Quel enduit pour quel support ?

Vous avez décidé de refaire l’enduit de votre façade ? Pour que votre revêtement mural perdure et que votre maison garde un bel aspect le plus longtemps possible, votre enduit ne devra pas être choisi au hasard. Aussi chaque type d’enduit a des spécificités et ne correspond pas à tous les supports. Quelles sont ces typologies ? Comment choisir en fonction de vote façade ? Réponses dans l’article. 

 

Un projet à venir ?

Je souhaite être conseillé (service gratuit)

Les typologies d’enduit 

Il existe deux grandes familles d’enduit qui sont les enduits traditionnels et monocouches. Quelles sont leurs spécificités ?

  • Les enduits traditionnels 

    Composés de chaux hydraulique naturelle et de sables, ils vont garantir l’étanchéité de vos murs tout en les laissant respirer. Ils s’appliquent généralement en 3 couches successives : le gobetis est la première couche d’accrochage puis vient la seconde couche, plus épaisse que l’on appelle le corps d’enduit ; et enfin la 3ème et dernière couche qui sert de finition. Ce type d’enduit est le plus souvent utilisé lors de rénovation de façade mais il peut également être choisi pour une construction neuve. 

    Même si les enduits traditionnels perdent peu à peu du terrain face aux enduits modernes, plus faciles à mettre en œuvre, ils présentent néanmoins des avantages non négligeables :  une résistance supérieure et une meilleure respirabilité des murs.
  • Les enduits monocouches 

    De plus en plus utilisés, ils sont très appréciés de par leur facilité d’application. Les enduits monocouches sont quant à eux composés de ciment et de chaux. Ils sont prêts à l’emploi et ne nécessitent qu’une seule couche. Toutefois, l’enduit monocouche laisse moins respirer vos murs et est donc à éviter pour les supports en pierres. Adoptez-le plutôt si votre façade est en parpaings ou en briques. Par ailleurs, le support d’application doit être parfaitement lisse car, contrairement aux enduits traditionnels, il ne peut corriger les défauts. Rapidité d’application mise à part, les enduits monocouches présentent également d’autres avantages tels qu’une très bonne imperméabilité et une durée de vie de l’ordre de 30 à 50 ans.

 

Besoin d'un artisan pour votre projet?

Je trouve mon artisan

Comment préparer sa façade avant la pose de l’enduit ? 

Quel que soit le type d’enduit pour lequel vous opterez, il est impératif de bien préparer votre façade avant l’application du revêtement. Voici donc quelques étapes à respecter : 

 

  1. Nettoyage de la façade 
    La première étape consiste à nettoyer en profondeur votre façade. Champignons, moisissures et lichens devront être éliminés. L’ancien revêtement devra également être totalement retiré. Une fois redevenu sain, votre mur devra être sec.
    N’appliquez aucun revêtement sur une façade humide au risque d’avoir une mauvaise adhérence. 
     
  2. Rebouchez les imperfections 
    Si vous constatez des fissures superficielles sur votre façade, celles-ci devront être rebouchées au mastic avant la pose de l’enduit. 
     
  3. Dégarnissez vos joints 

Les conseils de l'expert L'Artisan

Si votre maison est en pierres ou en briques, il est important de dégarnir les joints sur 2 à 5 centimètres pour garantir une bonne adhérence de l’enduit. 

L'Artisan

Besoin de conseils supplémentaires ? N’hésitez pas à consulter un professionnel !

  • Je trouve
    mon artisan
  • Je trouve
    mon architecte
  • Je trouve
    mon coach travaux