Quel carrelage mettre Dans une chambre ?

Longtemps relégué à la cuisine ou à la salle de bain, le carrelage de sol s’invite désormais dans toutes les pièces de la maison, y compris dans les chambres. Les raisons d’un tel plébiscite ? Esthétique, facile d’entretien, résistant aux rayures et aux chocs, ce revêtement s’accorde à tous les intérieurs et à tous les styles de décoration grâce à un large choix de formats, de coloris et d’aspects. 

Quel carrelage choisir Pour une chambre

Quel matériau pour du carrelage de sol dans une chambre ?

Pour habiller le sol d’une chambre, le carrelage en grès cérame reste le plus utilisé. Toutefois, le carreau de ciment est de plus en plus demandé pour un intérieur vintage ou campagnard.

Le grès cérame décoré ou émaillé

Le grès cérame décoré ou émaillé se compose d’argile mélangée à de la silice, à du quartz ou à du feldspath. Sa très grande résistance aux chocs, obtenue grâce à une cuisson à très haute température (entre 1 250 et 1 350°C), et sa faible porosité en font un revêtement particulièrement apprécié. 
Résistant à l’abrasion, à l’usure et aux tâches, le grès cérame décoré imite à la perfection la pierre, et notamment le marbre. Pour obtenir ce rendu, il est recouvert d’une couche transparente (ou colorée). S’il vaut mieux éviter de le poser dans des lieux à fort trafic, il a parfaitement sa place dans une chambre. Pour un effet des plus raffinés, choisissez des carreaux à bord rectifié, qui autorisent une largeur de joint de 2 mm seulement, au lieu de 4 habituellement.

Le carreau de ciment

Doté d’un charme incontestable grâce à son style rétro, le carreau de ciment, uni ou avec des motifs, revient sur le devant de la scène. Constitué d’un mélange résistant de ciment et de sable, moulé puis pressé, il peut être teinté soit dans la masse, soit en surface s’il intègre des granulats spécifiques. Il trouve sa place dans toutes les pièces de la maison, y compris dans la chambre. Proposés principalement dans des formats carrés, avec ou sans bords biseautés, et hexagonaux, les carreaux de ciment nécessitent d’être posés avec des joints minces (2 mm) lorsque leur assemblage permet de former un motif. Choisir un carreau de ciment, c’est opter pour l’authenticité, le vintage ou l’esprit contemporain.

Guide de choix
  Résistance aux chocs Choix esthétique Facilité d'entretien Coût
Grès cérame décoré
+++
+++
++
+++
Carreau de ciment
+++
++
+++
++

Caractéristiques (résistance aux chocs, choix esthétique, facilité d’entretien) : * passable / ** correct / *** excellent  
Prix : * très onéreux / ** bon rapport qualité-prix / *** économique

Les différents types de pose

Poser un carrelage, dans une chambre comme dans n’importe quelle autre pièce de la maison, est une opération relativement délicate. La confier à un professionnel, c’est l’assurance d’un travail soigné, réalisé dans les règles de l’art. 
Plusieurs types de poses sont possibles en fonction du rendu souhaité. Découvrons-les ensemble.

La pose droite ou « à fond perdu » 

C’est le type de pose à privilégier avec un carrelage composé de carreaux identiques et à condition que les murs soient bien droits. Les éléments sont posés les uns à côté des autres, suivant un axe perpendiculaire au mur. La pose commence soit au milieu de la pièce, soit au niveau du mur opposé à la porte d’entrée. La règle principale en la matière étant de camoufler les coupes autant que possible afin d’obtenir un résultat harmonieux.

La pose en diagonale

Dans ce cas, les carreaux sont aussi posés côte à côte, mais en suivant, à angle droit, l’une des diagonales de la pièce. Le premier carreau est posé au centre de la pièce à carreler ou du mur de départ.

La pose décalée ou « à joints contrariés » 

Recommandée pour les espaces atypiques ou pour « casser » la linéarité d’une pièce trop longue, cette pose exige une certaine maîtrise. Elle consiste à décaler chaque ligne par rapport à la précédente d’environ un tiers de la largeur du carreau. C’est une variante de la pose droite ou en diagonale, avec des joints non alignés.

La pose en chevron 

Elle est particulièrement adaptée aux carreaux rectangulaires. Plus souvent utilisée pour poser du parquet, elle permet de former des motifs en V (les chevrons). Pour jouer sur l’effet bois - idéal dans une chambre -, optez pour un carrelage imitation parquet.

Réaliser un calepinage avant tout achat

Avant l’achat et la pose de votre carrelage, il est impératif que votre artisan réalise un calepinage. Cette opération consiste à organiser, sur un papier, les différents éléments du carrelage. Le dessin (ou plan) qui en résulte permet de se faire une idée assez précise du rendu final et de déterminer avec exactitude le nombre de carreaux nécessaires et la meilleure façon de les poser. Cette étape préalable facilite grandement la mise en place du revêtement par la suite.

Les conseils de l'expert L'Artisan

Le calepinage est un bon moyen de valider avec votre artisan le type de pose qui vous convient le mieux. Cela évite les mauvaises surprises une fois les travaux achevés.

L'Artisan

Vous souhaitez faire réaliser vos travaux

Vous cherchez des artisans de confiance pour réussir tous vos travaux ?
Obtenez jusqu’à 4 devis de professionnels sélectionnés, assurés et qualifiés, sur visite.