Comment bien Isoler du bruit votre chambre ?

La chambre est le lieu du repos par excellence. Elle doit donc être aussi paisible que réconfortante. Pour y trouver un sommeil de qualité, il est essentiel de l’isoler non seulement des bruits provenant de l'extérieur, mais aussi de ceux du logement. Tour d’horizon des solutions d'isolation phonique existantes, pour être au calme.

Comment bien isoler sa chambre du bruit

Pourquoi isoler du bruit sa chambre

Différente des pièces de vie, comme le salon ou la salle à manger, la chambre est une zone plus intime, dédiée au repos et à la tranquillité, où il fait souvent bon se réfugier pour lire, écouter de la musique ou rêvasser. De nuit comme de jour, le sommeil ne doit être perturbé ni par les bruits extérieurs, ni par ceux provenant des habitants de la maison ou du voisinage.

S’il est possible de demander à votre famille de respecter ceux qui dorment, gérer les nuisances sonores produites par un voisin bruyant (musique, jeux, télévision…) devient un vrai problème. Mais même en maison individuelle, des nuisances sonores liées au fonctionnement des équipements de l’habitation peuvent venir « polluer » le calme de la chambre. Les bruits de chasse d'eau, de machine à laver ou de cuisine sont les plus gênants et doivent être atténués au maximum pour trouver la sérénité. Dans la suite parentale ou dans la chambre des enfants, une isolation phonique de qualité permettra de préserver l'intimité et le sommeil de chacun.

Solutions d'isolation phonique pour les murs

Appareils électroménagers, travaux… les bruits d’équipements et d’impact se propagent par résonnance à travers les murs, troublant ainsi la tranquillité de votre chambre. Pour protéger la pièce de ces nuisances sonores, il existe des solutions et des produits spécifiques.

  • Le doublage des murs par une ossature métallique complétée par une laine de verre et une plaque de plâtre améliore le confort acoustique en atténuant sensiblement les bruits. Pour un résultat optimal, privilégiez les plaques de plâtre phoniques, dont la composition permet de réduire notablement les bruits.
     
  • Le doublage à coller thermo-acoustique : composée d'une plaque de plâtre de 13 mm et d'un panneau isolant en PSE (polystyrène expansé) graphité élastifié, cette solution est facile à mettre en œuvre et présente de bonnes performances. En revanche, elle nécessite que les murs soient plans.
     
  • Pour une solution gain de place, notamment dans une chambre dont la surface est réduite, vous pouvez opter pour la solution Placo Phonique Rénomince. Celle-ci allie une laine minérale haute densité à une plaque de plâtre phonique, pour une épaisseur totale de seulement 5 cm. Autre solution gain de place, la sous-couche acoustique Placo® Phonique associée à une plaque de plâtre Placo® Phonique, qui permet d’obtenir, avec 3 cm d’épaisseur, une solution acceptable.

Parmi toutes ces solutions, afin de choisir celle qui sera la plus adaptée à vos besoins, demandez conseil à un professionnel. Il saura vous guider dans votre choix.

Solution d'isolation phonique pour le sol

Les sons se propagent également par le plancher de la chambre, c’est-à-dire par le plafond de la pièce située en dessous. Afin de limiter les nuisances sonores en provenance du salon, de la cuisine, des toilettes… il est possible d’isoler le plancher à l’aide de panneaux minces en laine de verre. Ces derniers pouvant ensuite recevoir un parquet, une moquette ou un revêtement de sol en PVC. Si les bruits proviennent de vos voisins situés au-dessus de votre chambre, la seule solution (quand ces derniers ne veulent pas faire réaliser de travaux d’isolation phonique) est d’intervenir sur le plafond en doublant ce dernier avec une laine minérale et des plaques de plâtre phoniques. Selon la hauteur sous plafond dont vous disposez, notamment si celle-ci n’est pas très importante, votre artisan peut vous proposer une solution qui associe performances et gain de place. Enfin, une petite astuce pour atténuer les bruits : équipez votre chambre d’un beau tapis épais. Autre solution possible, lors de la pose d’un revêtement de sol (carrelage, parquet, sol PVC ou stratifié…), pensez à mettre une sous-couche acoustique. De plus en plus performante, cette solution apporte une réponse efficace et facile à mettre en œuvre.

Les conseils de l'expert L'Ingénieur

Pour une efficacité optimale de l’isolation phonique, et donc du confort acoustique dans votre chambre, agissez dans la mesure du possible sur tous les composants : sols, murs et plafonds.

L'Ingénieur

La fenêtre, un point à ne pas négliger

Si vous êtes dérangé par les bruits en provenance de la rue (circulation, passage, conversation…), demandez-vous si ce n’est pas la fenêtre de votre chambre qui laisse passer ces nuisances. S’il s’agit d’une fenêtre simple vitrage, pas de doute à avoir : faites-la remplacer par un modèle à double vitrage. Pour les environnements particulièrement bruyants (à proximité d’un aéroport ou d’une autoroute, par exemple), il existe des vitrages spécialement adaptés. Avant de changer votre fenêtre et pour être sûr de faire le bon choix, demandez l’avis d’un professionnel.

Et la porte ?

Pour encore plus de confort, n’hésitez pas à changer la porte d’entrée de votre chambre par un modèle à âme pleine ou avec isolation phonique intégrée, voire les 2. Cela évitera d’entendre les bruits du couloir.

Vous souhaitez faire réaliser vos travaux

Vous cherchez des artisans de confiance pour réussir tous vos travaux ?
Obtenez jusqu’à 4 devis de professionnels sélectionnés, assurés et qualifiés, sur visite.