Bien sécuriser Votre salle de bains

La salle de bains est une pièce humide, où il y a souvent un peu d’eau au sol. Voici les précautions à prendre pour éviter les glissades et faire de l’espace douche un endroit sécurisé pour tous ses usagers.

Sécuriser l'espace douche

L’accès, critère primordial

Pour être confortable, un espace douche doit être accessible. La douche de plain-pied, souvent appelée « douche à l'italienne », est la solution idéale pour sécuriser l’accès à la douche, car il n’y a pas de marche à franchir. Prévoyez un espace suffisamment spacieux (80 cm x 120 cm) pour pouvoir entrer, se retourner, s’asseoir…

Pour installer une douche de plain-pied, il est nécessaire de pouvoir encastrer dans le sol le receveur et son système d’écoulement. Il faudra un espace d’encastrement de 10 cm minimum.

Si la pose encastrée n’est pas réalisable (ce qui est souvent le cas en rénovation de logement ancien), Il existe des receveurs extra-plats, dont la hauteur est comprise entre 2 et 6 cm, qui se posent à même le sol ou que l’on peut être amené à surélever, en fonction des contraintes d’évacuation.

Dans tous les cas, pour se prémunir du risque de chutes, le revêtement du receveur doit impérativement être antidérapant. Pour les receveurs carrelés, optez pour de la mosaïque, l’alternance de matériau (pierre et joint) favorisant l’adhérence.

Le choix des parois de douche est aussi important : privilégiez les portes sans rail en bas (ou seuil bas) pour éviter ainsi tout obstacle et, dans la mesure du possible, choisissez une porte qui offre un large passage (supérieur à 50 cm).

Privilégiez les carrelages antidérapants autour de l’espace douche pour des déplacements en toute sécurité, même pieds nus. N’hésitez pas à jouer sur les contrastes de couleur et de revêtements pour mieux identifier les espaces.

Un espace douche de plain-pied, sans seuil, antidérapant et suffisamment spacieux est un gage d’accessibilité pour chacun

Des solutions esthétiques et discrètes

Ensuite, il vous faut penser à sécuriser la douche en l’équipant d’une barre de maintien qui va vous permettre de marcher, vous asseoir et vous relever. Optez pour une barre d’appui à fixation murale, plus sûre qu’une barre à ventouse. Choisissez-la colorée pour un meilleur contraste et une bonne visualisation de la barre dans son environnement. Et pourquoi ne pas installer une barre de maintien avec plateau de rangement ?

Les sièges muraux qui se rabattent, les chaises ou tabourets mobiles, les bancs de douche, contribuent à sécuriser votre salle de bains : ils permettent de se laver en toute sérénité grâce à une assise confortable et sûre durant la toilette. Les sièges muraux, de préférence avec une assise ergonomique, se fixent toujours perpendiculairement à la robinetterie (pour ne pas l’avoir dans le dos) et sont à positionner à une hauteur d’assise d’environ 50 cm (en fonction de la taille de l’utilisateur).

Loin de l’univers médicalisé, ces équipements se déclinent aujourd’hui dans des versions à la fois esthétiques et discrètes et s’intègrent parfaitement dans l’espace douche, comme par exemple les banquettes sur mesure à carreler.

À portée de main

Si vous voulez vous sentir totalement à l’aise dans votre douche, il ne suffit pas de créer un espace ergonomique. Il vous faut aussi avoir à portée de main vos produits et accessoires, et ne pas devoir les poser au sol, ce qui vous obligerait à vous baisser constamment. Dans cette optique, positionnez la douchette et l’ensemble des éléments nécessaires à la toilette à 1 m du sol, soit la hauteur d’une personne assise. Vous pouvez également créer des niches de rangement lors de la conception de votre salle de bains.

Pour la robinetterie, préférez les modèles thermostatiques, simples à utiliser et qui, surtout, évitent le risque de brûlure avec leur butée de sécurité à 38 °C. De nombreux modèles existent avec des manettes de commandes ergonomiques, faciles à manipuler.

Quel prix ?

La douche à l’italienne coûte plus cher qu’une douche classique, car elle requiert la réalisation de certains travaux spécifiques au niveau de la plomberie, du revêtement… et ses équipements restent plus onéreux. Alors qu’il faut compter 140 € pour un receveur classique, un modèle plus haut de gamme peut atteindre 600 €. Une porte de douche en verre Securit vaut environ 700 €, un siège de douche, entre 150 et 400 €, la barre de maintien est proposée à partir de 30 € et le mitigeur thermostatique à partir de 150 €.

artisan
Vous souhaitez faire

réaliser vos travaux

Vous cherchez des artisans de confiance pour réussir tous vos travaux ?
Obtenez jusqu’à 4 devis de professionnels sélectionnés, assurés et qualifiés, sur visite.