Travaux d'aménagement des combles Nos conseils

Les combles sont un espace particulier à aménager. Les aménager nécessite donc une bonne préparation, car ils font intervenir de nombreux corps d’état. Avant de vous lancer, nos conseils pour tout anticiper et réussir votre aménagement.

aménagement des combles

Lister les différentes étapes des travaux

Avant même la définition de votre projet d’aménagement de combles, faites vérifier l’état de la structure de vos combles par un spécialiste afin d’évaluer la faisabilité des travaux. Cela fait, voici les étapes auxquelles vous devrez vous soumettre pour pouvoir aménager vos combles.

Les conseils de l'expert L'Artisan

Si vous agrandissez votre logement, sachez que, depuis le 1er mars 2017, la loi a abaissé de 170 à 150 m2 de surface de plancher le seuil rendant obligatoire le recours à un architecte.

L'Artisan
  • Respecter la réglementation : respectez tout d’abord les démarches administratives à effectuer en amont du chantier. Si vous modifiez l'aspect extérieur de votre maison en aménageant vos combles, une déclaration préalable de travaux à la mairie de votre ville ou de votre arrondissement est obligatoire. Si votre logement est situé dans une zone classée, l'accord des architectes des bâtiments de France (ABF) sera nécessaire. Quant au permis de construire, il est requis pour créer plus de 20 m² de nouvelle surface habitable avec un minimum de 1,80 m de hauteur sous plafond.
     
  • Vérifier l'état de la toiture : assurez-vous auprès d’un couvreur que la toiture ne nécessite pas de remplacement de tuiles ou d’ardoises, de traitement hydrofuge et qu’elle ne présente pas de risques de fuite. Si tel est le cas, attaquez-vous d’abord à la réfection et à l’isolation de la toiture et revoyez le calendrier et le budget des travaux.
     
  • Traiter la charpente : la charpente permet-elle un aménagement ou doit-elle être surélevée ? La modifier est une opération coûteuse, réalisée par un spécialiste en amont de l’aménagement des combles. Si la charpente est en bois, faites vérifier son état : présence de champignons, de nuisibles. En cas de problème, traitez sans tarder.
     
  • Rénover le plancher : afin que le sol puisse supporter le poids des futures cloisons, meubles et équipements, le plancher peut être renforcé et rénové avec une chape avant la pose des revêtements. Pour garantir une bonne isolation acoustique, une sous-couche peut être placée sous le revêtement.
     
  • Refaire l’isolation des combles : dans une maison, 30 % des fuites thermiques se font par le toit. L’isolation est donc une étape clé dans les travaux d’aménagement des combles. Vous pouvez choisir une isolation thermique par l’extérieur (ITE) ou par l’intérieur (ITI) en fonction du rendu souhaité et des contraintes du chantier.

Planifier les tâches

Après les vérifications d’usage, place aux travaux d’aménagement des combles.

  • Faire entrer la lumière en créant des ouvertures : la lumière est indispensable dans les combles. Faites entrer la lumière naturelle grâce à des ouvertures. Vous pouvez faire installer des fenêtres de toit, une lucarne si la pente de toit est d'au moins 30° ou une ouverture en pignon. Attention à respecter la législation : une fenêtre doit avoir une hauteur minimale de 90 cm depuis le sol, une distance du voisinage de 1,90 m en vue droite et de 0,60 m en vue oblique. Pensez également à la répartition de l’espace en positionnant cloisons et portes.

Les conseils de l'expert L'Artisan

Profitez-en pour poser un vitrage isolant afin d’augmenter l’isolation thermique et phonique des combles.

L'Artisan
  • Faire des travaux d’électricité : faire venir l’électricité dans les combles est l’une des étapes primordiales de l’aménagement. Vous devrez faire installer le câblage électrique (de préférence dans des rangements ou au pied des rampants), prises et interrupteurs avant d’installer des luminaires. Pensez également au système de chauffage.
     
  • Prévoir l'arrivée d'eau et la ventilation : pour la création d’une salle de bains ou d’un coin cuisine dans vos combles, prévoyez des travaux de plomberie. Emplacement du ou des points d’eau, système d’évacuation, installation des équipements (évier, baignoire, douche, lavabo, WC) … Autant d’éléments à prendre en compte avant de passer aux travaux de finition puis à la décoration. C’est aussi le moment d’installer un système de ventilation, notamment dans les pièces humides.
     
  • Installer un escalier : bien souvent, lorsqu’on transforme des combles perdus en combles aménagés, il faut prévoir la pose d’un escalier pour accéder à cet étage supplémentaire. Et ce, en assurant l’accessibilité de tous les habitants sans restreindre la circulation à l’étage.
     
  • Poser les revêtements et s’attaquer à la décoration : enfin, vous pouvez poser vos revêtements de sol (moquette, carrelage…) et muraux (papier peint, peinture…) avant d’installer vos meubles et de mettre en place une décoration qui vous ressemble dans chaque pièce dont vous disposez désormais.

Anticiper la gestion du budget

Faites établir des devis par des entreprises spécialisées. N’oubliez pas que les différentes étapes d’aménagement des combles nécessitent plusieurs corps de métier sur le chantier, du menuisier au plombier en passant par l’électricien. Le coût de la main-d’œuvre est donc à prévoir en amont, en plus des éventuels honoraires de l’architecte – qu’on estime à environ 10 % du coût des travaux. Il est difficile d’évaluer le coût moyen d’un aménagement de combles, qui est fonction de multiples critères, de la surface à créer et à aménager, et de la nature des travaux. La fourchette varie de 300 euros à plus de 1 000 euros/m² en fonction de tous ces éléments et du niveau de finition du chantier.

Des aides financières et fiscales existent pour augmenter la performance énergétique du logement. L’isolation des combles fait évidemment partie des travaux éligibles au crédit d’impôt, aux aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ou, encore, à la prime énergie, mais vous devez faire votre demande en amont.

Connaître les principaux postes de dépenses (Prix fournis-posés)

  • L’isolation de la toiture : comptez entre 75 et 150 euros/m² pour une isolation thermique.
  • La consolidation du plancher : comptez de 20 à 100 euros/m².
  • La luminosité : une fenêtre de toit (entre 800 et 1 600 euros) ou une lucarne (entre 2 000 et 8 000 euros) sont autant d’éléments à budgétiser.
  • Le cloisonnage des pièces : à déterminer en fonction des matériaux utilisés et du nombre de pièces à aménager.
  • L’accessibilité : si vous optez pour un escalier sur mesure, son coût peut représenter une grande partie du budget. De même, les travaux d’électricité (entre 80 et 120 euros/m²) et de plomberie sont à budgétiser en fonction de l’ampleur du chantier.
  • Les finitions : ne négligez pas le coût des revêtements et de leur pose, tout comme celui du mobilier, qui peut aller de 10 à 110 euros/m².

Déterminer le temps nécessaire aux travaux

La durée du chantier est estimée à environ deux semaines (à deux ouvriers) et hors cloisonnement de pièces à créer (chambres, salle de bains…). En fonction des travaux entrepris, prévoyez un calendrier avec toutes les étapes citées précédemment. Voici une idée de la chronologie pour vous aider (le nombre de jours communiqués est une moyenne qui dépend de nombreux critères : surface, état initial des lieux, choix techniques pour les travaux réalisés…) :

  • Définition du projet et repérages : de 1 à 3 jours.
  • Rénovation de la charpente : de 1 à 5 jours en fonction des éléments à remplacer.
  • Isolation de la toiture : de 5 à 15 jours.
  • Consolidation du plancher : de 1 à 5 jours.
  • Pose des ouvertures : une demi-journée par ouverture.
  • Travaux d’électricité : de 1 à 5 jours.
  • Travaux de plomberie : de 1 à 5 jours.
  • Pose des revêtements (sol et murs) : de 1 à 3 jours par pièce.
  • Installation du chauffage : de 1 à 5 jours.
  • Aménagement des pièces : de 1 à 3 jours.
  • Réception des travaux : 1 jour.
  • Vous cherchez
    un artisan ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons les artisans qualifiés pour réussir vos travaux.

    Contacter
    un artisan
  • Vous cherchez
    un architecte ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons le décorateur d'intérieur ou l'architecte pour imaginer votre projet.

    Contacter
    un architecte
  • Vous souhaitez
    être accompagné ?

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons un Expert Projet Habitat pour vous guider tout au long de votre projet.

    Contacter un expert
    projet habitat