Carrelage sol intérieur : choix et pose

Le carrelage est le revêtement de sol par excellence, celui qui vous offrira la plus grande variété de choix dans presque toutes les gammes de prix. Afin qu’il s’adapte bien au design de votre intérieur et au style de votre maison, votre choix ne devra pas être fait au hasard : 

Quels sont les critères de choix pour son carrelage ?

Lorsque l’on fait poser un carrelage chez soi, il est important de penser à la pérennité de celui-ci. En effet, l’objectif est non seulement qu’il vous plaise mais aussi qu’il dure et qu’il reste en bon état le plus longtemps possible. Voici les bonnes questions à se poser avant de choisir votre carrelage : 

Mon carrelage est-il destiné au sol ou au mur ?

Il existe des carrelages spécifiques pour les sols et d’autres pour les murs.

Si le carrelage conçu pour les sols peut également être posé sur les murs, sachez que l’inverse ne sera pas possible. En effet, les carrelages destinés aux murs sont moins résistants car ils ne sont pas conçus pour supporter des passages répétés. 

Quel carrelage pour ma pièce ?

Une salle de bain ne va pas avoir le même revêtement de sol qu’une salle à manger et on ne choisira pas la même taille de carreaux pour une petite ou une grande pièce. Ainsi, les carreaux de grandes dimensions par exemple s’adapteront mieux dans une pièce à vivre avec peu de mobilier : ils participeront à donner une impression d’espace. Même si le contraire existe, traditionnellement, les salles de bains s’habillent de petits carreaux et les mosaïques sont particulièrement adaptées à cette pièce.

Quel format pour mon carrelage ?

Pour les sols comme pour les murs, il existe différents formats de carrelage.

Pour une salle de bain par exemple, si vous souhaitez une continuité entre les joints des carreaux qui vont être posés au sol et les joints des carreaux qui vont être posés au mur, il faudra veiller à ce que les largeurs soient identiques entre sol et mur. 

Quelle couleur et quel motif pour mon carrelage ?

Côté style, vous aurez l’embarras du choix. Notez que pour une petite surface, il vaudra mieux éviter les teintes trop sombres qui auront tendance à rétrécir l’espace.
 
 

Quel carrelage pour ma décoration ?

C’est souvent l’élément auquel nous pensons en premier dans notre choix de revêtement de sol. Pour un style moderne, les carreaux XXL sont d’excellents choix. En revanche, si vous souhaitez conserver un côté rétro dans votre intérieur, les petits carreaux seront du plus bel effet ! Notez que rien n’interdit le mélange des genres et qu’une alternance entre petits et grands carreaux peut également offrir un résultat peu commun mais tout à fait réussi s’il est bien pensé ! 

Différents designs de carrelages pour une décoration sur-mesure

Lorsque l’on pense au carrelage, on s’imagine les carreaux de formes rectangulaires ou carrés, qui, même s’ils peuvent très bien s’adapter à un intérieur moderne, sont plutôt traditionnelles. Les nouveaux carrelages imitent aujourd’hui à la perfection toutes sortes de matériaux pour un rendu original qui s’adaptera au style de votre intérieur.

Zoom sur ces nouveaux designs : 

Le carrelage imitation parquet

Si le carrelage à la réputation de donner une atmosphère froide à un intérieur, ce ne sera certainement pas le cas de celui-là ! Imitant parfaitement les lames de parquet, ce carrelage crée une ambiance chaleureuse et s’adapte à n’importe quelle pièce de la maison. Plus facile à entretenir que le bois, vous aurez même le choix entre une large variété d’essences telles que le chêne, le hêtre, le noyer, le merisier ou encore l’érable pour n’en citer que quelques-unes. Que vous ayez une décoration rustique ou moderne, ce carrelage imitation sera du plus bel effet ! 

Le carrelage imitation pierre naturelle

Pour une ambiance à la fois chic et distinguée, le carrelage imitation pierre naturelle est un très bon choix. Pour donner une touche de luxe, le revêtement imitation marbre apportera tout de suite du prestige à votre intérieur.

Plus discret, le carrelage imitation ardoise est idéal pour habiller une maison à la décoration contemporaine. 

Le carrelage imitation ciment

De plus en plus tendance, le carrelage imitation ciment est particulièrement apprécié dans les cuisines à la fois comme revêtement de sol que mural. Conférant une atmosphère vintage, il est disponible en une large variété de motifs et coloris pour un résultat unique en son genre ! 

Le carrelage imitation béton ciré

Le carrelage imitation béton ciré est un choix réservé aux intérieurs plutôt modernes. Donnant un aspect industriel à une pièce, il est disponible en une large variété de formats. Peu salissant, il est également très facile d’entretien. 

Taille et forme de carrelage au sol, comment faire son choix ?

Vous l’aurez compris, au-delà du style, la taille et la forme de votre carrelage au sol peut également contribuer à donner une autre dimension à votre intérieur.

Par conséquent, votre choix devra se faire de manière réfléchie.

Découvrez les caractéristiques des différents modèles accompagnés des conseils de nos experts : 

 

Zoom sur la taille des carreaux

Les carreaux XXL 

De plus en plus à la mode, ils habillent avec style les sols des intérieurs contemporains.

Appréciés pour l’atmosphère épurée qu’ils confèrent, ils ont au départ été conçus pour les grands espaces mais se démocratisent de plus en plus y compris dans les pièces dont la superficie est plus restreinte. S’imposant principalement dans les espaces de vie tels que le salon ou la salle à manger, on l’apprécie également aujourd’hui dans les pièces d’eau telles que les salles de bains ou les cuisines. Si l’on entend beaucoup parler de ce carrelage aux dimensions plus importantes qu’à l’accoutumée, on s’interroge toutefois sur la taille de celui-ci : à partir de quand peut-on considérer qu’un carrelage est XXL ? Le format le plus populaire est le 60x60 cm mais l’on voit également des formats plus importants allant jusqu’à 80x80 cm, 120x60 cm ou encore 120x120 cm.

En plus d’avoir du style, ces carreaux XXL ont d’autres atouts : généralement plus épais qu’un carrelage traditionnel, ce type de carreaux se pose plus aisément. 

Les petits carreaux

Moins populaires pendant un temps, les petits carreaux reviennent à la mode et offrent à une pièce un charme vintage de plus en plus apprécié. Mesurant entre 10 et 20 centimètres de côté, ils proposent un grand nombre de coloris et de possibilités de personnalisations. Si vous souhaitez un intérieur original et unique, ce carrelage est sans doute une alternative intéressante. Toutefois, leur pose nécessite plus de temps de main d’œuvre ce qui en fait un choix souvent plus onéreux. 

Les carreaux standards

Un carreau standard mesure entre 20 et 60 centimètres de côté.

Ce sont les plus populaires et les plus utilisés encore aujourd’hui. De formes carré ou rectangulaire, ils requièrent eux aussi d’être posés par une main experte si vous souhaitez obtenir un résultat durable et de qualité. Notez par ailleurs que si vous n’avez pas un sol parfaitement plat ou qui comporte de légères imperfections, ce sont les carreaux standards qui s’adapteront le mieux.

Enfin, sachez que pour obtenir un aspect plus contemporain, les joints doivent être fins. 

La tendance est au carrelage grand format

Les petits carreaux, qui étaient très à la mode dans les années 90 et 2000, n’ont plus vraiment la côte. Maintenant, on se laissera plus facilement séduire par le carrelage grand format, qui s’inscrit dans la vague du goût des volumes et de l’épuré. De la cuisine à la terrasse, en passant par la salle de bains et la chambre, les carreaux XXL révèlent la profondeur des espaces dans tous les styles de maisons, à la fois avec sobriété et design.

Les grands carreaux ont l’avantage de posséder beaucoup moins de lignes de joints que le carrelage standard, ce qui augmente la sensation de légèreté, mais aussi d’espace d’un lieu. C’est donc un revêtement de sol à privilégier lorsqu’on veut agrandir une pièce visuellement. De plus, les grands carreaux sont capables d’imiter de nombreux matériaux : on peut obtenir un effet béton, bois, ou encore marbre, au choix selon nos envies de déco.

Du carrelage XXL où vous voulez

Qui dit carrelage grand format, ne dit pas obligatoirement grande pièce. En effet, il s’adapte à toutes tailles et toutes formes de pièces.

L’artisan carreleur peut effectuer une pose en diagonale par exemple, afin d’augmenter la sensation d’espace dans une petite salle de bains. Les carreaux grand format sont disponibles dans différentes dimensions, à partir de 60X60 cm.

Le carrelage de format carré 120X120 cm est désormais le plus demandé chez les particuliers.

Le grès cérame, matériau phare

Le grès cérame est le matériau roi pour le grand carrelage, s’imposant largement devant le grès ordinaire.

Il dispose de toutes les qualités pratiques, notamment esthétisme et solidité, pour pouvoir être proposé en grande dimension.

On sait qu’un carrelage doit être le moins poreux possible. Dans ce domaine, le grès cérame fait partie des matériaux les mieux classés. C’est aussi le seul matériau suffisamment résistant pour pouvoir constituer un carrelage grand format d’épaisseur réduite (n’excédant pas 10 mm). Car si sa pose n’est pas une sinécure, le grès cérame allie facilité d’entretien et excellente résistance.

Zoom sur la forme des carreaux 

Carreaux carrés ou rectangulaires ?

Choisir entre un format carré ou rectangulaire pour son carrelage peut rapidement devenir un véritable casse-tête.

Pour vous aider, retenez ceci : les carreaux carrés offrent un style plus classique alors que les rectangulaires s’adapteront mieux dans un décor contemporain. Toutefois, pour un rendu singulier, vous pouvez tout aussi bien miser sur un mélange des deux formes.

 

Carreaux mosaïques

Très appréciés dans les salles de bains, les carreaux mosaïques sont particulièrement adaptés aux petits espaces et offrent d’infinies possibilités de personnalisations. 

Joints de carrelage, quels conseils pour un résultat harmonieux ?

Pour un résultat harmonieux, le style de votre carrelage ne suffit pas. En effet, les joints sont eux aussi très importants.

Voici quelques conseils : 

  • Tout d’abord, sachez qu’il existe plusieurs types de mortiers à joints et qu’il faudra que celui-ci soit adapté non seulement au matériau du carrelage mais aussi aux contraintes de la pièce dans lequel il est posé.
    Par exemple on optera pour un mortier aux propriétés hydrofuges pour une terrasse, une cuisine ou encore une salle de bain ; de même si vous êtes équipé d’un plancher chauffant, le mortier choisi devra être spécifique.
     
  • Ne sous-estimez surtout pas la couleur de vos joints.
    Les teintes principales sont le blanc, le gris et le noir et il faudra que celles-ci soient coordonnées à vos carreaux. Les joints blancs sont à privilégier pour les carrelages muraux, les joints noirs s’associent très bien avec les carreaux aux teintes claires alors que les joints gris sont plutôt polyvalents. Vous l’ignoriez peut-être, mais il existe des joints de couleur pour donner un rendu unique à votre revêtement : du beige sable à l’orange en passant par le bleu cyan, à vous de choisir ! 

Pose et calepinage du carrelage

La pose du carrelage nécessite non seulement un réel savoir-faire mais aussi et surtout une bonne organisation. En outre, il paraît inenvisageable de commencer la pose sans avoir au préalable réfléchi l’installation du revêtement. Cette première étape est appelée calepinage.

Voici quelques explications : 

La technique de calepinage consiste à préparer la pose du carrelage en réalisant un plan qui permet d’organiser la pose des carreaux afin d’avoir une image précise du résultat final.

Ce plan va ainsi prendre en considération tous les éléments de la pièce tels que les portes, les radiateurs ou encore les prises électriques. Ce plan de calepinage va ainsi servir à déterminer avec précision le nombre de carreaux nécessaires pour recouvrir le sol de la pièce, le plan de pose adapté ainsi que l’implantation des joints. 
Il est en outre indispensable de réaliser ce type de plan pour obtenir un résultat satisfaisant mais également pour éviter d’acheter des carreaux en trop.
 

 

Pour réaliser correctement ce plan de calepinage,
il est recommandé de faire appel à un carreleur !

Avant de réaliser votre plan de calepinage, commencez par choisir vos carreaux afin d’avoir un schéma adapté aux bonnes dimensions et au bon format. 

Quelles sont les différentes étapes à respecter pour une pose de carrelage de qualité ?

Même si le calepinage a été correctement effectué, la pose du revêtement reste complexe et nécessite l’intervention d’un professionnel. Voici comment se déroulent les travaux étape par étape :

Préparation du support

C’est la première étape à respecter avant tout. En effet, pour un carrelage durable et bien posé, il est impératif que le sol soit parfaitement bien préparé. Aussi, il est conseillé de le lessiver et de passer l’aspirateur afin de le débarrasser des éventuelles tâches ainsi que des poussières qui pourraient empêcher une bonne adhérence des carreaux. Par ailleurs, assurez-vous qu’il n’y ait aucune trace de moisissure car cela pourrait à terme endommager votre sol et votre carrelage. Enfin, le support devra être parfaitement plat pour éviter tous risques de fissures ou de casse du revêtement. 

Pose de la colle de carrelage 

Il est temps de concrétiser la pose de votre carrelage !

Pour cela, une colle spéciale carrelage doit être appliquée sur le sol à l’aide d’une truelle.

Pour une meilleure adhérence, il est également possible d’en appliquer une fine couche sous chaque carreau (c’est la technique du double encollage).

Pose des carreaux

Une fois l’application de la colle réalisée, le carrelage peut alors être posé définitivement. Pour ce faire, il est important de suivre le tracé précédemment effectué avant d’y déposer chaque carreau. Entre chaque carreau, un croisillon en plastique devra être placé afin de faciliter la mise en place du joint et de s’assurer que chaque carreau est espacé d’un écart similaire. 

Il existe deux méthodes de pose du carrelage à savoir la méthode collée et la méthode scellée. Cette dernière est plus traditionnelle et consiste à poser les carreaux sur une chape en mortier. Plus complexe à mettre en place, elle est aujourd’hui davantage utilisée pour la pose de carrelage en extérieur.  

 

Découpe des carreaux

En fonction de la configuration de la pièce, vous aurez dans tous les cas besoin d’effectuer quelques découpes. Cette étape est l’une des plus délicates car il faut à tout prix éviter la casse. Pour se faire, l’utilisation d’une carrelette est préconisée. Il vaut mieux garder les « chutes » de carrelage afin de prévenir les éventuelles casses.

 

Pose des joints

Dernière étape et non des moindres : la pose des joints.

Celle-ci devra être effectuée avec la plus grande attention car des joints bien posés assurent une bonne étanchéité et une meilleure longévité de votre carrelage. L’application est en général assez simple et devra se faire à l’aide d’une raclette en caoutchouc.Comptez environ une dizaine d’heures pour le temps de séchage.
 

Votre carrelage est à présent bien posé et prêt à habiller votre sol pendant plusieurs années ! 

 

Vous avez des questions ? Besoin de conseils personnalisés ?
N’hésitez pas à vous adresser directement à un professionnel !