Quel éclairage utiliser Dans votre salle de bain ?

En complément d’un éclairage naturel, l’éclairage électrique de la salle de bains est une donnée essentielle à prendre en compte pour bénéficier d’un confort optimal. Il doit faire l’objet de toutes les attentions : sources lumineuses en nombre suffisant, types d’éclairage variés, choix de la bonne lumière et des ampoules appropriées. Nos conseils pour réussir l’éclairage de votre salle de bains.

eclairage de la salle de bains

5 erreurs à éviter pour bien éclairer sa salle de bains

Si la salle de bains nécessite un éclairage puissant, il faut que celui-ci soit adapté pour vous permettre de vous raser, de vous maquiller… et de vous relaxer. Voici les 5 erreurs à ne pas commettre au moment de concevoir l’éclairage de cette pièce.

1- Choisir une couleur de lumière inadaptée

Pour choisir la bonne ampoule, reportez-vous à sa température de couleur et à son indice de rendu de couleur (IRC), indiqués sur son emballage :

  • Blanc chaud : diffuse une lumière jaune (IRC compris entre 80 et 90).
  • Blanc neutre : diffuse une lumière naturelle (IRC supérieur à 90).
  • Blanc froid : diffuse une lumière blanche qui tend vers le bleu (IRC inférieur à 80).

Un éclairage blanc chaud offre une ambiance chaleureuse, mais elle ne restitue pas les vraies couleurs. Ne l’utilisez pas comme éclairage principal. À l’inverse, un éclairage trop blanc procure une lumière froide, désagréable dans une salle de bains.

  • Au-dessus de votre lavabo et autour des miroirs, privilégiez un éclairage blanc neutre, qui se rapproche le plus possible de la lumière du jour, plus confortable pour se raser ou se maquiller.

2- Installer un éclairage pas assez puissant

L’intensité de l’éclairage est aussi à prendre en compte. Exprimée en lux, elle doit être adaptée aux besoins de chaque pièce. Ainsi, on n’éclaire pas la salle de bains comme le salon ou la chambre.

  • Dans la salle de bains, il est conseillé une intensité de 300 lux pour l’éclairage général, et de 500 lux pour un éclairage ponctuel (autour d’un miroir, par exemple).
    (Source : Association française de l’éclairage, AFE)

3- Opter pour un éclairage uniquement fonctionnel

Si certaines zones de la salle de bains requièrent un apport de lumière particulier, il ne se suffit pas à lui-même. Un seul point lumineux, ce n’est pas assez pour toute une salle de bains, même petite.

  • Un éclairage général est à prévoir pour varier les ambiances. Attention : il doit être mesuré pour éviter d’éblouir, surtout le matin, mais suffisamment puissant pour y voir clair à toute heure. Bref, bien éclairer sans agresser.

4- Ne pas éclairer le miroir

Pour se maquiller ou se raser, il est indispensable d’y voir clair. Un miroir correctement éclairé est donc nécessaire.

  • Pour bien éclairer le visage, une lumière directe est conseillée de part et d’autre du miroir, afin de ne pas laisser la moitié du visage dans l’ombre. L’éclairage ne doit pas être trop haut, afin de ne pas tirer les traits du visage vers le bas.

5- Ne pas respecter la norme électrique

Dans la salle de bains, l’eau et l’électricité doivent cohabiter. L’éclairage ne fait pas exception. Pour installer luminaires (plafonnier, spots, appliques murales…), prises et interrupteurs, il faut donc suivre scrupuleusement la norme électrique (NFC 15-100). Sans entrer dans le détail, sachez que la salle de bains est divisée en 3 volumes d’une hauteur de 2,25 m :

  • le volume 0, dans lequel rien d’électrique ne doit être installé ;
  • le volume 1, où peuvent être installés, sous conditions, certains équipements, comme des spots très basses tensions ;
  • le volume 2, où il est possible d’intégrer des équipements dotés d’une protection spécifique.

Éclairage général : le faux plafond pour chasser les zones d’ombre

Le plus souvent situé au plafond, l’éclairage général ne doit pas occasionner de zones d’ombre. Un plafonnier ou une suspension diffusent une lumière directe et douce, qu’il faudra compléter avec des éclairages plus ciblés.

La solution pour un éclairage sur mesure : les spots encastrés dans le plafond. Ils permettent de couvrir l’intégralité de la pièce en diffusant un éclairage homogène. En revanche, leur installation nécessite la réalisation d’un faux plafond. Pour ce faire, certaines conditions doivent être respectées :

  • Utiliser des plaques de plâtre hydrofuges (résistantes à l’humidité).
  • Installer le faux plafond au minimum à 2,25 m du sol.
  • Choisir des spots de type très basse tension de sécurité (TBTS) avec une protection IPx7.
  • Alimenter les spots par un transformateur.

Les conseils de l'expert L'Artisan

Dans la salle de bains, les règles sont strictes. Il faut respecter les volumes de sécurité. Les luminaires doivent avoir un indice de protection adapté.

(Source legrand nfc15-100)

L'Artisan

Éclairage d’ambiance : un complément pour la détente

Pour compléter l’éclairage général, un éclairage d’ambiance permet d’apporter une touche déco et zen à votre pièce.  Pour un éclairage parfait et économe, il est conseillé de choisir des ampoules peu énergivores.

Éclairer sans trop consommer

Spots encastrés, miroirs lumineux… la consommation électrique de toutes ces ampoules doit être maîtrisée. Exit les ampoules halogènes classiques et lampes à incandescence. Portez votre choix sur :

  • Les ampoules LED : déclinées en différentes puissances et formes, elles permettent d’économiser jusqu’à 80 % d'énergie et possèdent une excellente longévité (15 ans).
  • Les ampoules halogènes éco : moins économes, elles diffusent une lumière d’excellente qualité (IRC 100) et ont une durée de vie de 2 à 3 ans.
  • Les ampoules fluocompactes (ou ampoules basse consommation) : elles permettent d’économiser jusqu’à 80 % d'énergie et possèdent une durée de vie comprise entre 6 et 12 ans. En revanche, elles mettent un peu de temps à éclairer correctement.
  • Vous cherchez
    un artisan ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons les artisans qualifiés pour réussir vos travaux.

    Contacter
    un artisan
  • Vous cherchez
    un architecte ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons le décorateur d'intérieur ou l'architecte pour imaginer votre projet.

    Contacter
    un architecte
  • Vous souhaitez
    être accompagné ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons un Expert Projet Habitat pour vous guider tout au long de votre projet.

    Contacter un expert
    projet habitat