Bien choisir Le sol PVC de sa salle de bain

Confortable et très décoratif, le PVC est un revêtement de sol de salle de bains idéal. Facile à l’usage, il s’entretient sans difficulté, résiste à l’humidité et bénéficie d’une longue durée de vie. Se déclinant en de nombreux motifs et formats, il s’accorde de plus à tous les styles d’intérieur.

Quel sol PVC pour la salle de bain

PVC souples ou rigides ?

Sous les appellations « sol PVC » et « sol vinyle », on trouve deux grandes catégories de revêtements en matière platique : les sols souples et les sols rigides. Si leurs techniques de fabrication et de pose sont différentes, l’un comme l’autre sont étanches et donc parfaits pour la salle de bains.

Le revêtement de sol souple est résistant à l’usage et à l’humidité, et très facile d’entretien. Il se compose d’une couche inférieure étanche, d’un décor et de deux couches supérieures protectrices. C’est souvent la solution la plus économique pour s’offrir un sol décoratif. Il se présente soit en rouleaux, soit en dalles, et peut être posé ou collé au sol (selon les modèles). Comptez un budget d’environ 15 €/m².

Le revêtement de sol dur en PVC est constitué de plusieurs couches de PVC stratifiées, c’est-à-dire assemblées les unes aux autres par pressage à chaud. La partie visible est composée d’un mince film PVC imprimé, reproduisant de nombreux effets de matière aujourd’hui très réalistes : parquet, béton, carrelage, pierre, métal... Il s’installe en pose clipsée, comme un parquet flottant. Pour une sécurité parfaite, choisissez un modèle antidérapant.

Comptez, en moyenne, 30 €/m² pour aménager votre salle de bains.

Les conseils de l'expert L'Artisan

Avant la pose, les matériaux doivent être entreposés 48 heures dans la pièce à laquelle ils sont destinés afin d’être à température ambiante (entre 15 et 20 °C). Prévoyez la place et ne vous étonnez pas si votre artisan souhaite livrer les produits en avance.

L'Artisan

Les différents types de pose

La pose libre (sans colle) sur le sol est possible avec des vinyles épais. Le PVC adhère simplement au sol grâce à son propre poids : il est repositionnable et évite, donc, toute erreur de pose.

La pose collée, elle, est adaptée à un usage de longue durée. En pose collée, le sol souple est compatible avec un plancher chauffant, ce qui rend son contact agréable à la sortie de douche.

Les dalles et lames de PVC existent désormais en version clipsable, à l’instar des lames de parquet ou de revêtement de sol stratifié. Cette solution est idéale en rénovation et assez simple à réaliser, puisqu’il suffit d’emboîter les lames les unes aux autres. On parle alors de pose flottante : elle ne nécessite pas de colle. Ce mode de pose est, lui aussi, compatible avec un chauffage au sol.

 Il est possible d’installer un revêtement de sol en PVC sur un sol chauffant.

Une bonne solution en rénovation

Si votre artisan doit effectuer la pose sur un ancien carrelage, il devra rendre le sol lisse et propre. Un ragréage peut se révéler nécessaire, en utilisant pour cela un enduit de sol auto-lissant, notamment pour masquer les jointures. Dans la salle de bains, privilégiez un sol PVC épais (8mm), qui optimisera l’isolation thermique et acoustique. Ce type de sol, très résistant et facile d’entretien, absorbe et diminue les bruits.

Les conseils de l'expert L'Artisan

En rénovation, le sol PVC peut être posé directement sur un ancien carrelage, à condition que le support soit lisse et propre.

L'Artisan

Des motifs à la carte

Très esthétique, le PVC imite à merveille tous les aspects de matière : bois, carrelage, béton et même tissu. Trois tendances fortes se dégagent pour le sol :

  • Le naturel, avec les imitations bois, chêne clair ou wengé, un bois sombre exotique.
  • Le rétro, il imite les petits carreaux de ciment et les tomettes et offre un aspect très vintage à la salle de bains.
  • Le minéral, reproduisant les aspects de marbre, de béton, de métal... pour un effet industriel très tendance.

Pour les entretenir, il suffit de dépoussiérer le sol à l’aide d’un balai ou d’un aspirateur, puis de nettoyer avec une serpillière humide et un détergent non abrasif.

Alternative au PVC : le bois

Contrairement à une idée reçue, le bois est un matériau possible pour habiller le plancher d’une salle de bains : il invite à la détente et apporte beaucoup de chaleur à cette pièce. En revanche, il faut opter pour une essence capable de résister à l’humidité ambiante, comme aux éclaboussures d’eau. Très résistants et imputrescibles, les bois exotiques (teck, bambou…) trouvent naturellement leur place dans la salle de bains. Côté tarifs, prévoyez une fourchette de prix de 60 € à 120 €/m². Demandez conseil à votre artisan. Il vous guidera sur l’essence correspondant le plus à vos goûts et au style de votre salle de bains.

Les conseils de l'expert L'Artisan

Quelle que soit l’essence de bois choisie, elle doit être certifiée par les labels FSC ou PEFC, qui garantissent la gestion durable des forêts.

L'Artisan

Pose collée obligatoire

Pour garantir la longévité de votre parquet dans la salle de bains, il faut absolument empêcher que les lames bougent et que l’eau s’infiltre dessous. Seule la pose collée en plein assure une très bonne stabilité des lames.

Les conseils de l'expert L'Artisan

Si la salle de bains est équipée d’un chauffage par le sol, assurez-vous que les lames de parquet choisies sont compatibles avec ce mode de chauffage.

L'Artisan

Une protection adaptée

Pour protéger efficacement les lames de parquet, une seule solution : appliquer une huile pour parquet. Ce type de produit a l’avantage de laisser le bois respirer tout en lui conservant son éclat et sa teinte d’origine. Pour garder une protection hydrofuge efficace, pensez à huiler votre parquet une fois par an.

  • Vous cherchez
    un artisan ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons les artisans qualifiés pour réussir vos travaux.

    Contacter
    un artisan
  • Vous cherchez
    un architecte ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons le décorateur d'intérieur ou l'architecte pour imaginer votre projet.

    Contacter
    un architecte
  • Vous souhaitez
    être accompagné ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons un Expert Projet Habitat pour vous guider tout au long de votre projet.

    Contacter un expert
    projet habitat