Évacuation des eaux de pluie

Lors de la construction de votre extension, l’évacuation des eaux pluviales est un élément très important à prendre en considération. En effet, elle demeure très importante pour préserver la longévité de votre logement. Elle doit être conçue en respectant les normes en vigueur tout en préservant l’habitation et ses abords. Selon la réglementation et la configuration de votre terrain, les eaux pluviales peuvent être évacuées vers un réseau collectif urbain. Elles peuvent être également collectées dans un puisard ou dans un récupérateur d’eau pour alimenter votre réseau domestique ou l’irrigation de votre jardin. Quel est le parcours de l’eau de pluie ? Quels sont les différents éléments indispensables à leur bonne évacuation ? Comment bien choisir le diamètre de la descente ? Réponses dans l’article. 

Évacuation des eaux de pluie

Les différents éléments d’évacuation des eaux pluviales 

Pour évacuer les eaux pluviales, il existe différents éléments indispensables : 

  • Pour votre toiture : des gouttières et des chéneaux doivent être installés. La gouttière est l’élément principal qui permet de collecter l’eau de pluie tombant directement sur votre toit. Placée en bas des pentes de toiture, elle parcourt horizontalement les pans. 
    Ayant la même utilité, il existe également les chéneaux. La différence entre ces deux installations réside uniquement dans leur emplacement sur la toiture. Ainsi, le chéneau est directement intégré au gros œuvre et n’est donc pas visible alors que la gouttière est apparente qu’elle soit rampante ou pendante. 
     
  • Entre le toit et le sol : pour continuer le cheminement des eaux pluviales, on va ici installer des descentes. Installées verticalement, elles ont pour objectif de relier la gouttière ou le chéneau à un réseau de collecte d’eaux pluviales. Essentiellement fixées à l’extérieur, elles peuvent aussi être encastrées à l’intérieur de l’habitation, mais en cas de maintenance ou de fuites, il sera nécessaire de casser la maçonnerie. 
     
  • Au sol et en sous-sol : pour éviter les remontées d’humidité et les infiltrations d’eau, on va installer des caniveaux, siphons de sol et drains. L’eau de pluie qui tombe directement au sol (toit terrasse, balcon, cour ...) est recueillie par des caniveaux et siphons de sol pour être évacuée. Au pied des murs de façade, l’eau qui s’infiltre dans le sol est récupérée par un système de drains placés au niveau des fondations. Ce réseau de drains fait le tour de l’habitation pour éviter toute infiltration d’eau par le sous-sol. 

Besoin d'un artisan?

Je trouve mon artisan

Bien choisir le diamètre de la descente 

Les descentes d’eaux pluviales ne doivent pas être choisies par hasard. Leur diamètre va dépendre du débit d’eau de pluie à évacuer, qui est lié à la surface de votre toiture. Par exemple :

  • Pour une toiture dont la surface du pan est inférieure à 35 m², le diamètre du tuyau sera de 60 mm, correspondant à un développement de 16 cm ;
  • Pour une toiture dont la surface du pan est comprise entre 35 et 80 m², le diamètre du tuyau sera de 80 mm, correspondant à un développement de 25 cm ;
  • Pour une toiture dont la surface du pan est supérieure à 80 m², le diamètre du tuyau sera de 100 mm, correspondant à un développement de 33 cm ;

Bon à savoir

Pour un écoulement efficace des eaux pluviales, il est impératif d’utiliser des éléments (gouttières, et descentes) d’un même diamètre et d’un même matériau.
 

Besoin de conseils sur-mesure ? N’hésitez pas à vous adresser directement à un professionnel ! 

  • Je trouve
    mon artisan
  • Je trouve
    mon architecte
  • Je trouve
    mon coach travaux