Comment éviter les odeurs de cuisine ?

Cuisiner est un plaisir et les bonnes odeurs nous mettent en appétit aux moments des repas. Toutefois, il est désagréable de devoir supporter l’odeur de cuisine tout au long de la journée et de la nuit dans la maison ! Pour vous éviter cela, il existe des solutions que nous allons vous détailler dans l’article. 

Les solutions pour lutter contre les odeurs de cuisine 

Afin d’éviter les odeurs de cuisine partout dans la maison, la première solution à laquelle on pense est la hotte aspirante. Cet équipement a en réalité une triple fonction. Son installation vous permettra non seulement d’éliminer les odeurs de cuisine mais aussi de limiter l’humidité et les dépôts de graisse sur vos meubles ainsi que sur vos murs. Il existe deux types de hottes aspirante : 

  • La hotte à recyclage :
    Ici, l’air n’est pas rejeté vers l’extérieur. Le filtre à charbon dont est dotée la hotte à recyclage va retenir les particules de graisse et purifier l’air avant de le rejeter dans la cuisine. Le filtre doit être renouvelé environ tous les 4 mois. L’inconvénient principal de cette hotte est qu’elle n’évacue pas l’humidité. Vous devrez donc être doté d’un bon système de ventilation en complément. 
     
  • La hotte à évacuation :
    Système le plus efficace, c’est le plus répandu dans les maisons. Ici, les odeurs et l’humidité sont évacués via un conduit d’évacuation vers l’extérieur. Les particules de graisses seront quant à elles retenues par les filtres. Tout comme pour la hotte à recyclage, ces derniers devront être changés régulièrement. Le principal inconvénient des hottes à évacuation est qu’elles ne peuvent être installés que dans une maison et non dans un appartement à moins de bénéficier d’une évacuation extérieure ce qui est rarement le cas.

En complément de votre hotte aspirante, il convient par ailleurs d’installer une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) efficace afin de renouveler l’air de votre maison et chasser l’air pollué. Il existe de nombreux modèles de VMC du plus abordable au plus sophistiqué. Toutefois, tous se situent dans deux catégories :

  • VMC à simple flux :
    Cette VMC va aspirer l’air pollué de l’intérieur de votre maison pour faire rentrer de l’air sain en provenance de l’extérieur.  Le principal inconvénient de ce type de VMC vient du fait que l’air propulsé dans la maison est froid ce qui va créer des déperditions d’énergie en hiver. Son avantage est principalement tarifaire puisque c’est la solution la plus abordable. Prévoyez un budget compris entre 70 et 100 €. 
     
  • VMC à double flux :
    Plus performante, la VMC double flux est en revanche plus complexe à installer et par conséquent également plus chère. Ici, l’air neuf en provenance de l’extérieur reçoit la chaleur de l’air intérieur avant d’être rejeté dans l’habitation. En plus de recevoir un air sain, le confort est amélioré car il n’y a pas de courant d’air froid contrairement à la VMC à simple flux. Pour l’installer prévoyez un budget conséquent compris entre 2 000 et 3 500 €. 

 

Pour recevoir des conseils personnalisés, n’hésitez pas à vous adresser directement à un professionnel ! 

Vous avez une autre question ?

Retour aux questions travaux

Vous avez un projet ?