Terrasse en bois : bien la choisir

Vous rêvez d’une terrasse en bois mais vous hésitez sur le modèle à privilégier ? En plus de son esthétique agréable, il est vrai que le bois possède de nombreux avantages. Écologique, durable, confortable, on peine à lui trouver un défaut. Mais pour profiter pleinement de sa terrasse en bois, il faut néanmoins la choisir avec soin. Zoom sur ce matériau, son entretien et son prix.

Un projet à venir ?

Les avantages d’une terrasse en bois

Le bois est le matériau le plus noble et le plus chaleureux qu’on puisse trouver pour construire une terrasse. La sensation lorsque l’on pose les pieds nus sur une terrasse en bois est plus agréable qu’avec les autres matières. C’est une chose qui compte, surtout en été. Enfin, d’un point de vue pratique, il faut savoir que l’on peut installer une terrasse bois sur plusieurs types de supports (dalle béton, sol brut…). Il existe des solutions de pose qui s’adaptent en fonction du terrain, ce qui n’est pas forcément le cas avec la terrasse en pierre par exemple.

 

Quelle essence de bois choisir pour ma terrasse ?

Tout dépend de ce que vous attendez de votre terrasse. Si vous souhaitez la laisser griser, c’est-à-dire vieillir naturellement, ou si vous souhaitez une terrasse avec peu d’entretien, alors le mieux est d’opter pour un bois naturel. Vous avez donc le choix entre un bois exotique et un bois résineux.

Les bois exotiques, typiquement, sont des bois denses, qui ne prendront pas l’eau et résisteront extrêmement bien à l’épreuve du temps. Vous retrouverez les mêmes caractéristiques d’imputrescibilité dans le Douglas, qui est un résineux.

Les pins et les résineux – Douglas mis à part – auront en revanche besoin d’un entretien régulier pour durer. Ils auront par contre l’avantage d’être moins onéreux.

En revanche, si vous souhaitez que votre terrasse garde le même aspect dans la durée, vous pouvez opter pour du bois composite. Si ce dernier a un aspect plus industriel, il présente l'avantage de garder la même couleur.

Traiter sa terrasse en bois : une obligation ?


Lorsque l’essence de bois le permet, une partie des gens préfèrent laisser leur terrasse vieillir naturellement.

Cela permet d’avoir une contrainte en moins et évite l’usage de produits qu’ils jugent parfois nocifs (même si les traitements sont évidemment contrôlés et soumis à des normes).

D’autres souhaitent garder la teinte initiale du bois de leur terrasse – par exemple l’aspect rougeâtre d’un bois exotique.

Ils devront alors dégriser leur terrasse tous les ans avec un produit dégriseur puis appliquer un ou plusieurs produits de protection sur leur terrasse (une huile de protection par exemple).

Les conseils de l'expert L'Artisan

Lorsque l’on souhaite une terrasse qui garde sa couleur d’origine avec peu d’entretien, mieux vaut s’orienter vers une terrasse en bois composite. Ou choisir des bois traités autoclave classe 4, ce qui permet au bois au contact avec de l’eau de bien résister et de ne pas se faire attaquer par les insectes et les champignons, avec à la clé un entretien réduit au minimum.

L'Artisan

Terrasse en bois :  lames ou dalles ?

C’est en premier lieu une affaire de goût. Mais, outre le goût, il y a des configurations dans lesquelles les dalles, ou au contraire les lames, sont préférables.

Les lames de bois se présentent sous la forme de planches de deux à quatre mètres de longueur sur une dizaine de centimètres de largeur. 
Ces matériaux sont les plus utilisés pour concevoir des terrasses. Les différents types de lames permettent de s’ajuster à l’espace disponible devant votre maison. 

Sur un balcon par exemple, on privilégiera les dalles (ou caillebotis).
Elles peuvent être posées directement sur du béton. Avec leurs dimensions de 50x50cm, elles sont également plus faciles à monter dans les étages que des lames de 3m de long. En maison, elles sont également pratiques si l’on a besoin d’un regard pour accéder à une fosse septique par exemple. 

Si la taille standard est 50 cm x 50 cm, diverses tailles sont proposées pour adapter les dalles aux dimensions de la terrasse ou du balcon. En bois composite ou naturel, les dalles se posent sans peine sur le sol, par emboîtement. Concernant l’aspect esthétique, il est possible de combiner plusieurs motifs pour un rendu original. 

La pose d’une terrasse en bois

Pour fixer les lames de la terrasse sur les lambourdes (de longues pièces de bois rectangulaires qui vont servir de support à vos lames), il existe deux façons de procéder : les vis et les clips.

Avec les bois résineux, il est conseillé d’utiliser des vis inox simple filetage.

Avec les bois exotiques, on leur préfère les vis inox à double filetage, qui augmentent la stabilité du produit.

Pour les terrasses en bois naturel, on aura tendance à privilégier l’utilisation de vis, certes moins esthétique, mais plus adaptée aux mouvements du bois dans le temps.

Les vis fonctionnent très bien, mais elles sont apparentes.

Si vous souhaitez un système de fixation invisible, orientez-vous plutôt vers une terrasse en bois composite, dont les lames pourront être clipsées (il existe des modèles de lames spécifiques pour ce système de fixation).   

Pour rattraper une hauteur ou installer votre terrasse sur un sol pas parfaitement droit, sachez que vous pouvez utiliser des plots en PVC (réglables en hauteur).

En revanche, sur un terrain en pente, on utilisera plutôt des vis de fondations.

Cela permet par exemple de créer une terrasse sur pilotis lorsque le terrain a des différences de hauteurs trop importantes. Les vis de fondations se vissent en pleine terre, elles sont réglables en hauteur et supportent sans problèmes le poids des lambourdes et de la terrasse.


Besoin de conseils personnalisés ?

Terrasses en bois : entretien et prix

Un sol en bois naturel nécessite un entretien régulier, surtout avec une piscine. Pour conserver son éclat, vous pouvez : 

  • Laver la terrasse avec de l’eau et un peu de savon noir ;
  • Appliquer un dégriseur pour retrouver la teinte d’origine du bois ;
  • Redonner de la couleur à la terrasse avec un saturateur.

Évitez les traitements filmogènes et l’huile de lin pour les lames et les dalles. Concernant l’entretien des lames en composite, un nettoyage à l’eau et au savon noir avec un balai-brosse suffit. Attention, évitez les nettoyages à forte pression qui risquent d’altérer la surface du bois.

Côté prix, pour une terrasse de 40 m² en pin avec plots réglables, comptez un peu plus de 3800 € hors taxes, soit 95 € du mètre carré, fourni posé. Si c’est une terrasse en bois exotique dans laquelle vous souhaitez investir, avec toutes les propriétés qui vont avec, alors il faudra prévoir, pour la même surface, 5900 € hors taxes fourni posé, donc 145 € du mètre carré.

Une terrasse en bois : passer par une expertise professionnelle


C’est important pour plusieurs raisons. Un artisan a toutes les connaissances liées aux normes de pose, donc au DTU. Cela signifie que vous êtes certain, avec lui, que votre terrasse sera posée dans les règles de l’art.

En faisant appel à un professionnel, vous avez également la garantie de pose. L’artisan a aussi toutes les connaissances spécifiques liées au bois. Installer une terrasse en bois, cela paraît simple. Encore faut-il prendre en compte la dilatation du bois, l’exposition au soleil (qui nécessite parfois d’utiliser un bois plutôt qu’un autre).

Enfin, travailler avec un professionnel c’est l’assurance d’avoir une terrasse en bois « clé en main » qui ne bougera pas avec le temps.

Vous avez des questions ? Besoin de conseils personnalisés ?
N’hésitez pas à vous adresser directement à un professionnel !