Excavation

On parle souvent de l’extension horizontale ou de l’extension verticale mais peu d’entre nous connaissent la technique d’excavation pour agrandir une surface d’habitation. Moins répandue, cette dernière consiste à gagner des mètres carrés par le sous-sol (existant ou créé pour l’occasion). En quoi consiste un projet d’excavation ? Quelles sont les plus-values de ce type de projet et quelles sont les précautions à prendre ? Décryptage dans l’article. 

Excavation

En quoi consiste un projet d’excavation ? 

La technique d’excavation consiste à récupérer des mètres carrés supplémentaires dans le sous-sol de votre maison.

Pour se faire, on va creuser sous votre habitation pour atteindre cet objectif. Relativement simple à mettre en œuvre, elle nécessite de contrôler la solidité des fondations. 

Quelles plus-values pour ce type de projet ? 

Si vous vivez dans une zone de protection du patrimoine architectural, il arrive que ni l’extension verticale ni l’extension horizontale ne soit possible.

Aussi, l’excavation peut alors s’avérer être la seule et unique solution d’agrandissement. La plupart du temps, la mairie ne refusera aucun projet de la sorte. Par ailleurs, l’excavation apportera une plus-value inconstatable à votre maison car elle la transformera en bien atypique et recherché du fait de sa rareté. Enfin, pour celles et ceux qui ne bénéficient pas d’un terrain suffisant ou qui n’ont pas l’envie de modifier l’aspect extérieur de leur maison, l’excavation est le parfait compromis !

 

Un projet à venir?

Je trouve mon architecte

Quelles sont les précautions à prendre ? 

La technique d’excavation implique de prévoir une source de lumière naturelle suffisante et de s’assurer qu’elle ne fragilise pas les fondations de votre maison.

Aussi, même si le recours à un architecte n’est obligatoire que si vous dépassez une surface habitable totale de 150 mètres carrés après travaux, son aide sera fort appréciable. En effet, il pourra vous conseiller afin d’optimiser l’espace et d’apporter à votre extension les sources de lumières naturelles nécessaires. 

Concernant les démarches administratives, tout comme une extension classique, la demande préalable de travaux ou le permis de construire vont dépendre de la surface d’agrandissement que vous souhaitez réaliser. Toutefois, sachez que dans la plupart des cas, vous ne serez pas soumis aux contraintes imposées par le PLU (Plan Local d’Urbanisme) étant donné que vous ne modifiez pas l’aspect extérieur de votre maison. Notez que si vous vivez en copropriété, vous devrez demander une autorisation qui s’obtiendra lors d’un vote à l’assemblée générale. Les règles de majorité (simple, absolue etc.) varient alors selon la nature des travaux effectués. 

Si votre sous-sol est déjà existant, un simple aménagement sera suffisant. Cependant, ne le négligez pas car pour en faire un espace habitable, vous devrez travailler non seulement les apports en lumière naturelle mais aussi l’apport en ventilation pour renouveler l’air du sous-sol. L’isolation devra également être repensée afin de rendre l’espace confortable toute l’année. 

 

Vous avez des interrogations concernant votre projet d’excavation ? N’hésitez pas à les adresser directement à un professionnel ! 

  • Je trouve
    mon artisan
  • Je trouve
    mon architecte
  • Je trouve
    mon coach travaux