A chaque surface sa Solution d'aménagement

Une chambre s’aménage non seulement en fonction de la personne qui l’occupe, mais aussi, et surtout, en fonction de la surface et de la hauteur sous plafond disponibles. Lit et rangements doivent ainsi être adaptés à la configuration et à la taille de la pièce. Si la chambre est suffisamment grande, elle peut être davantage qu’un coin nuit et accueillir une salle de bain, un bureau, des loisirs, un dressing… Avec un peu d’imagination, tout est possible, ou presque.

A chaque surface sa solution d'aménagement

Comment aménager une chambre dans moins de 9 m² 

Pour être officiellement considérée comme une chambre, une pièce doit au minimum faire 9 m² et avoir une hauteur sous plafond de 2,20 m. Avec une surface moindre, il est néanmoins possible d’aménager au moins un « coin nuit », qui devra être correctement ventilé et disposer d’une fenêtre ouvrante. Ensuite, tout sera fonction de la hauteur sous plafond.
Dans le cas d’une grande hauteur sous plafond (autour de 4 mètres), par exemple dans des combles avec une toiture à forte pente, vous pouvez envisager la création d’une mezzanine afin de libérer l’espace au sol. Elle sera logiquement implantée au niveau de la plus grande hauteur disponible, afin de pouvoir circuler normalement sur les deux niveaux. En fonction de l’âge des occupants, la partie inférieure pourra être utilisée pour créer un bureau, un salon, un dressing, voire une salle d’eau (à condition que la structure le permette). Pour accéder à l’espace supérieur, généralement réservé au couchage, un escalier droit ou une échelle de meunier feront parfaitement l’affaire.
Dans le cas d’une hauteur sous plafond « standard », c'est-à-dire 2,50 mètres, le mobilier « gain de place » est tout indiqué dans une chambre de moins de 9 m2 : lits surélevés équipés de tiroirs à roulettes, lits superposés, rangements à suspendre en plafond, lits rabattables… même si cette solution, très en vogue à une époque, est plutôt passée de mode.
Veillez également à adapter les dimensions du mobilier à celles de la chambre. Pour un lit double, privilégiez un lit de 140 cm de large à un couchage de 160 cm, évitez les cadres et têtes de lit trop encombrants, supprimez les tables et lampes de chevets et remplacez-les par des appliques murales, choisissez un seul meuble de rangement de taille moyenne... Bien sûr, vous avez aussi la possibilité de faire appel à un menuisier, qui vous réalisera des rangements sur mesure.
 

Les conseils de l'expert L'Artisan

En termes de décoration, les teintes claires et les miroirs agrandissent visuellement une pièce. Et un pan de mur peint dans une couleur foncée donne de la profondeur à un espace qui en manque.

L'Artisan

Aménager une chambre dans une surface comprise entre 9 et 12 m²

Que ce soit dans l’ancien ou dans le neuf, une chambre possède généralement une surface comprise entre 9 et 12 m². A partir de 10/11 m², créer une salle d’eau ou un espace bureau dans la pièce devient possible, sous réserve, là encore, d’optimiser les aménagements. 
En fonction de vos besoins, si vous choisissez d’aménager différentes zones dans la chambre, celles-ci devront être délimitées, sans être véritablement cloisonnées, soit avec des meubles s’arrêtant à mi-hauteur, soit avec une verrière type atelier. Très en vogue, cette solution permet de conserver un apport de lumière naturelle, tout en évitant de trop réduire visuellement la pièce.
Si la chambre est installée dans des combles, placez le lit de préférence là où la hauteur est la moins importante. Les espaces disposant d’une grande hauteur seront destinés à l’agencement d’un coin travail ou d’une douche. Dans ce cas, une hauteur minimale de 2 mètres est nécessaire pour pouvoir installer une barre et un pommeau de douche.

Vous pouvez délimiter l’espace « sommeil » avec un meuble de rangement placé en pied de lit, voire avec un dressing ou une armoire.

Aménager une grande chambre

A première vue, il paraît plus simple d’aménager une grande chambre qu’une petite. C’est à la fois vrai et faux, car il est important de conserver dans une chambre un certain degré d’intimité, ce qui est souvent plus difficile à obtenir en présence de surfaces importantes. Pour y parvenir, et sauf à préférer les grands volumes vides, il sera particulièrement intéressant de structurer l’espace et de créer des zones distinctes. 
Là encore, l’aménagement dépendra de l’âge du ou des occupants. Dans le cas où la chambre est destinée à un couple, vous pouvez opter pour la création d’une suite parentale, en veillant à ce que les différents espaces – couchage, bureau, salle d’eau, espace loisirs – soient clairement séparés. 
S’il s’agit d’une chambre d’enfant, plusieurs zones peuvent aussi être aménagées. Mais dans ce cas, préférez des séparations « semi-ouvertes » et évolutives. Utilisez des armoires, des commodes, des paravents, des rideaux, posez des cloisons partielles, voire des cloisons équipées de portes à galandage, pour séparer le coin « nuit » de la zone de travail ou de l’espace de jeu.
Pour la décoration, laissez-vous guider par vos envies. Si les teintes foncées vous plaisent, sachez qu’elles ont tendance à rétrécir visuellement la pièce, ce qui n’est pas un problème dans une grande chambre, bien au contraire. Pour accentuer l’impression de convivialité et d’intimité, chaque zone peut être peinte dans une couleur différente : cela permet non seulement de structurer l’espace, mais aussi de « casser » le côté trop linéaire de la pièce. Enfin, veillez à choisir les éclairages les plus adaptés à votre projet. Eux aussi contribuent au confort et participent fortement à l’atmosphère générale de la pièce.

Si la chambre est vraiment grande, l’espace couchage peut être maximisé. N’hésitez pas à acheter un lit en 160, voire en 180 cm de largeur. Et ajoutez, de chaque côté, des tables et des lampes de chevet.

Vous souhaitez faire réaliser vos travaux

Vous cherchez des artisans de confiance pour réussir tous vos travaux ?
Obtenez jusqu’à 4 devis de professionnels sélectionnés, assurés et qualifiés, sur visite.