Pic de consommation électrique

L’électricité est un élément indispensable de notre vie quotidienne. Sans nous en apercevoir, nous l’utilisons chaque jour pour de multiples gestes du quotidien. Chauffage, cuisine, recharge de nos appareils électroniques, visionnage de la télévision ... Tout cela ou presque serait impossible à réaliser sans électricité. Toutefois, la demande en électricité n’est pas constante et c’est la raison pour laquelle on observe le phénomène de pic de consommation.
 

Décryptage dans l’article :
 

Qu’est-ce qu’un pic de consommation électrique et quand l’observe-t-on en France ?

Vous l’avez compris, la demande en électricité n’est pas régulière. Aussi, les pics de consommation électriques auront lieu lorsque celle-ci est à son paroxysme. Été comme hiver, ce phénomène est observé. Néanmoins les périodes ne sont pas identiques :

  • En hiver, les pics de consommations électriques auront généralement lieu en soirée vers 19 h. Cette période correspond au retour du travail lorsque chacun s’affaire à faire la cuisine, regarder la télévision ou encore faire des recherches sur le web. Un autre pic de consommation électrique a lieu le matin à l’ouverture des commerces et des bureaux. 
     
  • En été, le pic de consommation électrique se situe autour des 13 h. En effet, à cette heure de la journée, la chaleur est souvent plus élevée et requiert parfois l’utilisation de la climatisation. 

 

Ces pics d’électricité ne dépassent généralement pas plus de quelques heures. Notez qu’ils peuvent également avoir lieu en période de grand froid lorsque les ménages font fonctionner de manière beaucoup plus intense leurs chauffages électriques. C’est aussi vrai pour les périodes caniculaires pendant lesquelles la climatisation est très sollicitée. 

Pic de consommation électrique, comment réduire votre consommation ? 

Pour ne pas trop alourdir votre facture énergétique, préserver l’environnement et éviter les coupures d’électricité, il convient de prêter attention aux pics de consommation électrique et d’adopter quelques gestes simples :

Pendant la saison hivernale 

Nous avons tous besoin de chauffage et il serait difficile de s’en passer.

Toutefois, certains radiateurs sont beaucoup plus énergivores que d’autres. Ainsi, il peut être judicieux de s’équiper d’appareils dernière génération pour faire des économies. Si l’investissement de départ peut paraître important, vous ne le regretterez pas par la suite. En effet, il existe notamment des radiateurs électriques intelligents ou connectés qui, grâce à des détecteurs de présence peuvent ajuster leur fonctionnement en fonction de votre rythme de vie.

Par ailleurs, ces mêmes équipements peuvent être pilotés de manière très précise depuis votre smartphone : pièce par pièce, vous pouvez ainsi décider de la température adéquate.

Pensez également à reporter vos tâches ménagères en dehors des pics d’électricité. Pour faire des économies, le mieux est d’utiliser vos appareils ménagers avant 17h ou après 20h. En outre, comme pour les radiateurs, certains équipements sont plus énergivores que d’autres. Lorsque vous choisissez vos appareils électroménagers, misez sur ceux qui portent la mention A+++. En effet, celle-ci garantit des produits peu énergivores. 

Enfin, et cela vaut été comme hiver, pensez à éteindre complètement vos appareils et à ne pas les laisser en veille. Ce geste qui peut paraître anodin pourrait vous faire gagner environ 80 euros par an sur votre facture énergétique. 

Très pratique à utiliser au quotidien, l’application mobile Eco2mix vous permet de réduire votre facture électrique en vous envoyant des notifications lorsque vous êtes en heure de pointe. Par ailleurs, elle vous permet également de visualiser en temps réel la consommation électrique en France et donc, d’anticiper de manière efficace les pics de consommation électriques. 

Pendant la saison estivale 

Les climatiseurs sont de plus en plus présents dans nos maisons.

S’ils sont source de confort lors des chaudes journées d’été, ils peuvent également alourdir votre consommation électrique. Aussi, le soir il vaudra mieux aérer votre maison pour faire rentrer l’air frais plutôt que de mettre en route la climatisation. Par ailleurs, pensez à éteindre votre équipement lorsque vous n’êtes pas présent chez vous. 

Nous n’y pensons pas toujours mais l’entretien de notre réfrigérateur est lui aussi primordial. Sachez en effet qu’un appareil mal entretenu peut consommer jusqu’à deux fois plus d’énergie. Pour vous donner une idée, chaque demi-centimètre de givre va faire augmenter votre consommation de près de 30%. Lorsque vous voyez une épaisseur de glace supérieure ou égale à celle-ci, il est donc conseillé de le dégivrer. 

Si le sèche-linge peut être salutaire en hiver lorsqu’il ne fait pas assez beau ou trop humide pour faire sécher votre linge à l’extérieur, il est préférable de ne pas l’utiliser l’été si le temps vous le permet ! Sachez qu’un sèche-linge représente environ 15% de la facture d’électricité d’un ménage. 

Enfin, au regard des journées plus longues, profitez au maximum de la lumière naturelle avant d’allumer vos lampes ! 

Pour éviter de trop grosses déperditions énergétiques été comme hiver, veillez aussi à bien isoler votre logement. Cela doit passer non seulement par l’isolation de vos murs mais également par celle de vos menuiseries extérieures (fenêtres dotées de doubles ou triples vitrages, porte d’entrée constituée de matériaux isolants etc.) ainsi que celle de votre toiture. 

 

Vous avez des questions ? Besoin de conseils personnalisés ?
N’hésitez pas à vous adresser directement à un professionnel !