Extension maçonnée

Au moment de réaliser votre extension de maison, vous avez plusieurs choix : faire installer une véranda, un agrandissement en bois ou bien une extension maçonnée. Cette dernière est souvent motivée par l’envie de prolonger harmonieusement une façade sans dénoter avec le style d’origine. Quels sont les matériaux utilisés ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chacun ? Décryptage dans l’article. 

Extension maçonnée

Un procédé, plusieurs matériaux 

En fonction du style que vous souhaitez donner à votre maison, que vous vouliez rester dans la continuité ou plutôt miser sur l’originalité, vous aurez le choix entre une large variété de matériaux pour votre extension maçonnée.

Vous cherchez un artisan?

Je trouve mon artisan

 

Pour vous aider à faire votre choix, nous vous les présentons plus en détails :

Extensions en parpaing 

Très répandu, le parpaing est un matériau prisé pour la construction d’extensions de maisons. Plutôt aisé à monter, il est constitué principalement de graviers et de béton. Celui que l’on appelle également moellon ou agglo a l’avantage d’être un bon isolant phonique. Toutefois, ses performances au niveau thermique sont moindres et il faudra par conséquent prévoir la mise en place d’une isolation thermique prévue à cet effet. 

Par ailleurs, sachez que le parpaing présente les avantages de résister au feu ainsi qu’au gel.

Extension en brique creuse classique

Tout comme le parpaing, la brique creuse est également très utilisée pour la construction d’extensions.

Constituée de terre cuite, la brique a le gros avantage d’être naturellement dotée d’une bonne capacité d’inertie qui retient la chaleur l’hiver et préserve la fraîcheur l’été.  

Toutefois, notez que tout comme le parpaing, elle est peu isolante thermiquement parlant et doit par conséquent être doublée par un matériau isolant. Une laine de verre par exemple. 

Extension en béton cellulaire 

Encore peu utilisé pour les extensions de maisons, il se présente sous la forme de blocs prêts à poser composés d’eau, de sable, de poudre d’aluminium et d’air. Le béton cellulaire offre de multiples avantages. Très léger, il est facile à poser, est très résistant et dispose en plus de propriétés isolantes performantes. En outre, de par sa composition à 80% d’air, le béton cellulaire dispose d’une inertie thermique et d’un confort acoustique remarquables. Très solide, il résiste au feu. Toutefois, notez que ce matériau est sensible aux remontées capillaires et, par conséquent, il est important de faire appel à un professionnel pour réaliser une installation conforme et durable.

Vous avez des questions concernant votre projet d’extension maçonnée ? N’hésitez pas à vous adresser directement à un professionnel ! 

  • Je trouve
    mon artisan
  • Je trouve
    mon architecte
  • Je trouve
    mon coach travaux