Bien choisir Votre WC

Installer un W.-C. dans sa salle de bains est un choix souvent dicté par une nécessité. Entre les différents modèles, les types de poses et les contraintes existantes, voici un tour d’horizon de cet univers pour vous aider à faire le bon choix.

WC dans la salle de bains

Avant de faire installer votre W.-C. dans la salle de bains, vérifiez la faisabilité afin d’anticiper au mieux les éventuelles contraintes. Ainsi préparé, vous vous orienterez vers la solution la plus adaptée à votre situation.

Quels sont les critères de faisabilité ?

L’installation d’un W.-C. dans la salle de bains suppose que la pièce dispose d’une évacuation des eaux usées. Mais il faut pouvoir le placer à proximité de cette évacuation. Si tel n’est pas le cas, rien n’interdit pour autant la pose du W.-C., mais plus on éloigne le W.-C. de son évacuation, plus on risque de voir courir le PVC d’évacuation (même coffré) le long d’un mur. Ce dernier, pouvant gêner la pose des autres appareils, comme la vasque, la douche ou la baignoire. Mais pas de panique ! Une solution existe : le W.-C. broyeur. Contrairement aux W.-C. classiques qui nécessitent une évacuation de ø 100 mm, il se raccorde à une évacuation PVC existante de ø 32 à 40 mm.

Pour un W.-C. intégré à la salle de bains, comptez un espace de 60 x 100 cm.

Comment faire le bon choix parmi les différents modèles de W.-C. ?

Que vous fassiez simplement installer un W.-C. sans avoir à réaménager votre salle de bains ou que vous profitiez de sa rénovation totale pour l’installer, pensez toujours à conserver une harmonie entre les différents équipements. Pour cela, vous avez le choix entre le W.-C. à poser au sol et le W.-C. suspendu (fixé sur bâti-support). Choisir son nouveau W.-C., c’est aussi penser à son confort. Veillez donc à ce que la hauteur de la cuvette ne soit pas trop basse.

Les W.-C. à poser

Si on trouve encore des modèles « classiques », la forme des W.-C. a beaucoup évolué ces dernières années. Il existe de nombreux modèles design à installer, et pour tous les goûts. Autre phénomène apparu dans cet univers, certains fabricants rééditent des modèles de toilettes anciens qui apportent un certain cachet à la pièce. Mais attention à garder le style du reste de la salle de bains (meubles de rangement, vasque ou lavabo, baignoire…). Pour tous ces modèles, la pose reste la même. Ils se fixent au sol (chevilles, vis) et leur réservoir se raccorde simplement à l’alimentation d’eau dédiée.

Les W.-C. suspendus

Comme leur nom l’indique, ils possèdent une cuvette qui n’est pas en contact avec le sol. Cette dernière est suspendue, car elle est fixée sur un bâti-support. Le bâti-support est une structure métallique qui intègre le réservoir d’eau, le mécanisme de la chasse d’eau et les tuyaux d’évacuation. Cette solution design apporte une véritable note esthétique, car seule la cuvette est apparente. Le bâti-support est fixé au sol et au mur pour être dissimulé derrière un doublage mural réalisé en plaques de plâtre et recouvert, le plus souvent, de carrelage.

Quant aux plaques de déclenchement de la chasse, il existe un large choix de modèles et de coloris pour la personnalisation. Question hygiène, l’absence d’appui au sol permet de passer la serpillière sous la cuvette très simplement ! Un des principaux avantages des W.-C. suspendus reste la possibilité de régler la hauteur de la cuvette. Habituellement située à 40 cm au-dessus du sol, elle peut être rehaussée jusqu’à 50 cm. Mais attention, la hauteur choisie est définitive une fois le bâti-support et sa cuvette installés.

Les broyeurs

Comme leur nom l’indique, ils broient les déchets avant d’évacuer les eaux usées jusqu’à l’évacuation principale. On trouve deux types de broyeurs : le W.-C. complet, qui intègre l’appareil, et le broyeur seul, qui s’installe derrière n’importe quel W.-C. classique disposant d'une sortie horizontale. Quel que soit le type, cette solution nécessite une alimentation électrique. Quant au niveau sonore du broyeur en fonctionnement, sachez que les fabricants proposent des appareils de plus en plus silencieux.

W.-C. posé, suspendu ou broyeur : les avantages et les inconvénients !

W.-C. posé, suspendu ou broyeur : les avantages et les inconvénients !
  W.-C. à poser W.-C. suspendu W.-C. broyeur
Avantages
  • Prix : il en existe à moins de 100 €, hors pose
  • Très facile à installer
  • Modèles surélevés disponibles
  • Solution esthétique et design (équipements encastrés, personnalisation…)
  • Hygiénique (facilité à nettoyer le sol)
  • Hauteur de la cuvette réglable pour s’adapter à chaque utilisateur
  • Seule solution dans certains cas (pas d’accès à l’évacuation des eaux usées, faible pente…)
  • Peut être intégré dans la cuvette ou installé sur n'importe quelles toilettes disposant d'une sortie horizontale.
Inconvénients
  • Forme classique
  • Prix : 600 € pour un ensemble complet de bonne facture, hors installation
  • Nécessite une mise en œuvre plus complexe qu’un modèle à poser
  • Prix : environ 500 €
  • Ne fonctionne pas en cas de coupure d’électricité
  • Interdit d’y jeter autre chose que du papier hygiénique

W.-C. lavant : une technologie pour une hygiène parfaite !

La technologie entre dans la salle de bains ! Peu courant en France, les W.-C. lavants (ou W.-C. japonais) apportent un vrai plus en termes d’hygiène et de confort. Ils associent la fonction du W.-C. et celle d’un bidet. L’utilisation est très facile : la commande sur l’appareil ou via une télécommande actionne la douchette (sorte de robinet intégré à la cuvette) qui projette un jet d’eau tempéré pour vous laver. Les modèles haut de gamme proposent une fonction séchage grâce un souffle d’air chaud et une fonction filtration des odeurs utilisant du charbon actif, voire la diffusion de parfum et de musique… Comptez entre 2 500 € et 5 000 € suivant les fonctionnalités. L’installation nécessite une alimentation électrique.

Dernier avantage : il s’auto-nettoie également après chaque passage. Sachez qu’il existe aussi des abattants lavants (à partir de 500 €) qui s’adaptent à votre cuvette. Dans les deux cas, le fonctionnement nécessite une alimentation électrique.

La cuvette « sans bride » facilite l’entretien

La cuvette sans bride présente une paroi intérieure totalement lisse (sans repli sur le haut de la cuvette). Sa surface lisse facilite son entretien et, Lorsque l’on tire la chasse, le rinçage est plus efficace qu’avec des cuvettes classiques. Ce type de produit est généralement proposé en céramique traitée, un procédé de fabrication qui limite les dépôts de calcaire.

Le saviez-vous ?
Une cuvette surélevée (posée à une hauteur d’assise comprise entre 45 et 50 cm) est bien plus confortable. Elle limite les efforts pour s’asseoir et se relever.

  • Vous cherchez
    un artisan ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons les artisans qualifiés pour réussir vos travaux.

    Contacter
    un artisan
  • Vous cherchez
    un architecte ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons le décorateur d'intérieur ou l'architecte pour imaginer votre projet.

    Contacter
    un architecte
  • Vous souhaitez
    être accompagné ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons un Expert Projet Habitat pour vous guider tout au long de votre projet.

    Contacter un expert
    projet habitat