Restaurer des joints de briques

Beaucoup d’entre nous choisissent une construction en briques de par ses nombreux avantages d’ordre esthétique mais aussi de par la durabilité du matériau. Toutefois, afin de préserver l’harmonie de votre façade et assurer la pérennité de vos murs de briques, il convient de les entretenir. Les joints apparents sont à surveiller avec attention car ils sont quant à eux plus fragiles. Comment faire restaurer des joints de briques ? Éléments de réponses dans l’article. 

Restaurer des joints de briques

L’importance de refaire les joints d’un mur en brique 

Veiller au bon état des joints d’un mur en brique n’est pas seulement une question d’esthétisme. Aussi, un joint mal entretenu peut à terme engendrer des problèmes bien plus graves qui pourront nécessiter une restauration beaucoup plus onéreuse. 
En effet, vous pourriez constater par exemple des infiltrations dans votre maison ou encore un décollement de certaines briques. 
Gardez à l’esprit que les joints qui relient vos briques participent au bon maintien du mur et par conséquent à votre sécurité et à celle de vos proches. 

 

Besoin d'être conseillé?

Je souhaite être conseillé (service gratuit)

Restaurer des joints de briques étape par étape 

Pour réaliser ce type de travaux, l’importance de faire appel à un professionnel est double. En effet, il est tout d’abord important de vérifier qu’il n’existe pas de dommages structurels sous-jacents qui pourraient causer de graves problèmes. Ensuite, l’intervention d’un professionnel vous garantit une restauration de vos joints de briques de qualité et durable dans le temps.

Toutefois, pour que vous restiez maître de votre chantier, voici étape par étape comment va se dérouler la restauration de vos joints de briques :

Étape 1 - Dégarnissement du joint abîmé 

La première tâche à laquelle le professionnel va s’atteler est la suppression du joint abîmé. Il n’est en effet pas possible de poser un nouveau joint sans savoir au préalable retiré l’ancien. Cette étape est incontournable et doit être réalisée avec minutie car pour que votre nouveau joint accroche bien il ne doit plus rester de trace de l’ancien. Le maçon s’aide généralement d’un burin et d’un marteau pour faire tomber les anciens joints. Il Creuse ensuite les joints sur une profondeur de 1 à 2 centimètres avant de dépoussiérer les interstices à l’aide d’une brosse métallique.

Enfin, pour terminer le nettoyage et bien préparer la surface à la pose des nouveaux joints, le mur est humidifié à l’aide d’un jet ou d’une éponge mouillée. 


Étape 2 - Choix du mortier

Avec les conseils de votre maçon, choisissez un mortier à préparer ou déjà prêt à l’emploi. Sachez que vous pouvez choisir différentes teintes de joints en fonction de l’aspect que vous souhaitez donner à votre mur. Le mortier webercal joint par exemple est disponible en pas moins de 25 teintes. 
 

Étape 3 - Rejointoiement du mur en briques 

Il est temps de passer à l’étape tant attendue : rejointoyer le mur ! Le mortier est mélangé à l’aide d’une truelle et appliqué à l’aide d’un fer à joint. Le surplus est ensuite retiré à l’aide de la truelle.

 

Vous avez des questions ? Ne restez pas dans le doute et demandez conseil à un professionnel ! 

  • Je trouve
    mon artisan
  • Je trouve
    mon architecte
  • Je trouve
    mon coach travaux