L’orientation de l’extension

Pour la construction de votre extension, vous devrez prendre en considération de multiples critères : isolation, aménagement, style, surface mais aussi orientation ! Ce dernier critère, parfois négligé, est pourtant primordial pour faire de votre agrandissement un espace pauvre en dépenses énergétiques et agréable à vivre tout au long de l’année ! Comment tirer parti d’un lieu, d’un climat et de l’énergie solaire ? Comment récupérer naturellement la chaleur en hiver et la fraîcheur en été ? Tous ces facteurs dépendant en grande partie de l’orientation de votre construction. Pour vous aider à optimiser votre nouvel espace, nous vous livrons dans cet article quelques précieux conseils. 

L’orientation de l’extension

L’implantation de votre extension dans une approche « bioclimatique » 

La conception bioclimatique d’une construction est abordée lorsque celle-ci optimise au maximum l’environnement dans lequel elle est implantée afin d’en tirer le plus de bénéfices possibles et de se prémunir des désavantages et contraintes éventuels.

Ainsi, dans ce type d’habitat, on obtient le confort recherché de manière naturelle.

Ce choix est également motivé par les économies d’énergie qu’il suscite. Ainsi, une extension dont l’implantation a été réfléchie dans cet optique est beaucoup moins énergivore et vos dépenses en chauffage ou en climatisation en seront fortement réduites. 

Vous l’aurez compris, en hiver votre bâti doit capter l’énergie solaire, la diffuser et la conserver et en été il doit se protéger du rayonnement solaire et évacuer le surplus de chaleur afin de garder une température agréable à l’intérieur.
 
Sous nos latitudes, le soleil se lève au Nord-Est et se couche au Sud-Ouest. Aussi, ce sont la toiture, les façades Est le matin et Ouest le soir qui sont le plus irradiées. La façade Sud quant à elle reste également fortement exposée aux rayons du soleil avec une incidence encore plus élevée. Aussi, il sera judicieux de protéger vos surfaces vitrées orientées Sud à l’aide de protections solaires horizontales destinées à bloquer le rayonnement solaire en été. Côté Est et Ouest, le rayonnement solaire étant moins fort, ce type de protection est moins pertinent. Il conviendra plutôt d’installer des protections solaires verticales, d’augmenter l’opacité des vitrages ou de miser sur la végétation. 

 

Besoin d'un architecte?

Je trouve mon architecte

Le placement des surfaces vitrées

En fonction de l’implantation de votre parcelle, voici ce qui est conseillé dans l’hémisphère nord :  

  • Orientez si possible le maximum de fenêtres entre le Sud / Sud-Ouest et le Sud / Sud-Est,
  • Évitez les surfaces vitrées orientées Nord car les apports solaires seront très faibles,
  • Optez pour des ouvertures raisonnées et réfléchies à l’Ouest et à l’Est afin de vous protéger des grosses chaleurs estivales. Pour une chambre par exemple, il est préférable de miser pour une orientation à l’Est car elle profitera des rayons du soleil le matin mais restera fraîche en fin de journée (ce qui favorise le sommeil).

 

Besoin de conseils sur-mesure ? N’hésitez pas à vous adresser directement à un professionnel ! 

  • Je trouve
    mon artisan
  • Je trouve
    mon architecte
  • Je trouve
    mon coach travaux