Isolant thermique Découvrir les différents matériaux disponibles

Il existe sur le marché plusieurs types d’isolants. Certains sont faciles d’utilisation, d’autres plus ou moins épais, d’autres encore répondent aux exigences environnementales… Le choix s’effectue en fonction des travaux à réaliser, du lieu de résidence et des besoins.

laine de verre isover

La laine de verre : l’isolant thermique de référence

Utilisée depuis des décennies, la laine de verre appartient à notre « patrimoine » en matière d’isolation des bâtiments ! Ses propriétés thermiques et acoustiques ne sont plus à prouver. Bien sûr, du fait des innovations technologiques, la laine de verre d’aujourd'hui n’est plus celle des années 1970. Ses caractéristiques techniques, sa performance et les formats ont évolué.

La laine de verre, principalement composée de sable et de calcin (verre recyclé), est très facile à utiliser, en raison de sa légèreté, de son élasticité et de sa capacité à être installée partout, même dans des endroits difficiles d’accès comme les combles. Elle est proposée sous différentes formes : rouleaux, panneaux souples ou semi-rigides à dérouler, panneaux rigides ou flocons. Enchevêtrée et poreuse, sa structure composée d’un matelas de fibres de verre emprisonne l’air, ce qui confère à cette texture légère et peu encombrante un fort pouvoir d’isolation thermique. Des qualités qui en font aussi une excellente solution en matière d’isolation phonique. Enfin, la laine de verre est naturellement non combustible, la réaction au feu étant passive et performante. Elle ne propage pas les flammes en cas d’incendie.

La performance d'un isolant se mesure à sa capacité à “résister” aux flux de chaleur en toutes saisons.

Les conseils de l'expert L'Artisan

Les laines souples ne doivent plus être utilisées qu’en isolation de combles perdus. Toute autre surface à isoler en combles nécessite des laines à tenue mécanique certifiée par l’Acermi, l’Association pour la certification des matériaux isolants.

L'Artisan

La laine de roche : l’isolant thermique par nature

Utilisée depuis de très nombreuses années en isolation, la laine de roche offre d’excellentes propriétés thermiques et acoustiques et s’avère idéale non seulement pour les toitures mais aussi pour les sols. La laine de roche se présente sous la forme d’un « matelas » de laine minérale. Elle est proposée sous forme de panneaux rigides présentant une forte résistance à la compression. La laine de roche est fabriquée à base de matières premières telles que le basalte ou le laitier de haut-fourneau — une matière formée lors de l'élaboration de la fonte à partir de minerai de fer. On y ajoute des fondants et du coke pour mettre le tout en fusion. Ses bonnes qualités de conductivité thermique en font l’isolant de prédilection, constamment amélioré, en particulier au niveau de sa faible irritabilité pour les yeux et de sa très grande résistance au feu.

Les produits d'isolation en plastiques alvéolaires

Ils comprennent les familles du polystyrène expansé (PSE) et du polystyrène extrudé (XPS).

Le polystyrène expansé

Le polystyrène expansé (PSE), de couleur blanche ou grise, est fabriqué à partir de l’assemblage de plusieurs molécules de styrène (polymérisation), ce qui lui donne son nom de « polystyrène ». Il se présente sous forme de billes sphériques de petit diamètre (de 0,2 à 0,3 mm). Contenant 98 % d’air et peu consommateur de matières premières, le polystyrène ne contient ni gaz CFC, ni HFC, ni HCFC, et se révèle donc respectueux de l’environnement. C’est un matériau qui offre une excellente isolation et qui est très économique. Les applications du polystyrène expansé sont multiples : sols, murs, terrasses ou toitures plates.

 

Le polystyrène extrudé

Le polystyrène extrudé (XPS) offre des performances thermiques très fortes. Ce matériau de couleur bleue est quasiment insensible à l’humidité et possède une résistance élevée à la compression et au fluage (lente déformation ou perte d’épaisseur irréversible). Les applications les plus courantes concernent les sols, les toitures plates et l'habillage des soubassements.

 

Les isolants bio-sourcés

On entend par « matériau bio-sourcé » ou « bio-matériau » tout matériau issu de la biomasse animale ou végétale (matière première renouvelable) qui contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et au stockage temporaire du carbone. Les principaux matériaux bio-sourcés sont le bois et ses dérivés, la paille, le chanvre, le liège et la laine de mouton.

Vous souhaitez faire réaliser vos travaux

Vous cherchez des artisans de confiance pour réussir tous vos travaux ?
Obtenez jusqu’à 4 devis de professionnels sélectionnés, assurés et qualifiés, sur visite.