Une chambre adaptée et sécurisée Pour une personne âgée

Aménager une chambre destinée aux seniors mérite toute votre attention ! Hauteur de lit, place de la chambre dans la maison, circulation et, même parfois, création d’une chambre dans une autre pièce… Voici le guide pour vous aider à assurer confort et sécurité à vos proches.

Opter pour une chambre adaptée et sécurisée

La chambre et son emplacement

De préférence située au rez-de-chaussée, la chambre pour personne âgée devra être très facile d’accès, idéalement de plain-pied et sans obstacles. Premier conseil de bon sens : pensez sécurité. Assurez-vous bien que les volets joueront leur rôle protecteur la nuit ou que la porte-fenêtre ou la fenêtre sont munies d’un entrebâilleur ou d’une fonction oscillo-battante, pour aérer sans risque d’intrusion indésirable.   

S’il n’y a pas de chambre existante au rez-de-chaussée et que la surface le permet, n’hésitez pas à en créer une, si possible avec de belles ouvertures sur l’extérieur, non seulement pour bénéficier des bienfaits de la lumière naturelle, mais aussi pour éviter les coins sombres qui pourraient cacher des obstacles. Il vous faudra une surface d’au moins 9 m2 pour offrir des espaces de circulation suffisants et sans danger.

chambre senior

Qu’il s’agisse de créer une chambre pour personne âgée ou d’aménager une chambre déjà existante, c’est aussi le moment d’optimiser le confort en repensant l’isolation thermique ou acoustique. C’est incontournable, surtout pour les personnes sensibles à la chaleur ou au froid. Pour les cloisons, par exemple, il existe des plaques de plâtre nouvelle génération qui combinent isolation acoustique et amélioration de la qualité de l’air, et dont la composition en gypse régule l’humidité dans les murs et renforce la protection anti-feu. Comme dans toute pièce où l’on est conduit à passer du temps, il faut également bien penser à la ventilation et à l’aération, soit naturelle (fenêtre avec grille d’aération, par exemple), soit avec un système de ventilation mécanique individuel.

Si la chambre ne peut être qu’à l’étage, il vous faudra sécuriser au maximum l’escalier pour éviter les risques de chutes. Commencez par installer une main courante, ajouter des nez de marche antidérapants et renforcer l’éclairage afin de bien distinguer les marches !

Anticiper le confort de nos aînés est l’affaire de tous

Nous sommes plus de 66 % à être concernés par la perte d’autonomie d’un proche.
80 % des Français craignent une perte d’autonomie (sondage Orcip France info).
15 % seulement d’entre eux pensent pouvoir y faire face facilement (Ipsos ANSP 2010).

Source : Institut français des seniors

L’aménagement d’une chambre tout confort sécurisée

Lors de l’aménagement d’une chambre pour personne âgée, pensez fonctionnel et confort avant tout !

 

Des matériaux qui facilitent la circulation

La circulation doit être aisée dans la pièce et toutes les situations de perte de mobilité doivent être anticipées. Tout d’abord, les portes devront avoir une largeur de passage maximale : idéalement 90 cm et au minimum 83 cm. Dans le cas d’une ouverture trop étroite, ne pas hésiter à envisager l’installation d’un bloc-porte coulissant adapté dans la cloison ou d’une porte coulissante en applique. Cette option est moins encombrante et beaucoup plus pratique qu’une porte à battant.

Pour le sol, choisissez un revêtement antidérapant classé R10 car, chaque année, près de 400 000 personnes âgées font une chute accidentelle ! Veillez à retenir une couleur de sol contrastant avec les murs, ce qui aidera à un meilleur repérage dans l’espace.

Côté installation électrique, différents aménagements s’imposent. En premier lieu, faites rehausser quelques prises de courant pour éviter d’avoir à se baisser. De même, pour les interrupteurs, pensez aux doubles va-et-vient pour commander plusieurs points d’éclairage dans la pièce, que ce soit à l’entrée ou près du lit pour éviter d’avoir à se relever. Et justement près du lit, il est parfois judicieux de faire déplacer les interrupteurs, souvent situés en tête de lit, et de les placer près de soi. Ainsi, ils seront facilement accessibles, notamment quand il sera plus difficile de se tourner.

Et pourquoi ne pas envisager de passer à la domotique ? Volets roulants automatisés électriques, prises télécommandées, éclairage à détection de présence, amplificateur de volume de sonnette et de téléphone… ces dispositifs n’ont rien du gadget ! Ils facilitent la vie de tout le monde, ce qui est très important pour le moral et le bien-être.

Quand les déplacements deviennent plus difficiles, ne pas hésiter à faire installer une main courante horizontale le long des murs. Dans l’idéal, il ne faut évidemment pas de niveaux de sol différents entre la chambre et le couloir. Si c’est impossible, posez une barre de seuil antidérapante et contrastée à l’entrée et, en cas de porte-fenêtre donnant sur une terrasse, un marchepied d’extérieur.

    Le choix du mobilier

    L’aménagement d’une chambre pour personne âgée impose aussi un mobilier adapté :

    • Le lit et les assises : ils seront plus ergonomiques et pratiques s’ils sont plus hauts que la normale, limitant les efforts pour se lever et se coucher. Si vous n’investissez pas dans un nouveau lit ou fauteuil, sachez que l’on trouve désormais des rehausseurs de meuble très pratiques. Entre 20 et 60 euros le kit, selon la finition, ils sont en plastique ou en bois et se glissent sous le mobilier pour leur donner de la hauteur.
    • Les meubles : ils doivent être disposés dans la pièce de manière à faciliter la circulation et, dans la mesure du possible, il faut éviter les tables basses et autres poufs qui pourraient constituer des obstacles.
    • Les murs : privilégiez les teintes claires pour gagner en luminosité tout en créant un contraste avec le sol. Mais évitez le blanc, peu chaleureux et trop clinique.
    • Les luminaires : multipliez les lumières indirectes qui adoucissent l’atmosphère et n’induisent pas d’éblouissements, comme les éclairages trop directs. Les espaces de circulation doivent être suffisamment éclairés pour ne pas créer de zones d’ombre. Un plafonnier est toujours plus efficace que des appliques pour éclairer la pièce dans son ensemble. Pour un meilleur confort visuel, optez pour des luminaires « lumière du jour ». Enfin, n’hésitez pas à opter pour des interrupteurs ou des va-et-vient avec voyant lumineux, car se repérer dans la nuit est un gage de sécurité. Installer des détecteurs de mouvement pour allumer une lampe de chevet sans effort est également une bonne idée.
    chambre senior

    Selon certains critères d’éligibilité, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour l’aménagement de la maison en vue du maintien à domicile

     

    Crédit d’impôt reconduit jusqu’au 31 décembre 2020 par la loi de finance pour 2018, n° 2017-1837 du 30 décembre 2017.

    • Vous cherchez
      un artisan ?

      Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons les artisans qualifiés pour réussir vos travaux.

      Contacter
      un artisan
    • Vous cherchez
      un architecte ?

      Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons le décorateur d'intérieur ou l'architecte pour imaginer votre projet.

      Contacter
      un architecte
    • Vous souhaitez
      être accompagné ?

      Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons un Expert Projet Habitat pour vous guider tout au long de votre projet.

      Contacter un expert
      projet habitat