Mettre en place un plancher chauffant dans la salle de bain

Le chauffage par le sol dans la salle de bain apporte un confort inégalé, notamment au moment de sortir du bain ou de la douche. De fait, le contact au sol est agréable et la chaleur uniforme, le plancher chauffant utilisant toute la surface du sol pour chauffer. Deux technologies de plancher chauffant sont disponibles, l’électrique et l’hydraulique. Tour d’horizon.

Chauffage par le sol, le confort total

Pourquoi choisir un plancher chauffant ?

Installer un chauffage par le sol, c’est dire adieu au carrelage froid. Et bonjour au confort : le contact au sol est chaud et la chaleur répandue est uniforme et homogène. Autre avantage : grâce à l’installation d’un thermostat, vous pouvez piloter la température comme vous le souhaitez. De quoi vous faire réaliser jusqu'à 20 % d'économies d'énergie par rapport à un chauffage traditionnel. Enfin, vous gagnerez de la place, puisqu’il n’y a pas d’éléments de chauffage sur les murs !

Pour davantage de confort, vous pouvez aussi équiper votre salle de bain d'un sèche-serviettes électrique. Ainsi, à la sortie de la douche ou du bain, non seulement le sol sera chaud, mais aussi votre serviette, si vous le souhaitez.

 

Le revêtement de sol doit être compatible avec le plancher chauffant. Le carrelage et la pierre naturelle sont parfaitement adaptés car ils ne se déforment pas au contact de la chaleur.

 

Plancher chauffant électrique ou hydraulique ?

Il existe deux procédés pour chauffer la salle de bain par le sol.

  • Le plancher chauffant électrique : un câble chauffant assure l’émission de la chaleur.

Si vous êtes dans le cas d’une rénovation lourde ou d’une construction neuve, vous pouvez opter pour cette solution. La trame électrique se pose sur la dalle, avant d’être recouverte d’une chape béton, puis d’un revêtement de sol. Pour celui-ci, plusieurs possibilités s’offrent à vous : carrelage, PVC, pierre… Dans le cas où vous envisagez de mettre du parquet, assurez-vous que le modèle choisi soit compatible avec le chauffage par le sol. Si le projet ne concerne que la salle de bain, optez pour une trame électrique chauffante sous carrelage. Cette solution a l’avantage de ne pas nécessiter de travaux lourds. Conçu spécialement pour la rénovation des salles de bains, ce système ne fait que 6 mm d’épaisseur et s’installe directement sur le sol existant, quelle que soit la nature de celui-ci : dalle béton, parquet bois, ancien carrelage… Clipsé sur une natte de désolidarisation équipée de « petits ergos », le câble électrique se pose à la manière d’un serpentin (sans jamais se croiser), afin de couvrir l’ensemble de la surface à chauffer. Le carrelage de sol est ensuite directement collé sur le dispositif, qui sera piloté à l’aide d’un régulateur de température numérique. 

Pour ce type d’installation, comptez un budget d’environ 150 €/m2 (hors carrelage et main d’œuvre).

 

  • Le plancher chauffant hydraulique : L'émission de chaleur est assurée par un réseau de tuyaux dans lequel circule de l'eau chaude.

Cette solution performante nécessite des travaux importants et n’est envisageable que si le logement est équipé d’un chauffage central. Elle se compose de tuyaux en polyéthylène fixés sur un isolant en polystyrène. Le tout est posé sur la dalle en béton de la maison, avant d’être recouvert d’une chape en béton. Le principe de fonctionnement du plancher chauffant hydraulique est simple. De l’eau très basse température (40 °C) circule dans le réseau de tuyaux installés dans la chape de béton. Laquelle emmagasine la chaleur pour ensuite la diffuser par rayonnement. Résultat : la température du sol et de l’air intérieur est toujours agréable et ne dépasse jamais les 28 °C.

Les conseils de l'expert L'Artisan

Lors de la rénovation d’une salle de bains, la trame chauffante électrique est la solution la plus simple à mettre en œuvre pour réaliser un sol chauffant.

L'Artisan

Alternative au chauffage par le sol : le mur chauffant

Comme le sol, les murs peuvent aussi être une source de chaleur. Si l’installation d’un sol chauffant n’est pas réalisable, vous pouvez toujours demander à votre professionnel de poser une trame chauffante électrique au mur. La technologie est la même que celle utilisée pour le sol. D’une faible épaisseur (6 mm), la trame chauffante électrique s’installe sous la faïence. Elle ne génère aucune perte de place et limite fortement la condensation dans la pièce. Dans la salle de bains, elle peut être positionnée sur les murs où il n’y a aucun risque de projections d’eau.

Les conseils de l'expert L'Architecte

Avant de procéder à l'installation d’une trame électrique murale, il faut définir précisément non seulement l’emplacement des appareils sanitaires, mais aussi celui des accessoires à fixer au mur. Une fois les travaux achevés, les murs chauffants ne pourront plus être percés.

L'Architecte

Besoin d'aide pour vos travaux salle de bain ?

  • Obtenez gratuitement
    4 devis

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons les artisans qualifiés pour réussir vos travaux.

    Je trouve
    mon artisan
  • Des idées
    pour concevoir
    vos projets

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons le décorateur d'intérieur ou l'architecte pour imaginer votre projet.

    Je trouve
    mon architecte
  • Bénéficiez d'un
    accompagnement de A à Z

    Avec notre service Logo Homly You nous vous trouvons un Coach Travaux pour vous guider tout au long de votre projet.

    Je trouve
    mon coach travaux