Bien choisir votre Carrelage mural de salle de bain

Résistant, facile d’entretien et esthétique, le carrelage mural est le revêtement incontournable dans une pièce d’eau. Considéré comme la « peau » de la salle de bain, il se décline dans une large gamme de formats, de matériaux, de couleurs et de finitions, et peut donc s’adapter à tous les styles et à toutes les envies. Pour trouver le carrelage mural idéal et créer une salle de bain à votre image, suivez le guide !

Carrelage mural

Un revêtement pour tous les goûts

En matière de carrelage, l’offre est plutôt vaste, que ce soit en termes de formats, de formes, de reliefs ou de motifs. Certains carreaux reproduisent ainsi à la perfection le béton, la pierre naturelle ou le bois. Ils sont proposés dans une belle palette de coloris, allant du blanc au noir, en passant par toutes les teintes vives et pastel, et avec une finition soit brillante soit mate.

Depuis quelques années, les carreaux grands formats rectangulaires (30 x 60 cm ou 30 x 90 cm) ont le vent en poupe. Ils présentent un double avantage par rapport aux carreaux de taille standard : le nombre de joints est limité et le temps de pose, réduit. Vous souhaitez encore plus de discrétion ? Optez pour des carreaux rectifiés (c’est-à-dire avec des bords recoupés lors de la fabrication) : avec ce type de produit, la largeur des joints est de 2 mm seulement, contre 4 habituellement. 

Les conseils de l'expert L'Artisan

Pour choisir son carrelage, il est important de se déplacer en magasin afin de bien se rendre compte de son coloris et de sa texture.

L'Artisan

Quel carrelage sur les murs d’une salle de bain ?

En dehors de la faïence, spécifiquement conçue pour une pose murale, les murs d’une salle de bain peuvent accueillir du carrelage en grès cérame, des carreaux de ciment, de la mosaïque ou de la pierre naturelle. 

La faïence 

Les carreaux en faïence sont exclusivement réservés à la pose murale. L’offre, tant en termes de couleurs que de motifs, est vaste. Pour maximiser la luminosité de la pièce, l’idéal est d’opter pour un modèle de couleur claire avec une finition brillante. S’il est d’usage de poser des carreaux de faïence de petit format, les grands formats, inspirés des carreaux de sol, sont de plus en plus plébiscités car ils permettent d’agrandir visuellement la pièce. 
Comptez entre 15 € et 50 €/m².

Le grès cérame 

Dotés d’une grande résistance, les carreaux en grès cérame imitent à la perfection tous les matériaux naturels : le bois, la pierre, le marbre, le béton… Bien que prévus à l’origine pour être posés au sol, ils sont de plus en plus utilisés pour habiller les murs. 
Comptez entre 20 € et 60 €/m².

Le carreau de ciment 

C’est la star du style rétro. Il est disponible dans les formats d’origine, de 10 x 10 cm à 40 x 40 cm, et une multitude de motifs et de teintes, que vous pouvez marier à l’infini pour obtenir un patchwork original et personnaliser la décoration de votre salle de bain. Attention toutefois, le carreau de ciment, poreux, nécessite l’application d’un traitement hydrofuge pour pouvoir résister à l’eau. Sinon, vous pouvez opter pour du carrelage imitation carreaux de ciment, en grès cérame, qui ne nécessite aucun traitement et dont le rendu est sensiblement identique. 
Comptez entre 80 € et 100 €/m2 pour du véritable carreau ciment.

La mosaïque

Qu’elle soit en pâte de verre, en pierre naturelle ou en grès, la mosaïque est probablement le meilleur matériau pour donner du style à votre salle de bain et la personnaliser à votre gré. Elle est en effet proposée dans toutes sortes de matières, de tailles, de formes et de couleurs, certains modèles mélangeant même plusieurs matériaux. 
Attention toutefois, dans une salle de bain, mieux vaut la poser par petites touches : sur les murs de la douche, au-dessus du plan vasque, en bande murale verticale... Il est aussi possible de l’utiliser pour réaliser une frise décorative qui donnera du relief à la pièce.
Comptez entre 10 € et 30 € la plaque de 30 x 30 cm.

La pierre naturelle 

Marbre, quartz, travertin… la pierre naturelle donne un charme indéniable et insuffle une atmosphère sereine et organique à votre salle de bain, grâce à ses effets de texture et ses variations de couleurs. Matériau noble par excellence, elle possède une durée de vie inégalable, à condition de l’entretenir correctement. 
C’est un matériau haut de gamme : comptez environ 100 €/m².

Les étapes préliminaires à la pose d’un carrelage mural

La pose d’un carrelage au mur implique de respecter un certain nombre de règles et d’opérations en amont.

Réaliser un calepinage

Avant l’achat de votre carrelage, demandez à votre artisan, ou à votre architecte, de réaliser un calepinage de votre futur revêtement mural de salle de bain. Il s’agit d’organiser, sur papier, les différents éléments de carrelage. Ce dessin vous permettra de vous faire une idée précise du résultat final (motifs, formes et sens de pose). 
Sachez que si vous choisissez des carreaux rectangulaires, en les posant à la verticale, la pièce paraîtra plus haute de plafond, alors que si vous les placez à l’horizontale, la pièce donnera l’impression d’être plus grande qu’elle ne l’est. 

Bien préparer le support

Si vous faites poser du carrelage sur des murs « bruts », votre artisan devra appliquer un traitement hydrofuge. Dans le cas où la pièce est doublée avec des plaques de plâtre, celles-ci doivent impérativement être hydrofugées (couleur verte). Enfin, si votre salle de bain est déjà carrelée et que vous souhaitez la rénover, vous avez la possibilité de faire coller le nouveau carrelage sur l’ancien. Avant de poser les carreaux, votre artisan devra appliquer une couche d’accroche sur le revêtement existant.

Les conseils de l'expert L'Artisan

Coller un carrelage par-dessus un autre est tout à fait possible. Il faut simplement vérifier que l’accroche peut supporter le poids des nouveaux carreaux.

L'Artisan

Le carrelage, une affaire de style

En matière de carrelage mural, tout est possible, surtout dans une salle de bain. Même mélanger les matériaux, les coloris et les motifs, à condition de veiller à l’harmonie de l’ensemble. 

Poser des carreaux dans le sens que vous voulez 

Quelles que soient les dimensions de vos carreaux et leur forme, jouer avec le sens de pose vous permettra de créer des effets décoratifs originaux. Il est ainsi possible de poser la faïence de forme carrée en diagonale (losange) et la faïence rectangulaire, à la verticale ou à l’horizontale. En outre, rien ne vous interdit de mélanger les sens de pose dans une même pièce et, par exemple, de mettre en œuvre des carreaux rectangulaires à l’horizontale dans toute la salle de bain et à la verticale dans la douche, tout en variant les coloris. 

Créer des mélanges étonnants 

Dans une salle de bain, associer des carreaux de divers formats et/ou de différents matériaux (faïence et carreau de ciment, mosaïque et pierre naturelle…) permet de briser l’uniformité et de donner du caractère à la pièce. Vous pouvez, par exemple, ponctuer votre faïence avec de la mosaïque en pâte de verre transparente : cette composition de matières offrira de la profondeur à l’ensemble de votre revêtement mural. 
Avec ce type d’association, le calepinage est une étape à ne surtout pas négliger puisqu’elle servira, notamment, à éliminer d’éventuelles fausses notes avant la mise en chantier de la pièce. Et gardez en tête qu’il vous faudra choisir un carrelage dominant pour que l’assemblage soit réussi. 

Les touches finales 

Petite moulure plate, le listel, qui se pose entre deux rangées de carreaux, permet d’animer un mur uniforme ou de créer une transition entre deux modèles de carrelage. Le listel est disponible dans différents matériaux et diverses finitions chromatiques pour des associations très raffinées. 
Sachez qu’il est également possible de créer vos propres listels en utilisant des plaques de mosaïque ou des carreaux d’une autre couleur ou d’une autre gamme.
Pensez aussi aux finitions d’angles. Elles sont réalisées avec des baguettes pour angles sortants ou rentrants. Celles-ci sont proposées dans un large choix de coloris afin de pouvoir être parfaitement coordonnées au carrelage, si vous le souhaitez.

Carreler tout ou partie de la salle de bain ?

Rien ne vous oblige à faire carreler tous les murs, ni toute la hauteur des murs, de votre salle de bain. Vous pouvez réserver le carrelage mural aux endroits humides, comme la douche, le pourtour de la baignoire et des vasques. Et compléter avec de la peinture spécifiquement conçue pour la salle de bain. 

  • Vous cherchez
    un artisan ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons les artisans qualifiés pour réussir vos travaux.

    Contacter
    un artisan
  • Vous cherchez
    un architecte ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons le décorateur d'intérieur ou l'architecte pour imaginer votre projet.

    Contacter
    un architecte
  • Vous souhaitez
    être accompagné ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons un Expert Projet Habitat pour vous guider tout au long de votre projet.

    Contacter un expert
    projet habitat