Salle de bain Quelles sont les normes et principes de sécurité à respecter ?

Lieu de ressourcement, la salle de bains est aussi un espace sensible, qui combine eau et électricité. Pour que les deux éléments cohabitent en paix entre eux et avec vous, suivez nos conseils pour garantir une sécurité optimale.

normes et principes de sécurité dans la salle de bain

Bien choisir son carrelage antiglisse

  • En dehors de ses vertus pour la santé, l’eau dans la salle de bains peut être synonyme de risques de chute. Bonne nouvelle : il existe une classification sur la glissance des revêtements de sol.
  • Elle mesure la glissance du sol en pieds nus (PN) pour les salles de bains et en pieds chaussés (PC) pour les pièces à vivre telles que la cuisine ou le salon.
  • Pour les tests réalisés pieds nus, il existe une classification des carrelages antidérapants en milieu humide dans les salles de bains. On distingue les revêtements estampillés A (adhérence moyenne), B (adhérence normale) et C (adhérence forte).

Respecter la réglementation électrique

Eau et électricité ne font pas bon ménage. Pour éviter tout problème, une réglementation électrique a été établie : la norme NF C 15-100. Cette norme définit des zones de sécurité dans la salle de bains, à respecter afin d’éviter tout contact entre l’eau et l’électricité.

  • Cette norme concerne tous les types d’appareils électriques, les interrupteurs et le chauffage.
  • Elle stipule aussi que l’appareillage électrique doit être de classe I et II pour être protégé des projections d’eau. L’ensemble des appareils électriques doivent être raccordés à un disjoncteur différentiel haute sécurité de 30 mA.
  • L’installation électrique doit aussi prendre en compte les volumes de sécurité, dans lesquels le matériel électrique doit être placé ou non. Ainsi, en utilisation normale comme en cas de fuite ou de dégât des eaux, vous serez en sécurité dans la salle de bains.

La norme électrique NF C 15-100 concerne toute pièce contenant une baignoire ou une douche.

Connaître les volumes de la salle de bains

La norme impose plusieurs volumes de sécurité. Chacun correspond à l’endroit où il faut installer prises électriques, luminaires et appareils électriques dans la salle de bains. Les volumes les plus proches de la baignoire, du mitigeur ou du receveur ne doivent contenir aucune source d’électricité. L’espace situé sous la baignoire (ou le receveur de douche) est pour sa part considéré comme le volume caché dans lequel aucun appareil électrique n’est autorisé.

Dans le détail…

  • Volume 0 : c’est la zone la plus proche de la douche ou de la baignoire, la plus à risque puisque la plus exposée à l’eau. Tout appareil, quel que soit son indice de protection électrique, ou toute prise électrique y est interdit.
  • Volume 1 : zone sensible. Elle ne tolère qu’un chauffe-eau protégé contre les projections d'eau ou un luminaire à basse tension, ainsi qu’un interrupteur (s’il ne peut pas être installé en dehors de la pièce).
  • Volume 2 : à 60 cm du bac à douche ou de la baignoire. Il peut accueillir non seulement les équipements admis dans le volume 1, mais aussi une prise de courant et une lampe ou un appareil de chauffage de classe II.
  • Hors volume : située au-delà du volume 2, c’est la seule partie de la pièce dans laquelle tous les appareils électriques, appareils de chauffage et luminaires de classe I et II sont tolérés (lave-linge, sèche-linge, sèche-serviettes, etc.), de même que les interrupteurs et les prises de courant avec terre.

Respecter la conformité dans une pièce humide

Tous les appareils électriques présents dans une salle d’eau doivent être équipés d’un disjoncteur différentiel haute sécurité (DRHS) de 30 mA. Il permet d’arrêter le courant électrique en cas de présence d’eau. Assurez-vous aussi que les appareils sont protégés contre les éclaboussures. De même, les luminaires doivent être des modèles conçus pour les pièces humides et donc étanches. Concernant le chauffage, seuls le chauffage d’appoint électrique et le sèche-serviettes (placé en volume 2 s’il est de classe II, mais hors volume s’il est de classe I) sont conformes aux normes de sécurité électrique. Enfin, il faut veiller à ce que l’électroménager et les prises électriques soient tous bien raccordés à la terre.

  • Vous cherchez
    un artisan ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons les artisans qualifiés pour réussir vos travaux.

    Contacter
    un artisan
  • Vous cherchez
    un architecte ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons le décorateur d'intérieur ou l'architecte pour imaginer votre projet.

    Contacter
    un architecte
  • Vous souhaitez
    être accompagné ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons un Expert Projet Habitat pour vous guider tout au long de votre projet.

    Contacter un expert
    projet habitat