Infiltrations d’eau au niveau des fenêtres, quelles réparations envisager ?

Malheureusement, il n’est pas rare que nos menuiseries extérieures soient à l’origine d’infiltrations d’eau. Régulièrement soumises aux intempéries, nos fenêtres peuvent avoir un défaut d’étanchéité. A terme, cela peut non seulement créer une sensation d’inconfort mais aussi endommager votre bâti. Quelles réparations envisager lorsque vous avez des infiltrations d’eau au niveau de vos fenêtres ? Réponse dans l’article ! 

Le diagnostic avant tout

Comme pour tous types d’infiltrations d’eau, il faudra dans un premier temps que vous puissiez établir un diagnostic clair afin de savoir précisément d’où vient l’infiltration. Aussi, les causes d’une infiltration d’eau par vos fenêtres peuvent être nombreuses et les réparations ne seront pas les mêmes. Voici donc les deux principales raisons qui créent un défaut d’étanchéité au niveau de vos ouvertures : 

  • La plus courante est l’usure des menuiseries. Avec le temps, les matériaux s’abîment et les joints ne remplissent plus leur rôle de manière optimal. De ce fait, il est nécessaire de procéder à quelques travaux de rénovations. 
     
  • Moins commun, il arrive également que vos fenêtres aient été mal posées. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la pose d’une fenêtre est en fait très étudiée. Aussi, elle doit être positionnée de sorte que l’appui de fenêtre puisse remplir correctement son rôle qui consiste à permettre l’évacuation de l’eau vers l’extérieur sans ruisseler sur la façade. Un défaut de pose pourra par conséquent entraîner non seulement des infiltrations dans votre logement mais aussi des moisissures et des tâches d’humidité néfastes pour votre maison et votre santé. 

Les réparations qui s’imposent 

Une fois votre diagnostic établi, vous pourrez alors procéder aux travaux nécessaires afin de vous débarrasser pour de bon de ces infiltrations d’eau avant que cela ne provoque davantage de dégâts.

  • Si vous avez constaté une usure des joints de vos fenêtres, il faudra par conséquent les remplacer et, bien que cela puisse paraître aisé, c’est en réalité un peu plus délicat qu’on ne l’imagine. Tout d’abord, vous devrez retirer les joints usés. Pour se faire, vous pouvez utiliser un tournevis ou encore une spatule. Ensuite, il faudra nettoyer l’emplacement du joint afin de préparer la pose du nouveau. Une fois cette opération achevée, vous pourrez alors poser votre joint à l’aide d’un pistolet. Lissez, puis ôtez le surplus à l’aide d’une spatule et laissez sécher au moins 24 heures. Cette installation ne concerne que les joints en silicone qui sont parmi les plus efficaces et résistants. Toutefois, vous aurez en outre le choix avec les joints en mousse (faciles à poser mais peu résistants), les joints en caoutchouc ou encore les joints en métal (très efficaces mais difficiles à trouver). 
     
  • S’il s’agit d’un défaut de pose, les réparations seront généralement plus complexes et difficilement réalisables par vous-même. Tout comme pour toutes les malfaçons, vous pouvez vous retourner contre l’installateur de vos fenêtres. En effet, n’oubliez pas que vous disposez de plusieurs types de garanties et que, même après 10 ans, vous pouvez vous retourner contre le professionnel avec la garantie décennale. 
     


Pour établir un diagnostic et pour effectuer les réparations nécessaires, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel ! 

Vous avez une autre question ?

Retour aux questions travaux

Vous avez un projet ?