Tout ce qu'il faut savoir avant d'envisager des Travaux de rénovations de combles

Vous souhaitez aménager des combles de rêve ? Avant d’attaquer des travaux de rénovation de vos combles, différents paramètres sont à prendre en compte pour évaluer la faisabilité de votre projet, mais aussi les possibilités en matière d’isolation thermique, phonique et d’aménagement.

Travaux de rénovation des combles

Différencier les combles perdus des combles aménageables

On distingue deux types de combles.

  • Les combles perdus, également appelés combles non aménageables ou combles visitables. Ils sont difficiles voire impossibles à aménager en l’état, à cause d’un ou plusieurs facteur(s) :
    • La hauteur libre moyenne ou hauteur sous plafond (HSP) est insuffisante pour que l’espace soit habitable (c’est-à-dire inférieure à 1,80 m).
    • La pente du toit est inférieure à 30°.
    • L’enchevêtrement des fermettes de la charpente (souvent croisées) ne permet pas d’aménager la surface.
       
  • Les combles aménageables, également appelés combles accessibles ou combles habitables. Ils peuvent être aménagés en lieux de vie si :
    • La hauteur sous toit est supérieure à 1,80 m.
    • La pente de toit est supérieure à 30°.
    • La configuration de la charpente permet l’aménagement de l’espace.

Qu’ils soient perdus ou aménageables, des combles non ou mal isolés, c’est 30 % de chaleur qui s’échappent par le toit du logement.

Vérifier la nature de la charpente

Il existe différents types de charpentes qui détermineront si vos combles sont habitables ou non.

 

La charpente industrielle en W ou en A

La charpente à fermettes industrielles dites américaines n’est pas assez solide pour supporter le poids d’un plancher. Si vous n’optez pas pour la suppression des W, la modification de la pente de toit ou le rehaussement de la toiture, vos combles resteront des combles perdus.

 

La charpente industrielle classique

La charpente à fermettes industrielles classique n’a pas de poutres en forme de W pour soutenir le poids de la toiture. Elle comprend un grand nombre de fermes rapprochées, qui supportent l’ensemble des éléments. Les combles sont donc aménageables, mais vous devrez tout de même faire renforcer l’ensemble pour la mise en œuvre d’un plancher.

 

La charpente traditionnelle

La charpente traditionnelle se compose d’un petit nombre de fermes espacées, de chevrons et de pannes. Elle est aménageable en l’état mais peut parfois nécessiter une modification des fermes afin de libérer de l’espace sous la toiture. En effet, les poinçons et contrefiches ne facilitent pas toujours la circulation dans l’espace et peuvent alors être déplacés.

Prendre en compte certains points de vigilance

Avant de vous lancer dans les travaux de rénovation et d’aménagement des combles, il est important de faire un état des lieux de vos combles et de prendre en compte certains points de vigilance.

  • La toiture nécessite-elle un remplacement de tuiles ou d’ardoises ? un traitement hydrofuge ? Présente-elle des risques de fuites ? Un diagnostic établi par un couvreur est essentiel avant les travaux.
  • Le plancher peut être rénové avec une dalle sèche pour pouvoir supporter le poids des cloisons dans des combles aménageables ou être renforcé au niveau de l’isolation thermique et acoustique.
  • L’isolation réalisée par l’extérieur (ITE) ou par l’intérieur (ITI). Elle garantit le confort thermique et acoustique des habitants, mais aussi l’absence d’humidité et l’étanchéité à l’air.

Contrer le risque d'humidité dans les combles

Les espaces situés sous les toits sont sujets à l’humidité, surtout pendant la saison hivernale, où l’ensoleillement est moindre. L’origine de cette humidité peut être multiple :

  • Une mauvaise isolation thermique du toit.
  • Un chauffage non performant.
  • Une ventilation mécanique contrôlée (VMC) défaillante.

En cas de combles humides, il est impératif de les assécher et d’assainir l’air ainsi que les parois endommagées pour contrer les risques de dégradation. En fonction du problème que vous rencontrez (infiltration ou condensation), un professionnel pourra apporter différentes solutions, comme isoler ou remplacer les solives ou installer un déshumidificateur. Quoi qu’il en soit, vos combles ont besoin d’être bien ventilés et régulièrement aérés, surtout si vous y aménagez une pièce humide comme la salle de bains. Une bonne isolation contre l’humidité vous permettra aussi de réduire votre consommation de chauffage et de diminuer votre facture énergétique. Concernant l’électricité et les appareils électriques, la précaution étant de rigueur, il est essentiel de prévoir des boîtiers électriques étanches.

Les conseils de l'expert L'Artisan

Une bonne isolation des combles mise en œuvre dans les règles de l’art par un professionnel vous apportera un réel confort dans vos combles été comme hiver.

L'Artisan

Compléter l’isolation des combles

Contrôler l’état de l’isolation de votre maison permet de savoir si l’isolant doit être complété par de la laine minérale. En effet, si vos combles ont été isolés il y a plusieurs années, mais que l’épaisseur et la résistance thermique (R) ne sont pas suffisantes, vous pouvez très bien compléter votre isolation, à condition que la première couche soit en bon état. Pour cela, il vous suffira de faire dérouler une seconde couche sur l’isolant existant, placé sur le plancher de vos combles perdus. Faites-en sorte que l’épaisseur totale atteigne au moins 240 mm. Quant à vos combles aménagés, la vérification ne peut se faire que par l’extérieur, pour ne pas dégrader le parement existant (plaques de plâtre). A moins que vous ne décidiez de déposer le parement de vos rampants pour renforcer votre isolation par l’intérieur (ce qui vous obligera à déménager tous les meubles de cet étage), vous avez l’option de faire déposer votre couverture et de procéder au complément d’isolation par l’extérieur de vos combles.

Remplacer l’isolation existante

Dans certains cas, l’isolation doit être remplacée.

  • Si vous avez eu un problème d’infiltrations. Si un dégât des eaux ou une forte humidité a attaqué vos combles, l’isolant s’est gorgé d’eau ou a moisi. Il n’est donc plus efficace.
  • Si vous avez été victime de rongeurs. L’isolant est détérioré, il ne sera plus homogène, ce qui aura un effet néfaste sur la performance thermique.
  • Si l’isolant est abîmé. Une laine écrasée ou tassée ne sera plus suffisamment élastique pour isoler correctement vos combles tandis qu’un isolant vieux de 25 ans n’est plus conforme aux épaisseurs en vigueur de nos jours.

Il faudra déposer l’ancien isolant et le remplacer par une solution plus performante, comme la laine de verre. Si vous mettez en place une isolation complémentaire dans un plafond de combles perdus, assurez-vous que celui-ci pourra supporter ce poids supplémentaire.

artisan
Vous souhaitez faire

réaliser vos travaux

Vous cherchez des artisans de confiance pour réussir tous vos travaux ?
Obtenez jusqu’à 4 devis de professionnels sélectionnés, assurés et qualifiés, sur visite.