Rénover d’anciens enduits

L’enduit de votre façade commence à s’abîmer ? Exposé au vent, à la pluie, à la pollution et aux tempêtes, il est tout à fait normal qu’au bout d’un certain nombre d’années, il faille le rénover. Quelle technique adopter et que dit la loi sur le sujet ? Réponses dans l’article.

Rénover d’anciens enduits

Rénover d’anciens enduits, quelle technique adopter ? 

Au regard de l’état de votre enduit il conviendra dans un premier temps de faire un diagnostic afin de savoir précisément d’où viennent les dégradations. Celles-ci peuvent en effet être causées par l’ancienneté de l’enduit mais aussi par une humidité trop importante dans le mur, des mouvements de terrain ou encore par un manque d’adhérence de l’enduit dû à un revêtement mal choisi par rapport au support. 
 

Un projet à venir ?

Je trouve mon artisan

Une fois ce diagnostic réalisé, vous pourrez alors procéder à la rénovation de votre ancien enduit. Ici deux solutions s’offrent à vous : la reprise totale de votre ancien enduit ou la reprise partielle. 

La reprise totale sera à privilégier si votre enduit est véritablement en mauvais état. Pour cela, vous devrez procéder à un piquetage intégral de l’ancien enduit. 
Une fois que vous aurez préparé votre façade (piquetage, nettoyage et dégarnissement des joints sur 2 à 3 centimètres), vous pourrez alors appliquer le nouvel enduit sur 3 couches. Optez de préférence pour un enduit à base de chaux naturelle qui laissera davantage respirer votre mur.
Pensez bien à humidifier votre mur avant l’application de la première couche (le gobetis) qui permet une meilleure adhérence de l’enduit. 

Il arrive que ce ne soit que la dernière couche de l’enduit qui soit abîmée. Si tel est votre cas, il sera par conséquent inutile de remplacer totalement votre revêtement. Si l’opération peut paraître plus simple, elle est en réalité assez délicate. Dans un premier temps, vous devrez préparer votre façade en enlevant toutes les parties abîmées et qui se détachent. Brossez ensuite la surface du mur afin d’enlever toutes traces de poussière et humidifiez abondamment la façade.

 

Besoin d'un artisan?

Je trouve mon artisan

 

Puis, choisissez un enduit qui se rapproche le plus possible de celui d’origine afin que les raccords soient les plus discrets possible. Il est important de ne pas choisir un enduit plus lourd que l’ancien car cela entraînerait un décollement rapide et tout le travail serait à recommencer. Si vous avez un doute, préférez un enduit à base de chaux. Préparez votre mortier et étalez-le à l’aide d’une truelle sur les parties à combler.

Enfin, utilisez une taloche pour le lisser afin qu’il n’y ait pas de différence de niveau entre les reprises et l’enduit d’origine. 

Rénover son ancien enduit : que dit la loi ? 

A Paris et dans certaines régions, le ravalement de façade est obligatoire tous les 10 ans. Pour savoir si vous êtes concernés, n’hésitez pas à vous renseigner auprès du service d’urbanisme de votre mairie. Pour tous les autres cas, c’est au propriétaire de juger de l’utilité ou non de faire ravaler sa façade. 

Vous avez des questions concernant la rénovation de votre ancien enduit ? N’hésitez pas à vous adresser à un façadier !

  • Je trouve
    mon artisan
  • Je trouve
    mon architecte
  • Je trouve
    mon coach travaux