Installer un wc Dans la salle de bain

Si vous disposez déjà d’un W.-C. séparé, un second, dans la salle de bains, sera un complément appréciable dans un foyer. Toutefois, la surface de circulation disponible s’en trouvera légèrement réduite. Nos astuces d'aménagement pour une cohabitation réussie !

W.-C. dans une salle de bains

 

Les toilettes compactes permettent de gagner de précieux centimètres et de faciliter la circulation dans la pièce.

 

Gagner de la place dans une petite salle de bains

On estime qu’un W.-C. séparé occupe un espace de 80 x 120 cm, mais de seulement 60 x 100 cm lorsqu'il est dans une salle de bains. Cela étant, si vous souhaitez en installer un dans cette pièce, chaque centimètre gagné sera précieux. Optez par exemple pour des toilettes gain de place, plus petites et plus compactes. Suspendus ou à poser, ces modèles proposent une cuvette de 6 cm de profondeur de moins qu’un W.-C. standard. Vous trouverez des cuvettes suspendues de moins de 48 cm, et de 60 cm (réservoir compris) pour un W.-C. à poser. Si la configuration de votre salle de bains le permet, pensez au bâti-support à poser dans un angle. Cette solution est idéale pour gagner davantage de place dans les petites salles de bains.

Si vous optez pour un W.-C. suspendu, profitez de l’épaisseur du coffrage pour créer, au-dessus du bâti-support, des étagères en niche ou un placard afin d’y ranger vos produits d'entretien ou votre papier toilette. L’encastrement de rangements permet de mieux renforcer le caractère fonctionnel de votre espace et d'améliorer son confort.

Les conseils de l'expert L'Artisan

Pour les salles de bains exiguës, le bâti-support extraplat pour W.-C. suspendu d’une épaisseur inférieure à 10 cm est idéal. Il vous fera gagner plusieurs précieux centimètres.

L'Artisan

Séparer les espaces pour plus d’intimité

Lorsque vous faites aménager la salle de bains, la cuvette des toilettes doit être éloignée du lavabo (ou de la vasque), de la baignoire et/ou de la douche, voire séparée physiquement si la surface vous le permet. C’est une question d’hygiène, mais aussi d’intimité si vous êtes plusieurs à partager cette pièce. La séparation peut être réalisée à l’aide d’un sèche-serviettes installé perpendiculairement au mur, qui fera office de claustra laissant passer la lumière, ou d’une armoire de rangement au format colonne (ce qui permet d’ajouter des rangements à la salle de bains). Ces éléments assurent une séparation, mais ne remplacent pas une véritable cloison. Pour isoler vraiment les zones, il faudra construire une cloison, de préférence tout en hauteur et non un simple muret. Elle pourra être réalisée en carreaux de plâtre hydrofuge (de couleur verte) ou avec une ossature métallique habillée de plaques de plâtre, elles aussi hydrofuges, obligatoires dans une pièce humide. Mais il existe une autre alternative aux cloisons en « dur ». Vous pouvez aussi imaginer un cloisonnement avec une verrière d’atelier équipée de verre translucide. Vous en trouverez sur mesure ou en kit que votre installateur pourra adapter à la hauteur sous plafond de votre pièce.

Les conseils de l'expert L'Architecte

Le vitrage translucide d’une cloison préserve l’intimité tout en laissant pénétrer la lumière naturelle si votre salle de bains dispose d’une fenêtre.

L'Architecte

Fermer avec une porte coulissante

Si vous décidez d’installer une cloison pour séparer le coin W.-C. et que la surface de votre salle de bains et sa configuration vous y autorisent, vous voudrez peut-être poser une porte pour faire de cet espace une pièce à part entière. Pour cela, préférez une porte à galandage. Son principe est de dissimuler une porte coulissante à l’intérieure de la cloison que votre installateur aura mise en œuvre, généralement composée d’une ossature métallique et de plaques de plâtre hydrofuges. Le système à galandage permet ainsi de gagner 1 m² d'espace disponible par rapport à une porte battante pour laquelle il faut prévoir un dégagement pour l’ouverture. C’est une bonne alternative au cloisonnement total sur une surface restreinte.

Le saviez-vous ?
La plaque de plâtre hydrofuge dispose d’une résistance accrue à l’humidité. C’est le matériau incontournable, lorsque vous aménagez votre salle de bains, pour le doublage des murs et le montage de cloisons.

artisan
Vous souhaitez faire

réaliser vos travaux

Vous cherchez des artisans de confiance pour réussir tous vos travaux ?
Obtenez jusqu’à 4 devis de professionnels sélectionnés, assurés et qualifiés, sur visite.