BIen choisir Votre robinet de lavabo

Élément indispensable et central dans une salle de bains, le robinet de lavabo est sollicité plusieurs fois par jour. Il doit donc être robuste, facilement maniable par tous les membres du foyer et en harmonie avec la décoration de la pièce.

Quelle robinetterie pour le lavabo de ma salle de bains

Reconnaître les différents types de robinets

Il existe plusieurs types de robinets.

  • Le mélangeur possède deux poignées : l’une pour l'eau chaude (pastille rouge), l'autre pour l'eau froide (pastille bleue). La température dépend de l’ouverture plus ou moins grande de l’une et de l’autre. C’est le modèle le moins coûteux (à partir de 30 euros), mais le moins propice aux économies d’eau.
     
  • Le mitigeur, composé d'un seul levier, il permet de réguler la température de l'eau et son débit, et se manipule d’une seule main – généralement de gauche à droite et de bas en haut – ce qui le rend très pratique et plus économique que le mélangeur. Les modèles sont souvent équipés d’un système anti-brûlures (limiteur de température), idéal si la salle de bains est utilisée par des enfants ou des personnes âgées. Il peut également être muni d’un mousseur limiteur de débit. Prévoyez un budget d’environ 100 € pour un modèle de milieu de gamme.
     
  • Le mitigeur électronique déclenche l’arrivée d’eau sans intervention manuelle, simplement en passant ses mains devant un capteur. Ce mécanisme permet de contrôler sa consommation d’eau (température définie au préalable) et de faire des économies. Autre avantage : l’absence de poignée qui rend le nettoyage plus aisé. Ce produit high-tech vous coûtera 150 euros minimum.
     
  • Le mitigeur avec bouton poussoir est muni d’un bouton qui remplace le levier de commande : il suffit d’appuyer dessus pour faire couler l’eau. Très facile à utiliser, il est particulièrement adapté aux enfants et aux personnes ayant des difficultés de préhension (arthrose…). Il en existe différentes versions, avec ou sans temporisation (l’eau se coupe au bout de quelques secondes), avec réglage possible de la température. Initialement destinée aux lieux publics (restaurants, stations-service…), cette technologie, qui permet de réaliser des économies d’eau, se décline dans différents modèles avec une esthétique soignée, pour un usage domestique.

Les conseils de l'expert L'Artisan

Certains mitigeurs (équipés d’une cartouche de type « C3 ») permettent de réaliser des économies d’énergie. Pour obtenir de l’eau chaude, il faut tourner le levier vers la droite. En position centrale, l’eau qui coule est froide. Ce système évite de faire fonctionner la production d’eau chaude inutilement.

L'Artisan

Choisir le bon robinet pour sa vasque ou son lavabo

Le choix du robinet est directement lié à la vasque ou au lavabo qui l’accompagne. Il doit être confortable à utiliser : levier de commande facilement accessible, longueur de bec adaptée à la forme de la vasque pour que l’eau coule bien au centre, suffisamment haut pour se laver les mains confortablement et éviter les éclaboussures… Vasque et robinet vont de pair et doivent être choisis ensemble afin de garantir un bon confort d’utilisation.

On distingue 3 types de robinets.

  • Le robinet classique. Il se fixe directement sur le lavabo ou sur la vasque, qui disposent d’ailleurs d’un percement prévu à cet effet. C’est le modèle le plus courant, compatible avec tous les lavabos traditionnels et les plans de toilette avec vasque intégrée. Il en existe cependant différents modèles : avec bec bas « classique » ou en version « col de cygne », plus ou moins hauts et, bien entendu, avec des formes variées pour s’associer à tous les styles.
     
  • Le robinet surélevé. A la différence du modèle classique, le modèle surélevé ne se fixe pas sur la vasque mais sur le plan de toilette. Il s’utilise en association avec les vasques dites « à poser », qui ne disposent pas de trou de fixation : vasques bol, cuves carrées… Les robinets surélevés sont plus hauts car ils doivent compenser la hauteur de la vasque. Très tendance, l’association d’une vasque à poser et d’un mitigeur surélevé donne un cachet fou à la salle de bains.
     
  • La robinetterie encastrée. Directement intégré au mur, le robinet encastré à l’avantage de libérer de l’espace au niveau du plan de toilette afin de pouvoir y disposer les produits de toilette. Il se positionne au-dessus de la vasque et à la bonne hauteur afin que l’eau coule bien au centre. Question choix, l’offre est très large, que ce soit en termes de forme, de style, de finition. Leur look épuré participe au style de la salle de bains, mais ils sont plus complexes à installer et nécessitent l’intervention d’un professionnel.

Les conseils de l'expert L'Architecte

Si vous rénovez l’ensemble de la salle de bains, choisissez votre robinetterie en même temps que votre vasque ou votre lavabo.

L'Architecte

Une robinetterie reflet du style de la salle de bains

La robinetterie de salle de bains fait partie intégrante du look de la pièce. Celle du lavabo doit être en harmonie avec celle de la douche et de la baignoire, tant au niveau du style que de la forme et du coloris. Côté design, une forme cubique chromée convient à une salle de bains moderne et épurée. Pour une salle de bains classique, préférez un modèle arrondi, plus intemporel. Quant aux robinets rétro, ils reviennent sur le devant de la scène pour apporter une touche très déco. Enfin, les nouvelles techniques de fabrication, comme le traitement PVD (un procédé de métallisation), autorisent des finitions à la carte (cuivré, étain, canon de fusil…), mais attention au surcoût !

La technologie et le design entrent dans la salle de bains. Robinets à capteur infrarouge sans contact ni bouton, robinetterie cascade pour créer l’étonnement ou commande du robinet en forme de joystick ou de bouton poussoir rotatif permettent d’apporter une touche de modernité qui ne laisse pas indifférent.

Vous souhaitez faire réaliser vos travaux

Vous cherchez des artisans de confiance pour réussir tous vos travaux ?
Obtenez jusqu’à 4 devis de professionnels sélectionnés, assurés et qualifiés, sur visite.