Les revêtements Muraux à peindre

Toile de verre, toile de rénovation, papier peint… Ces revêtements muraux permettent d’habiller rapidement et simplement les murs d’une chambre et offrent un vaste choix de coloris et de textures. Revue de détail de leurs caractéristiques pour choisir celui qui correspond à vos besoins et à vos goûts.

Quel revêtement mural à peindre ou imprimé choisir

Bien choisir son revêtement mural à peindre ou imprimé

Pour sélectionner le revêtement le plus adapté à votre chambre, quelques critères doivent être pris en compte, dont l’état de la surface à couvrir. Vos murs comportent de petits défauts ou de grosses aspérités et fissures ? Selon leur état, vous opterez pour des revêtements différents. La toile de rénovation classique et le papier peint à motif permettent de gommer les irrégularités jusqu’à 0,5 mm d’épaisseur. Pour les défauts d’une épaisseur comprise entre 0,5 mm et 4 mm, choisissez plutôt de la toile de verre ou de la toile de rénovation molletonnée. Sur les surfaces comportant des fissures, privilégiez un revêtement élastique et flexible. Il ne craquera pas si la fissure se déplace ou s’agrandit. En cas de fissures trop importantes ou de défauts supérieurs à 4 mm, prévoyez un travail de préparation préliminaire à la pose du revêtement.

Guide de choix

Guide de choix
  Motifs Facilité
de pose
Gommage des
défauts du mur
Durabilité Coût
Toile de verre
+
++
+++
+++
++
Toile de verre molletonnée
+
++
+++
+++
++
Toile de verre prépeinte/préencollée
+
+++
+++
+++
++
Papier peint
+++
++
++
++
+++
Papier peint vinyle
+++
+++
+++
++
+++
Papier peint intissé
+++
+++
+++
++
++

* Moyen / ** Bon / *** Excellent

La toile de verre

Appelé aussi fibre de verre, ce revêtement imputrescible est obtenu par tissage de fils de verre, ce qui le rend résistant et indéformable. Il permet de camoufler les défauts et irrégularités des murs d’une épaisseur allant jusqu’à 4 mm. Il renforce également les murs et prévient l’apparition de nouvelles fissures. Il existe un grand choix de motifs et d’effets (classique, maille fine, chevron, effet béton, taloché…), ce qui vous assure de trouver le rendu désiré. Le voile de verre, version lisse de la fibre de verre, est moins couvrant et un peu moins résistant que la fibre tissée en maille. Une fois posée, la toile peut être peinte dans n’importe quelle couleur. Sa surface homogène et poreuse supporte une dizaine de couches successives de peinture ! De quoi changer régulièrement la décoration et l’ambiance de votre chambre.

Les conseils de l'expert L'Artisan

En choisissant une toile de verre prépeinte ou préencollée, la pose prend moins de temps.

L'Artisan

La toile de rénovation lisse en cellulose/polyester

La toile de rénovation lisse en cellulose/polyester existe en deux versions. Le choix se fera en fonction de l’état des murs :

  • La version classique (de 120 g à 175 g/m2). Elle ne couvre que de petits défauts, fissures et irrégularités d’une épaisseur maximale de 0,5 mm. Elle prévient l’apparition de nouvelles fissures et permet d’homogénéiser des surfaces présentant des différences d’aspect, par exemple entre la partie peinte et celle non peinte du mur.
     
  • La version molletonnée (de 330 g à 700 g/m2). Cette toile, de grande capacité couvrante, peut dissimuler des défauts d’une épaisseur de 4 mm. Ce revêtement lisse uniformise les murs et peut même être posé sur une vieille toile de verre à motif (chevron, maille…). Il évite aussi l’élargissement de fissures plus importantes. Tout comme la toile de verre à peindre, la toile de rénovation peut être peinte plusieurs fois et, donc, permet de changer de couleur au gré de vos envies.

 

Outre l’intérêt esthétique d’une surface homogène, la toile de rénovation assure l’isolation thermique et acoustique d’une pièce, la rendant plus agréable à vivre.

 

Le papier peint

Large variété de motifs simples ou complexes, déjà peint ou à peindre, le papier peint est l’option qui offre le plus grand choix de modèles et s’adapte à tous les intérieurs. Difficile de ne pas trouver son bonheur ! Facile à poser, peu coûteux, il peut rectifier les légers défauts du mur d’un simple déroulé de lé. On distingue 3 types de papier peint :

  • Le papier peint simplex ou duplex. C’est le modèle traditionnel. Il habille les murs de la chambre de ses nombreux motifs. Le papier peint simplex (120 à 200 g/m²) est constitué d’une seule feuille, sur laquelle le dessin est imprimé. Plus le grammage est élevé, plus grande est la qualité. Le papier peint duplex possède deux épaisseurs de papier : l’une imprimée, l’autre qui sera collée au mur. Il est plus résistant et plus facile à poser.
     
  • Le papier peint vinyle. Plus facile à manipuler que le papier peint traditionnel, ce revêtement est constitué d’une fine couche de PVC sur une première couche de papier ou d’intissé. Imperméable, et donc lessivable, il est recommandé pour une chambre avec salle de bains attenante. Le papier peint vinyle expansé, original et tendance, présente des motifs en relief qui rappellent parfois certaines textures (crépi, textile…). Epais, il cache les imperfections du mur.
     
  • Le papier peint 100 % intissé. Ce revêtement, qui se pose facilement, mêle vinyle et fibres textiles, ce qui le rend à la fois doux au toucher et imperméable. En le choisissant très épais, on pourra masquer les gros défauts des murs abimés et irréguliers.

Les conseils de l'expert L'Artisan

Très facile à mettre en place, le papier peint intissé ne nécessitera pas de double encollage (support et dos de chaque lé).

L'Artisan

Vous souhaitez faire réaliser vos travaux

Vous cherchez des artisans de confiance pour réussir tous vos travaux ?
Obtenez jusqu’à 4 devis de professionnels sélectionnés, assurés et qualifiés, sur visite.