Une maison mieux tempérée : L'isolation

L’isolation, assurance d’un habitat mieux tempéré

L'isolation est l'une des premières choses à prendre en compte lorsque l'on parle de bien-être thermique et d'habitat mieux tempéré. Une maison mieux tempérée est un bâtiment dans lequel on ne souffrira pas des fortes variations de températures extérieures, grâce à l’isolation et ses compléments.

Si dans l’inconscient collectif, l’isolation permet prioritairement se protéger du froid, elle est tout aussi importante pour se protéger des pics de chaleur car chaud et froid se transmettent de la même manière, en s’immisçant dans les failles de votre maison, visibles ou invisibles.

L’isolation thermique d’un bâtiment est toujours un compromis entre 3 éléments : l’efficacité énergétique du bâtiment, l’épaisseur de l’isolant et l’optimisation de l’espace habitable.

C’est aussi le moyen le plus sûr de faire des économies et de contribuer aux enjeux de réductions de gaz à effets de serre. Les techniques sont très variées selon le support mais dans tous les cas, il convient de s’orienter vers un professionnel formé et labellisé Reconnu Garant de l’Environnement qui respectera les Réglementations Thermiques en vigueur, vous conseillera les matériaux les plus performants et répondant aux exigences de performances desdites réglementations, les mettra en œuvre selon les règles de l’art pour que vous puissiez par ailleurs bénéficier des aides fiscales et autres éco-prêts à taux zéro.

Dans tous les cas, il faut aussi penser à la perméabilité à l’air et trouver un subtil équilibre entre l’étanchéité à l’air pour limiter les déperditions thermiques, et la respiration du bâti pour éviter humidité et mauvaise qualité de l’air liée au confinement. Membrane pare vapeur pour les combles et pour les murs, ou encore gel à projeter sur la maçonnerie avant isolation. Ces matériaux sont indispensables pour une isolation réussie et durable.

Enfin, mieux isolé avec une étanchéité à l’air renforcée, votre habitat aura besoin d’une meilleure ventilation afin d’éviter les pièges du confinement néfaste à la santé. Un système de ventilation mécanique contrôlée, c’est-à-dire limitant les déperditions de chaleur l’hiver et de fraicheur l’été, est donc un complément indispensable pour votre bien-être thermique.

Isoler, par où commencer et comment : quelques pistes !

Les points par où se perd ou entre la chaleur sont clairement identifiés et il convient de les traiter si possible par ordre de priorité.

Toitures et murs représentent à eux seuls plus de 50% des risques de déperditions thermiques et sont donc les premiers à traiter. Dans les deux cas, il est possible d’isoler soit par l’intérieur soit par l’extérieur. Par l’intérieur, il faudra investir un peu d’espace mais on pourra envisager d’isoler pièce par pièce à son rythme, l’idéal restant une rénovation globale. Par l’extérieur, c’est l’intégralité de la façade qu’il faudra isoler mais dans ce cas, pas de perturbations ou de changement de décoration à prévoir !

Dans tous les cas, ce sera à l’occasion de moment important de la vie de votre bâti qu’il faudra se poser les bonnes questions.

A l’occasion de gros travaux sur l’extérieur par exemple, quitte à être obligé de rénover sa façade autant faire d’une pierre deux coups avec l’Isolation Thermique par l’extérieur (ITE), et ce sera pareil pour une rénovation de toiture : autant revoir l’isolation avant de remplacer ses tuiles !  

Panneau isolant pour sarking Luroche - Isover

Panneau isolant pour sarking Luroche - Isover

Système ITE WEBERTHERM XM ULTRA 22 calé chevillé - WEBER

Système ITE WEBERTHERM XM ULTRA 22 calé chevillé - WEBER

Système ITE WEBERTHERM XM NATURA - WEBER

Système ITE WEBERTHERM XM NATURA - WEBER

Panneau isolant WEBERTHERM ULTRA 22 - WEBER

Panneau isolant WEBERTHERM ULTRA 22 - WEBER

Pour tous les travaux d’Isolation Thermique par l’Intérieur (ITI), c’est l’isolation de la toiture qui doit primer, les techniques variantes selon la destination que vous envisagez pour vos combles.

 

En combles dits perdus, les laines minérales en rouleaux sont idéales pour les combles faciles d’accès. Un ou plusieurs couches d’isolant déployées sur le sol vous garantiront un résultat optimal. Pour les combles plus difficiles d’accès, ce sont les solutions dites à épandre ou à souffler qui seront préconisée, pour former un matelas épais de flocons de laines minérales au sol. Dans tous les cas, bien veiller à la parfaite couverture du sol par l’isolant pour ne pas recréer de points de déperditions de chaleur.

Laine de verre à dérouler IBR Revêtu Kraft - Isover

Laine de verre à dérouler IBR Revêtu Kraft - Isover

Laine de verre à souffler Comblissimo - Isover

Laine de verre à souffler Comblissimo - Isover

Pour les combles destinés à être aménagés, ce sont les rampants qu’il faudra isoler avant d’installer le parement de la toiture. Il faudra alors plaquer des rouleaux ou de panneaux de laine minérale puis une membrane d’étanchéité qui laissera cependant « respirer » la maison. Il faudra à minima prévoir une épaisseur de 200 mm en rénovation pour assurer une bonne isolation.

Membrane d'étanchéité à l'air hygro-régulante Vario Duplex - ISOVER

Membrane d'étanchéité à l'air hygro-régulante Vario Duplex - ISOVER

LAINE DE VERRE REVÊTUE KRAFT ISOCONFORT 32 - ISOVER

LAINE DE VERRE REVÊTUE KRAFT ISOCONFORT 32 - ISOVER

Pour l’ITI des murs, plusieurs techniques existent également, soit en laine minérale sur ossatures avant parement de plaques de plâtres, soit avec des plaques de polystyrène ou panneau de laines minérales semi rigide directement collés sur les murs, une fois ceux-ci étanchéifiés, car le bon sens veut qu’il faille boucher tous les trous et fissures avant d’installer l’isolant. Il faudra ensuite particulièrement faire attention aux jonctions des matériaux entre eux car c’est la que se produisent les fuites d’air autrement appelées Ponts Thermiques.

Enduit Aéroblue pour l'étanchéité à l'air des murs - Placo

Enduit Aéroblue pour l'étanchéité à l'air des murs - Placo

Doublage à coller PSE Placomur Performance - Placo

Doublage à coller PSE Placomur Performance - Placo

Panneau laine de verre GR 32 revêtu Kraft - ISOVER

Panneau laine de verre GR 32 revêtu Kraft - ISOVER

Panneau forte densité en PSE Ultra  Maxissimo - PLACO

Panneau forte densité en PSE Ultra Maxissimo - PLACO

Lors de l’isolation des murs, il faut conjointement penser aux plancher des étages qui eux aussi peuvent laisser fuiter les calories. Selon la typologie de dalle et sa destination, sous-couches et autres panneaux de polystyrène forte densité viendront combler ce point souvent occulté.

Les + produits :

  • Hautes performances thermique (+10% vs PSE Th)
  • Haute résistance mécanique
  • Réduction de l'épaisseur des réservations
  • Multi-applications : sous dallage, chape flottante, pose scéllée directe, plancher chauffant
Volets battant Aluminium - Sérénis

La structure du bâti étant dûment isolé, place aux ouvertures c’est-à-dire les fenêtres, baies et autres portes d’entrée ou de services, qui sont elle aussi cause de déperditions potentielles à hauteur de 20%. Pour les fenêtres, les matériaux et finitions sont divers, Aluminium, bois ou PVC, toutes offrent des performances thermiques entrant dans les normes d’isolation thermique et c’est surtout le type de double voir triple vitrage qui fera la différence, ce dernier étant réservé aux façades fortement exposées. D’autres critères comme l’esthétique ou l’isolation phonique par exemple vous permettrons de finaliser vois choix. Pour les portes, même constat côté diversité de matériaux et performances.

Pour terminer ce tour d’horizon, il ne faut pas oublier les volets qui s’ils garantissent sécurité et intimité sont aussi de bon complément d’isolation, notamment l’été quand il s’agit de se protéger du soleil. Coulissants, ils pourront être motorisés voir programmés. Battants, ils rehausseront la décoration de la façade en étant coordonnés aux restes de vos menuiseries extérieures.

Ce tour d’horizon de l’isolation thermique touche à sa fin et vous l’aurez compris, l’isolation est souvent une question de bon sens. C’est le moment de rappeler une évidence, l’énergie la moins chère et la plus durable est celle que l’on ne consomme pas. Pour conserver ses calories en hiver ou la fraîcheur en été, l’unique solution demeurera toujours une isolation réussie !

  • Je trouve
    mon artisan
  • Je trouve
    mon architecte
  • Je trouve
    mon coach travaux