Bien choisir son sol en fibres naturelles

Esthétiques, écologiques, robustes ... Les sols en fibres naturelles ont de plus en plus la cote ! S’ils ont longtemps été restreints aux couloirs, aux entrées ou encore aux placards, ils conquièrent aujourd’hui toute la maison. Vecteur d’élégance et de confort, quelles sont les raisons d’adopter un sol en fibres naturelles ?

Comment bien le choisir ?
Nous menons l’enquête pour vous !

 

Pourquoi choisir un sol en fibres naturelles pour sa maison ?

Alors qu’ils habillent de plus en plus les sols de nos maisons, les sols en fibres naturelles s’inscrivent comme la tendance du moment côté revêtement. En plus d’être à la mode, ce type de revêtement comporte de nombreux atouts. En voici quelques-uns qui pourraient vous convaincre si vous hésitez encore à vous lancer :

Beaucoup l’ignorent mais les sols en fibres naturelles présentent de réelles qualités tant sur le plan thermique qu’acoustique. Alors qu’en hiver ils garderont vos pieds bien au chaud, les sols en fibres naturelles absorbent également les sons.

  • Les sols en fibres naturelles sont très résistants. Certaines idées reçues dénoncent la fragilité de ce type de sols alors qu’ils sont en réalité très résistants et difficilement inflammables. 
     
  • Les sols en fibres naturelles sont sains. Contrairement à de la moquette synthétique qui aurait tendance à accrocher la poussière, les sols en fibres naturelles ne la retiennent pas. De surcroît, ils absorbent l’humidité ambiante lorsque l’air de la pièce est trop humide et la rejette lorsqu’il est trop sec. 
     
  • Les sols en fibres naturelles disposent d’un excellent rapport qualité-prix. Avec ce type de revêtement, la qualité ne nécessite pas de se ruiner. 
     
  • Les sols en fibres naturelles sont disponibles en une large variété de coloris et de tissages. Quelle que soit la décoration et le style de votre maison, un sol en fibres naturelles saura s’adapter harmonieusement dans votre intérieur.

Comment bien choisir son sol en fibres naturelles ? 

Il existe plusieurs typologies de sols en fibres naturelles. Parmi les plus connues et les plus utilisées, on en distingue 3 qui sont : le jonc de mer, la fibre de coco et le sisal. Comment faire le bon choix pour votre maison ? Quelles sont les caractéristiques de chacune de ces fibres naturelles ? Voici quelques éléments de réponses : 

Faire le choix du jonc de mer 

Comme son nom l’indique, le jonc de mer est issu d’une plante aquatique.

En plus de donner à votre intérieur une touche naturelle, il comporte de nombreux atouts : non poreux, il est également très résistant et imputrescible ce qui le rend extrêmement polyvalent. Vous pouvez en effet le poser où bon vous plaira y compris dans les pièces d’eau telle que la salle de bain à condition que la pièce soit ventilée sinon vous risquez de voir apparaître des moisissures. 

D’ailleurs, notez que le jonc de mer doit régulièrement être légèrement humidifié afin de pas s’assécher et devenir cassant. Sa robustesse le rend également parfaitement adapté à des pièces à fort passage comme le salon, la salle à manger ou encore le bureau. 

 

Ne pas confondre le jonc de mer et le jonc de montagne. Ce dernier, d’aspect plus fin, ne s’adapte pas aux pièces humides.

Faire le choix de la fibre de coco

Moins connu que le jonc de mer, la fibre de coco est néanmoins de plus en plus à la mode.

Cette fibre naturelle présente l’avantage d’être disponible dans une large palette de teintes allant du beige au marron et d’afficher plusieurs aspects selon le mode de tissage employé  Imputrescible, il est néanmoins conseillé de ne pas la poser dans une salle de bain car elle résiste moins bien à l’eau que le jonc de mer. Toutefois, elle peut être installée dans des lieux à fort passage comme le salon, le couloir ou encore l’entrée. Tout comme le jonc de mer, la fibre de coco régule l’humidité et permet d’absorber les bruits.
 

Cette fibre naturelle ne supporte pas les nettoyages à l’eau. Pour son entretien veillez à employer des produits secs (un lavage une à deux fois par an est amplement suffisant).

Faire le choix du sisal 

Tiré d’une plante originaire du Mexique, le sisal est un revêtement particulièrement robuste qui, tout comme le jonc de mer et la fibre de coco, participe à réguler l’humidité dans votre intérieur et dispose de qualités thermiques et acoustiques.

En termes de déco, le sisal peut être teint en une large palette de couleurs et tressé de différentes manières pour s’adapter à vos goûts. 
Malgré ses points communs avec les autres revêtements en fibres végétales, il faut savoir que le sisal est plus fragile. En effet, il ne supporte pas bien l’eau et est sensible aux taches.

On le posera davantage dans une chambre plutôt que dans une pièce à fort passage. 

 

Besoin de conseils personnalisés ?
N’hésitez pas à faire appel à un professionnel !