 €.
  • Il n’y a pas que le budget financier à prévoir, mais aussi le budget… « temps » ! Si vous faites couler une dalle, comptez de 4 à 5 semaines de séchage incompressibles. Pour la pose du carrelage, on estime qu’il faut 1 journée par 7 m2 de pose + 1 journée pour les joints + le temps de séchage… auxquels vont s’ajouter la plomberie, l’isolation, l’électricité, la peinture du plafond et la pose des sanitaires… Mais la salle de bains de vos rêves mérite bien un peu de patience !

Pour la douche, la baignoire et le lavabo, choisissez une robinetterie de qualité. C’est une garantie de pérennité.

Vous souhaitez faire réaliser vos travaux

Vous cherchez des artisans de confiance pour réussir tous vos travaux ?
Obtenez jusqu’à 4 devis de professionnels sélectionnés, assurés et qualifiés, sur visite.