Fissures des façades : distinguer et réparer

Une fissure dans un mur n’est jamais un phénomène qui rassure... Toutefois, toutes ne sont pas à classer dans la même catégorie. Il existe en effet différents types qu’il est nécessaire d’apprendre à reconnaître afin d’évaluer le degré de dangerosité et la nécessité ou non d’entreprendre des travaux. Quels sont les différents types de fissures ? Comment les reconnaître ? Comment agir efficacement et quelles solutions apporter ?

Fissures des façades

Soyez mis en relation avec un artisan sélectionné par saint-gobain.fr

Je trouve mon artisan

La typologie des fissures

Si vous avez constaté une ou plusieurs fissures dans votre habitation, il est nécessaire au préalable d’évaluer sa gravité avant d’envisager une réparation.

    Votre fissure correspond sûrement à l’une de ces catégories : 

    • Le faïençage 
      Ce type de fissures est superficiel. Il s’agit de fissures présentent sur un enduit mural dont la largeur est inférieure à 0.2 mm. Formant de fines craquelures, le faïençage n’a touché que la surface de l’enduit. Vous n’avez par conséquent pas de raison de vous inquiéter outre mesure. 
       
    • Les microfissures 
      Inférieures à 0.2 mm, on en distingue deux types : les microfissures de retrait et les microfissures horizontales ou verticales. La première catégorie se présente le plus souvent au niveau des joints de maçonnerie. Le problème va donc venir du joint en lui-même et résulte souvent d’une mauvaise qualité du mortier. La deuxième catégorie de fissure est souvent causée par un problème d’humidité à l’intérieur d’une habitation. 
      Souvent inoffensives, ces microfissures restent malgré tout à surveiller car elles peuvent conduire à des problèmes d’infiltration d’eau et devenir plus sérieuses. 
       
    • Les fissures 
      Une fissure ne dépasse pas les 2 millimètres. Ce type de dommage doit être surveillé par un professionnel expert des pathologies du bâtiment. A l’aide de jauges spécifiques graduées (appelées fissuromètre) il pourra déterminer dans le temps l’évolution de celles-ci (relevés semestriels, voir plus fréquents si vous êtes inquiet). Si vous constatez que le phénomène s’aggrave entre 2 relevés, vous devrez reprendre contact avec l’expert chargé du suivi pour identifier les facteurs de déclenchement dans un premier temps, puis trouver le professionnel pour réaliser les réparations nécessaires. 
       
    • Les lézardes 
      Au-delà de 2 mm, on parle de lézarde ou crevasse. Ce type de fissure est plus sérieux et nécessite une observation attentive par un professionnel habilité. Les lézardes sont souvent causées par des malfaçons dans la construction ou par un terrain instable, voir des travaux réalisés dans l’environnement proche du domicile. Elles peuvent représenter un danger potentiel pour vous et votre habitation. Une nouvelle fois, c’est l’évolution de celles-ci qui déterminera les actions à entreprendre. Dans tous les cas c’est une affaire de pro.

    Fissures de façade : un diagnostic s’impose

    Avant toute chose, il est impératif de déterminer les causes des fissures car si elles ne sont pas identifiées, vous aurez beau tout faire pour les réparer, elles réapparaîtront indéfiniment. Aussi, vos fissures peuvent être liées à un défaut de structure ce qui oblige à procéder à d’autres types de travaux au préalable. 

    Ensuite, il faut faire la différence entre les fissures dites « actives » et les fissures dites « passives ». Comme leurs noms l’indiquent, une fissure active va continuer à progresser et à s’aggraver alors qu’une fissure passive ou inerte n’évoluera plus.

    Réparer les fissures de façade

    Vous l’aurez compris, il est possible d’agir uniquement que sur les fissures « passives » de votre façade.

    Pour les fissures « actives », il faudra en déterminer la cause et éventuellement recourir à des travaux de maçonnerie. 

    Pour réparer les fissures « passives », il faut tout d’abord nettoyer chaque brèche et la creuser légèrement. Ensuite, une brosse métallique est nécessaire pour enlever les dernières aspérités.

    Enfin, une brosse classique est utilisée pour dépoussiérer la zone avant d’appliquer un mastic de façade. 

    Les conseils de l'expert L'Artisan

    Bon à savoir : Si les microfissures et les fissures légères (moins de 2 millimètres) sont sans danger et faciles à réparer, ce n’est pas le cas des fissures profondes. Ces dernières sont souvent la source d’un problème plus grave. Dans ce cas vous devez faire impérativement appel à un professionnel expert en pathologies du bâtiment.

    L'Artisan

    Pour évaluer la gravité de vos fissures, faites appel à un professionnel. Cette expertise vous donnera l’origine et le degré de gravité de vos fissures. Comptez entre 600 et 900 € pour une étude complète avec rapport détaillé et suivi semestriel des fissures.

    • Obtenez gratuitement
      4 devis

      Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons les artisans qualifiés pour réussir vos travaux.

      Je trouve
      mon artisan
    • Des idées
      pour concevoir
      vos projets

      Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons le décorateur d'intérieur ou l'architecte pour imaginer votre projet.

      Je trouve
      mon architecte
    • Bénéficiez d'un
      accompagnement de A à Z

      Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons un Coach Travaux pour vous guider tout au long de votre projet.

      Je trouve
      mon coach travaux