Au sein d’une habitation, les remontées capillaires et infiltrations d’eau par les murs peuvent faire vivre un véritable enfer à ses occupants. Sensations d’humidité, décollement des plinthes, détérioration des enduits, fissures, moisissures et bactéries... Les dangers liés à trop d’humidité sont nombreux. Comment résoudre le problème ? Quelles solutions apportées ? 

Remontées capillaires et infiltrations d’eau

Remontées capillaires : définition

Les remontées capillaires se caractérisent par une infiltration d’eau dans les murs en provenance du sol. Elles résultent souvent d’un terrain mal drainé ou/et d’un manque d’étanchéité au niveau des maçonneries enterrées. La majorité des remontées capillaires ont lieu dans des maisons ou immeubles anciens qui n’ont pas bénéficié, lors de leur construction, de membranes d’étanchéité au niveau parois enterrées. 

Les conseils de l'expert L'Artisan

Si vous constatez sur la partie basse de vos murs des auréoles, les peintures qui s’écaillent ou encore les papiers peints qui se décollent, vous êtes très certainement victime de remontées capillaires. Pour en être sûr, vous devrez toutefois faire appel à un professionnel pour établir le bon diagnostic et mettre en place les remèdes adéquats.

L'Artisan

Comment traiter les remontées capillaires ?

Pour stopper les remontées capillaires pour de bon, il existe diverses solutions qui ont toutes prouvées leur efficacité :

  • La première est la barrière étanche.
    Ce procédé relativement complexe est le plus courant. Il consiste à injecter dans le mur un mortier hydrofuge à l’aide de plusieurs forages (barrière chimique). Une feuille en acier inoxydable, en bitume armé ou encore en polyéthylène peut également être insérée dans le mur, cette dernière solution est plus onéreuse et plus longue à mettre en place (barrière mécanique).
     
  • La deuxième solution est l’assèchement par électro-osmose.
    Relativement complexe, ce système consiste à inverser le sens de l’eau au moyen d’un système d’électrodes. L’eau va alors être dirigée vers le sol. Cette technique peut être complétée par l’injection d’un produit hydrofuge. L’assèchement par électro-osmose nécessite de percer les murs pour la pose des électrodes. 
     
  • Une dernière solution, la plus moderne est l’assèchement électronique.
    C’est en réalité un système d’électro-osmose contrôlé à distance à l’aide d’un boîtier électronique. Son principal avantage vient du fait que, contrairement à l’assèchement par électro-osmose, cette technique ne nécessite pas d’intervention sur vos fondations ou votre bâti.

 

Infiltrations d’eau par les murs

Les infiltrations d’eau dans une habitation ne sont pas à prendre à la légère.

En effet, celles-ci peuvent être non seulement dangereuses pour votre bâti, mais aussi et surtout néfaste pour votre santé et celle de votre entourage. En effet, elles peuvent causer moisissures, bactéries ou encore dégradation et pourrissement du bois. 

Des solutions au cas par cas

Avant toute chose, sachez qu’il est nécessaire de faire effectuer un diagnostic par un professionnel.

Ainsi, vous connaîtrez avec précision les causes de votre infiltration et vous pourrez alors envisager le traitement adéquat. La plupart du temps, les infiltrations d’eau par les murs se caractérisent de différentes manières. Ces signes qui vont vous alerter sont aussi révélateurs du degré de gravité de l’infiltration.

    En fonction de ce critère, différentes solutions vont être envisageables : 
     

    • Constatation d’une ou plusieurs microfissure(s) sur un mur (inférieure à 0.2 mm)
      Les microfissures révèlent une petite infiltration d’eau. Dans ce cas précis, vous pourrez envisager un traitement hydrofuge. Ce traitement anti-humidité va agir efficacement contre l’humidité. Appliqué en plusieurs couches, il va empêcher la pénétration de l’eau. Le traitement hydrofuge pourra être appliqué à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de votre habitation. Sachez par ailleurs qu’il agit contre les champignons et les bactéries. 
       
    • Constatation d’une ou plusieurs fissures moyennes sur un mur (supérieure à 0.2 mm)
      Dans ce cas, l’application d’un revêtement imperméable peut s’avérer nécessaire. En plus de reboucher les fissures et trous divers, ces enduits anti-humidité vont stopper efficacement les infiltrations en imperméabilisant les murs. Son application doit être réalisée après un drainage et sur un mur sec. Si la fissure est plus importante, des travaux de maçonnerie seront très certainement conseillés. 

    Les conseils de l'expert L'Artisan

    Si aucune de ces solutions n’est envisageable dans votre cas, la pose d’une membrane étanche peut être proposée. Efficace, elle est toutefois complexe à mettre en place et c’est la raison pour laquelle elle est souvent utilisée en dernier recours. Fixée au bâti, au niveau des parois enterrées, elle empêche toutes les infiltrations d’eau. Elle existe en bitume et caoutchouc ou en polyéthylène haute densité. Son installation doit s’effectuer par un professionnel. 

    L'Artisan
    • Obtenez gratuitement
      4 devis

      Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons les artisans qualifiés pour réussir vos travaux.

      Je trouve
      mon artisan
    • Des idées
      pour concevoir
      vos projets

      Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons le décorateur d'intérieur ou l'architecte pour imaginer votre projet.

      Je trouve
      mon architecte
    • Bénéficiez d'un
      accompagnement de A à Z

      Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons un Coach Travaux pour vous guider tout au long de votre projet.

      Je trouve
      mon coach travaux